Certificat de capacité d'orthophoniste

Certificat de capacité d'orthophoniste

Accroche

L’orthophoniste est un professionnel paramédical dont le rôle est de prévenir, diagnostiquer et rééduquer les troubles de la parole et du langage. L’orthophonie se pratique auprès de patients de tous âges, du nourrisson à la personne âgée, uniquement sur prescription médicale.

En pratique

Libellé réglementaire
Certificat de capacité d'orthophoniste
Type de diplôme
Etudes de santé
Niveau de sortie
bac+5 et plus
Modalités pédagogiques
Présentiel
Localisation(s) des enseignements
Rennes

Présentation

Professionnel de santé de premier recours, l’orthophoniste prévient, évalue et traite les difficultés ou troubles :

  • du langage oral et écrit et de la communication,
  • des fonctions oro-myo-faciales,
  • des autres activités cognitives dont celles liés à la phonation, à la parole, au langage oral et écrit, à la cognition mathématique.

Son rôle est également de :

  • maintenir les fonctions de communication et de l’oralité dans les pathologies dégénératives et neuro-dégénératives,
  • dispenser l’apprentissage d’autres formes de communication non verbale permettant de compléter ou de suppléer les fonctions verbales.

Il exerce avec autonomie la conduite et l’établissement de son diagnostic orthophonique et la prise de décision quant aux soins orthophoniques à mettre en œuvre. Dans sa mission de professionnel de santé, il intervient auprès des patients, de leurs aidants, des professionnels de la santé ou de l’éducation et du public dans le cadre d’activités de prévention et de dépistage, d’activités d’éducation thérapeutique du patient, d’activités d’expertise et de conseil, et de coordination des soins.

La formation régie par le code de l'éducation (articles D636-18 à D636-22) repose sur un socle de connaissances fondamentales en sciences humaines et sociales (sciences du langage, de l’éducation, psychologie, …), en sciences biomédicales (biologie, neurosciences, gériatrie, ORL, pédiatrie, …), en sciences physiques et techniques (physique générale et acoustique et imagerie). Elle s’appuie également sur un socle de connaissances professionnelles (orthophonie, pratiques orthophoniques, recherche) ainsi que sur des compétences transversales (infectiologie, langues, PIX, santé publique,…).

Les étudiants auront accès à la formation clinique par le biais de stages ainsi qu’à l’analyse de pratiques professionnelles. Le mémoire de fin d’études permet à l’étudiant de croiser données théoriques et analyses pratiques.

Publics

Peuvent présenter leur candidature en vue d’une admission dans les études conduisant au certificat de capacité d’orthophoniste les candidats justifiant :

  • soit du baccalauréat ;
  • soit du diplôme d'accès aux études universitaires ;
  • soit d'un diplôme français ou étranger admis en dispense ou équivalence du baccalauréat en application de la réglementation nationale ;
  • soit d'une qualification ou d'une expérience jugée suffisante, conformément aux dispositions de l'article L. 613-5 du code de l'éducation

Compétences développées

  • Analyser, évaluer une situation et élaborer un diagnostic orthophonique
  • Elaborer et mettre en œuvre un projet thérapeutique en orthophonie adapté à la situation du patient
  • Concevoir, conduire et évaluer une séance d’orthophonie
  • Etablir et entretenir une relation thérapeutique dans un contexte d’intervention orthophonique
  • Elaborer et conduire une démarche d’intervention en santé publique : prévention, dépistage et éducation thérapeutique
  • Concevoir et mettre en œuvre une prestation d’expertise et de conseil dans le domaine de l’orthophonie
  • Analyser, évaluer et faire évoluer sa pratique professionnelle
  • Rechercher, traiter et analyser des données professionnelles et scientifiques
  • Gérer et organiser une structure ou un service en optimisant les ressources
  • Organiser les activités et coopérer avec les différents acteurs
  • Former et informer des professionnels et des personnes en formation

Les plus de la formation

La formation d'orthophoniste de l'Université de Rennes 1 est portée par le CFUO (Centre de formation universitaire en orthophonie) dont la direction pédagogique est assurée conjointement par deux orthophonistes qui continuent d'exercer leur profession à mi-temps. Ceux-ci s'assurent de la qualité de la formation, vérifient son adéquation avec les besoins de l'exercice orthophoniste au quotidien et accompagnent les étudiants en stage.

L’orthophonie se trouve à l’intersection de plusieurs disciplines : la linguistique, la phonétique, les sciences de l’éducation, la psychologie, la physique et les sciences biomédicales. Cette richesse de contenu assure un socle de compétences théoriques et cliniques solide, permettant d’intervenir dans de nombreux domaines.

Certains cours sont mutualisés avec d’autres formations : médecine, orthoptie, audioprothèse, soins infirmiers, …permettant des échanges avec d’autres étudiants en santé. Au fil de la formation, le nombre d’heures de stage augmente et rend la formation de plus en plus pratique. Les petits effectifs des promotions permettent d’assurer un suivi personnalisé des étudiants.

Partenaires de la formation

CHU de Rennes, Université Rennes 2, IFSI du CHU de Rennes.

Et après ?

Devenir des diplômés

Le métier s'exerce :

  • soit en cabinet libéral
  • soit dans les centres de soins (CMPP (Centre Médico-psycho-pédagogique)
    IME (Institut Médico Educatif), SESSAD (Service d'Education Spécialisée et de Soins à Domicile), Centre Spécialisé, hôpitaux, cliniques,…) en tant que vacataire ou salarié.

Actuellement, les débouchés sont nombreux. De nombreux orthophonistes partagent leur temps professionnel entre ces 2 types d’exercices. 
Le grade master octroyé aux étudiants diplômés du certificat de capacité en Orthophonie, leur permet, s’ils le souhaitent, de poursuivre leurs études dans des cursus universitaires plus longs.

