Diplôme inter-universitaire - Coordination en gérontologie

Diplôme inter-universitaire - Coordination en gérontologie

patient utilisant un déambulateur

Accroche

Ce DIU est destiné aux médecins non spécialistes en gériatrie qui souhaitent exercer une fonction de coordination en EHPAD ou en dispositif territorial gérontologique. Ce diplôme est la deuxième année de formation d’un nouveau cursus qui remplace au niveau national la capacité de médecine de gérontologie.

En pratique

Libellé réglementaire
Diplôme inter-universitaire - Coordination en gérontologie
Type de diplôme
Diplôme d'Université
Niveau de sortie
Sans objet
Modalités pédagogiques
Hybride
Langue de la formation
Français
Localisation(s) des enseignements
Rennes

Présentation

Ce DIU apporte des compétences complémentaires à des médecins leurs permettant d’assurer la fonction de médecin coordonnateur d’EHPAD et d’animer ou de participer aux dispositifs territoriaux de coordination dédiés aux personnes âgées.

Publics

La formation s'adresse au professionnels souhaitant assurer la fonction de médecin coordonnateur d’EHPAD et les médecins impliqués dans des dispositifs de coordination gérontologique (réseaux gérontologiques, CTA, PTA, MAIA, Clic…).

Compétences développées

Les compétences sont présentées selon les deux types de fonction auxquelles le DIU prépare :

Coordination de dispositif territorial gérontologique

À l’issue de ce parcours, les médecins seront en mesure d’animer (ou de participer à) un dispositif territorial de coordination dédié aux personnes âgées et notamment :
Au niveau de la coordination des acteurs territoriaux :

  • Identifier les acteurs de santé du territoire afin de fluidifier le parcours de santé des personnes accompagnées
  • Conseiller les acteurs du territoire sur la politique gérontologie et les bons soins aux personnes âgées.
  • Participer à la promotion et aux négociations nécessaires à la mise en œuvre du dispositif auprès des acteurs du territoire
  • Animer les réunions de coordination sur le territoire des acteurs médicaux.
  • Identifier les risques éventuels pour la santé publique sur le territoire et veiller à la mise en œuvre de toutes mesures utiles à la prévention, la surveillance et la réponse à ces risques

Au sein du dispositif :

  • Donner un avis sur les admissions des personnes à accompagner.
  • Participer à ou coordonner l’évaluation de l'état de dépendance des personnes accompagnées et l’élaboration de leurs projets de santé personnalisée.
  • Élaborer, avec le concours de l'équipe soignante, le projet général de soins du dispositif.
  • Contribuer à la mise en œuvre d'une politique de formation au sein du dispositif.
  • Veiller à l'application et à l’amélioration des bonnes pratiques gériatriques au sein du dispositif entre autres par l’analyse des pratiques professionnelles.
  • Participer à la mise en œuvre du dossier type de soins en tenant compte des systèmes d’information et du secret médical.
  • Participer à la rédaction du rapport annuel d'activité dans une approche réflexive.
Coordonnateur d’EHPAD

À l’issue de ce parcours, les médecins seront en mesure d’assuré le rôle de médecin coordonnateur d’EHPAD tel que défini dans l’Article D312-158 du Code de l'action sociale et des familles, et notamment en mobilisant un ensemble de compétences cliniques, managériales et éthiques dans la conduite de ses missions. Il :

  1. Élabore, avec le concours de l'équipe soignante, le projet général de soins
  2. Donne un avis sur les admissions des personnes à accueillir
  3.  Préside la commission de coordination gériatrique chargée d'organiser l'intervention de l'ensemble des professionnels salariés et libéraux au sein de l'établissement
  4. Évalue et valide l'état de dépendance des résidents et leurs besoins en soins
  5. Veille à l'application des bonnes pratiques gériatriques,
  6. Coordonne la réalisation d'une évaluation gériatrique
  7. Contribue auprès des professionnels de santé à la bonne adaptation aux impératifs gériatriques des prescriptions
  8. Contribue à la mise en œuvre d'une politique de formation
  9. Élabore un dossier type de soins ;
  10. Coordonne, avec le concours de l'équipe soignante, un rapport annuel d'activité
  11. Identifie les acteurs de santé du territoire afin de fluidifier le parcours de santé des résidents
  12. Identifie les risques éventuels pour la santé publique dans les établissements et veille à la mise en œuvre de toutes mesures utiles à la prévention, la surveillance et la prise en charge de ces risques
  13. Réalise des prescriptions médicales pour les résidents de l'établissement en cas de situation d'urgence ou de risques vitaux
  14. Élabore, après avoir évalué leurs risques et leurs bénéfices avec le concours de l'équipe médico-sociale, les mesures particulières comprises dans l'annexe au contrat de séjour.

Les plus de la formation

Formation nationale portée par le Collège National des Enseignants de Gériatrie et le Conseil National des Professionnels de Gériatrie.

