Diplôme d'ingénieur de l'ENSSAT, spécialité Systèmes numériques

Diplôme d'ingénieur de l'ENSSAT, spécialité Systèmes numériques

Accroche

Les ingénieurs en systèmes numériques conçoivent et développent des systèmes complexes à base d'informatique et d'électronique embarquées et maîtrisent un large spectre de compétences dans le développement d’applications logicielles / matérielles pour les systèmes embarqués, les objets communicants, la robotique, l'intelligence artificielle, le multimédia, les réseaux mobiles, l’aéronautique, ou l’instrumentation biomédicale.

En pratique

Libellé réglementaire
Systèmes Numériques
Type de diplôme
Diplôme d'ingénieur
Niveau de sortie
bac+5 et plus
ECTS
180
Langue de la formation
Français
Localisation(s) des enseignements
Lannion

Présentation

Compétences développées

En Systèmes numériques l'objectif est de former des ingénieurs ayant des compétences avancées dans les systèmes combinant logiciel et matériel et soumis à des contraintes fortes de performances et de fonctionnement. La formation se concentre particulièrement vers les domaines :

  • de l'ingénierie électronique analogique et numérique ;
  • des méthodologies de spécifications de systèmes en temps réel ;
  • du traitement et de la transmission de l'information.

La formation repose sur de solides bases en électronique analogique et numérique, ainsi qu'en informatique temps-réel, et conduit, en troisième année, à aborder des systèmes applicatifs complexes. Elle comprend :

  • le génie électronique : composants et fonctions électroniques, logique et logique programmable, microprocesseurs, circuits intégrés, asservissements, interfaçage ;
  • l'informatique temps-réel : architectures à microprocesseurs, méthodologies de systèmes industriels à temps réel ;
  • le traitement et la transmission de l'information : images et son, communications analogiques et numériques sur des réseaux fixes et mobiles, protocoles ;
  • le génie logiciel : algorithmique et programmation (logique, objet, fonctionnelle), structures de données, algorithmique avancée et distribuée, compilation, conception objet ;
  • les systèmes informatiques et réseaux : systèmes d'exploitation, systèmes répartis, réseaux ;
  • les ouvertures applicatives : systèmes embarqués, conception de systèmes complexes sur puces (SoC pour System On Chip), radiocommunications, reconnaissance de formes.

Les plus de la formation

La pédagogie de la formation en Systèmes numériques s'appuie sur

  • des bases fondamentales solides offrant un socle technologique stable ;
  • un savoir-faire fondé sur la pratique (plus d'un tiers des enseignements technologiques sont de type TP et/ou Projets) ;
  • de nombreux intervenants professionnels exerçant au sein de la technopole ;
  • une offre de formation continuellement adaptée et renouvelée ;
  • une ouverture aux technologies de demain (proximité avec le monde de la recherche)
  • un matériel pédagogique de haut niveau disponible sur une large plage horaire tout au long de la semaine.

Et après ?

Types de métiers

L’Ingénieur en Systèmes numériques développe de nouvelles applications et fonctionnalités afin de réaliser des systèmes autonomes, embarqués, intégrés dans des systèmes complexes. Ce métier, combinant informatique et matériel, est en constante mutation et associe travaux collaboratifs en équipe, création de valeurs, conception, programmation logicielle et test. Les enjeux industriels et technologiques sont majeurs et l’Ingénieur en Systèmes Numériques est particulièrement présent dans les entreprises de haute technologie. Les applications sont multiples et concernent l’automobile, les télécommunications, l’aéronautique, le militaire et le médical, etc.

Organisation pédagogique

La formation technologique repose sur une compétence principale en électronique et informatique industrielle (environ 2/3 des enseignements technologiques) et une compétence complémentaire en logiciel, systèmes informatiques et réseaux (environ 1/3 des enseignements technologiques).

La 1re année débute par un « premier semestre d'adaptation » selon l'origine des étudiants. Les enseignements (en compétence principale et complémentaire, en mathématiques et sciences humaines) constituent le socle fondamental de la formation de l'ingénieur en électronique.

La 2e année est consacrée à l'acquisition des techniques avancées de l'ingénieur électronicien principalement dans le domaine de l'électronique numérique et des systèmes temps-réel.

La 3e année offre une orientation vers l'international, la recherche, le management ou la Santé et propose des ouvertures thématiques en :

  • traitement de données multimédia,
  • ingénierie des systèmes embarqués.

Cette 3e année est personnalisable suivant un large choix de parcours possibles. :

Formation initiale

Responsable(s) pédagogique(s)

Emmanuel CASSEAU

Contact(s)

Scolarité ENSSAT (Ecole nationale supérieure de sciences appliquées et de technologie)
6 rue de Kerampont
22305 LANNION
Tel
02 96 46 90 60
contact [at] enssat.fr
Service orientation insertion entrepreneuriat (SOIE)
1 rue de la Borderie
35000 RENNES
Tel
02 23 23 39 79
soie [at] univ-rennes1.fr

Pré-requis

L'Enssat recrute sur deux viviers principaux : les classes préparatoires et les techniciens supérieurs. Le premier semestre, adapté au cursus d’origine, permet aux étudiants une bonne intégration dans leur formation, clé de la réussite pour tous les publics.

Les classes préparatoires (et les L2) suivent un tronc commun d’un trimestre, puis choisissent leur spécialité. Les techniciens supérieurs bénéficient quant à eux d’un cursus spécifique tenant compte de leur diplôme antérieur et du choix de spécialité fait dès l’intégration.

Droits d'inscription

L'Enssat est une école publique d'ingénieurs, les frais annuels de scolarité - hors accords internationaux spécifiques - sont de 605 € (hors sécurité sociale et hors visite médicale).

Dernière modification : jeu, 08/10/2020 - 11:29