Poursuite d'études

Le cursus universitaire des orthophonistes fait partie intégrante des facultés de médecine. A ce titre, et du fait du grade master délivré aux étudiants étant diplômés du certificat de capacité en orthophonie, de nombreuses passerelles s’ouvrent aux étudiants qui le désirent afin de poursuivre leurs études, vers des masters voire des doctorats.

Types de métiers

  • Orthophoniste libéral ou salarié,
  • Enseignants dans le supérieur
  • Chercheurs au sein de laboratoires de recherche.

Organisation pédagogique

Durant les 5 années d’études que dure la formation, les étudiants accèdent à des savoirs fondamentaux pluridisciplinaires (médecine, neurosciences, psychologie, linguistique) puis développent des aptitudes à l’intervention orthophonique spécifique.
Les études sont organisées en 10 semestres comprenant cours théoriques et stages professionnalisants (2040 h au total dans différents structures, publiques ou privées) et permettent de valider un grade master. A la fin du cursus, les étudiants sont appelés à produire un mémoire de fin d’études qu’ils présentent lors d’une soutenance orale.

La formation conduisant au certificat de capacité d’orthophoniste a pour but l’acquisition des connaissances et des compétences nécessaires à l’exercice du métier d’orthophoniste. Il est souhaité que les praticiens de la profession assurent 50 % au moins des volumes horaires d’enseignement. Les contenus de la formation tiennent compte de l’évolution des connaissances. Les objectifs pédagogiques, les contenus et les modalités d’évaluation sont décrits dans les fiches pédagogiques de chacune des unités d’enseignement (UE). Ces documents sont mis à la disposition des étudiants. Chaque UE donne lieu à une valorisation en crédits européens (ECTS). La place des unités d’enseignement dans le référentiel de formation permet des liens entre elles et une progression de l’apprentissage des étudiants. 

Les matières enseignées

  • Sciences humaines et sciences sociales : sciences du langage et psycholinguistique, psychologie, neuropsychologie, psychanalyse, sciences de l'éducation. 
  • Sciences biomédicales : biologie cellulaire et génétique, neurosciences, ORL, pédiatrie, gériatrie, psychiatrie, notions de pharmacologie. 
  • Sciences physiques et techniques : Physique générale et acoustique, imagerie médicale 
  • Profession d’orthophoniste : histoire de la profession, démarches cliniques, bilans, relation thérapeutique 
  • Pratiques professionnelles : communication, langage oral, langage écrit, cognition mathématique, troubles de l’oralité, audition, phonation, déglutition, pathologies neurologiques, handicaps 
  • Recherche en orthophonie : Compétences transversales : infectiologie et hygiène, formation aux gestes et soins d’urgence, anglais. 
  • Santé publique : évaluation des pratiques professionnelles

Modalités d'évaluation

  • Examens facultaires à chaque semestre et/ou contrôle continu (cf. modalités de contrôle des connaissances votées chaque année universitaire).
  • Évaluation des stages par les maîtres de stage et le responsable de la formation clinique.
  • Soutenance d’un mémoire de fin d’études et obtention du certificat de compétences cliniques au semestre 10.

Liens avec le monde professionnel

A partir du 2e semestre, les étudiants sont appelés à effectuer des stages découvertes (120 heures) dans des contextes diversifiés : milieu scolaire, EHPAD, crèche, structures de soins, cabinet d’orthophonie, …
Les stages sont plus longs à partir du semestre 4 : stage d’observation auprès d’orthophonistes puis stages cliniques (entre 210 et 400 heures).

Formation initiale

Responsable(s) pédagogique(s)

Franck JEGOUX
Christophe TESSIER
Lucile MULTON

Contact(s)

Rachel JUBIN
Secrétaire pédagogique du CFUO
cfuo [at] univ-rennes1.fr
Katell BRUNEAU
Gestionnaire scolarité santé
katell.bruneau [at] univ-rennes1.fr

Pré-requis

•    Être titulaire du baccalauréat,
•    Sur avis de la commission d’examen des vœux dans tous les autres cas.

Profils attendus

•    Très bonne culture générale,
•    Forte capacité à rédiger et argumenter,
•    Très forte rigueur méthodologique.
•    Grande capacité de travail, notamment de manière autonome.

Modalités de candidature

Inscription en ligne sur Parcoursup : du 20 janvier au 11 mars 2021. 

Regroupement Bretagne, Pays de la Loire, Centre-Val de Loire.

Droits d'inscription

Il sont fixés par arrêté ministériel : 539 €uros en 2020-2021.

Contact(s)

Béatrice ROCHER
Assistante de formation
beatrice.rocher [at] univ-rennes1.fr

Pré-requis

Être titulaire du baccalauréat.
Sur avis de la commission d’examen des vœux dans tous les autres cas.

Profils attendus :
  • très bonne culture générale ;
  • forte capacité à rédiger et argumenter ;
  • très forte rigueur méthodologique ;
  • grande capacité de travail, notamment de manière autonome.

Modalités de candidature et constitution du dossier

Inscription en ligne sur Parcoursup du 20 janvier au 11 mars 2021.
Regroupement Bretagne, Pays de la Loire, Centre-Val de Loire.

Coût de la formation

Tarifs pour l'année universitaire 2021-2022 :
- années 1, 2, 3 : 3 000 € par an
- années 4, 5 : 4 200 € par an

Des modalités de financement adaptées sont possibles en fonction de situations individuelles. Notre équipe pourra vous accompagner en ce sens.
En savoir plus sur les modalités de financement de votre formation.

Dernière modification : ven, 26/02/2021 - 10:33