Organisation pédagogique

La formation est organisé de la manière suivante :

  • E-learning national (68 h) : plateforme Uness (partie technique) en collaboration avec le Collège National des Enseignants de Gériatrie par l’intermédiaire de son référent pour le DU coordination (Pr Yves Rolland)
  • Séminaire régionaux ou inter-régionaux, périmètre HUGO (7 journées, 49 h)
  • Séminaires à Tours, Brest et Rennes à l’ouverture, puis intégration de Nantes et Angers (2 jours, 14 h)
  • Stage de 20 demi-journées dont au moins la moitié en EHPAD et pour l’autre moitié au sein d’un dispositif territorial gérontologique, sous la direction d’un gériatre titulaire d’une capacité ou d’un DESC de Gériatrie ou d’un titulaire d’un DES de Gériatrie ou du DIU avec option Médecin coordonnateur.

Programme

Modules e-learning national
  • Les différents métiers de la Gérontologie et travail interprofessionnel
  • Base du management (gestion de projet, de crise, accompagnement au changement, gestion d’équipe)
  • Bon usage du médicament, conciliation médicamenteuse, approche non médicamenteuse
  • Évaluation et codage de la perte d’indépendance et de l’état de santé
  • EHPAD : historique, fonctionnement, budget
  • Dispositifs territoriaux gérontologiques : historique, fonctionnement des DACs, budget
  • Démarche éthique, niveau de soins requis
  • Missions du médecin coordonnateur EHPAD
  • Le projet de vie personnalisé
  • Les maladies neurodégénératives en EHPAD et à domicile
  • Nutrition / déshydratation en EHPAD et à domicile
  • Chutes et troubles de l’équilibre en EHPAD et à domicile
  • Télémédecine et esanté en EHPAD et à domicile
  • PUI, circuit du médicament et dotation d’urgence
  • PASA et UHR
  • Protection judiciaire, expertise  
  • Sommeil en EHPAD et à domicile
  • Douleur en EHPAD et à domicile
  • Fin de vie en EHPAD et à domicile
  • Relation avec service d’Urgences
  • Le bénévole en EHPAD et à domicile
  • Animation en EHPAD
  • Les libéraux et l’EHPAD
  • Les mandataires et l’EHPAD et à domicile
  • Plan Bleu, document d’analyse du risque infectieux, vaccination, évènements indésirables graves associés aux soins, risque suicidaire
  • Rapport annuel d’activité médicale, évaluation qualité selon référentiel HAS
  • Rôle du CVS
  • Mission du médecin de dispositif territorial gérontologique
  • Notion de démarche parcours (de soins, de santé, de vie) et de plan personnalisé de coordination en santé
  • Les partenaires du dispositif, leur environnement règlementaire et leur organisation
  • Les maladies neurodégénératives à domicile
  • Relation avec service d’Urgences à partir du domicile
  • Approche systémique
  • Le partage d’information
Enseignement présentiel régional/interrégional
  • Les différents métiers de la gérontologie et travail interprofessionnel. Attente et limites vis-à-vis du gériatre. Décision collégiale. Notion de subsidiarité
  • Base du management (gestion de projet, de crise, accompagnement au changement, gestion d’équipe)
  • Rôle de santé publique et de formation
  • Bon usage des médicaments, conciliation médicamenteuse, approche non médicamenteuse
  • EHPAD historique, fonctionnement, budget
  • Dispositifs territoriaux gérontologiques : historique, concepts d’appui et de coordination, acteurs, fonctionnement des Dispositifs d’Appui à la Coordination (DACs), budget
  • Démarche éthique, niveau de soins
  • Missions du médecin coordonnateur
  • Le projet de vie personnalisé
  • Les urgences en EHPAD et à domicile
  • Les libéraux en EHPAD
  • Fin de vie en EHPAD ou à domicile
  • Télémédecine en EHPAD/domicile
  • Missions du médecin de dispositif et approche domiciliaire (un enseignant titulaire + un médecin de dispositif)
  • La démarche parcours (de soins, de santé, de vie), outils de repérage de la fragilité et de la perte d’autonomie
  • EGS et plan personnalisé
  • Partenaires du dispositif, leur environnement règlementaire et leur organisation.
  • Approche systémique de la complexité en EHPAD et en DAC
  • Protocolisation, délégation de tâche, place des IPAG
Enseignement présentiel local
  • Présentation de l’offre de Gériatrie de la filière de territoire et de la filière GHT
  • Présentation du conseil départemental et de la politique personne âgée
  • Présentation de l’ARS et de la politique personne âgée
  • Présentation des services à domicile du territoire
  • Présentation des organisations alternatives à l’hospitalisation dont l’approche clinique domiciliaire (HAD, EMG, réseaux etc…)
  • Présentation des organisations de coordination territoriale existantes (DAC, PTA, MAIA) et de l’organisation territoriale pour les médecins coordonnateurs (associations etc.)

Calendrier de la formation

Formation d’une durée totale de 131 heures.

Modalités d'évaluation

La formation est validée par un examen théorique national.

L'obtention du diplôme est conditionnée à :

  • la validation à 100% des modules d’e-learning ;
  • la réussite à l’épreuve théorique nationale ;
  • la réussite à l’évaluation des pratiques professionnelles.

Enseignement(s) délocalisé(s)

Les enseignements et séminaires sont organisés dans les villes des établissements partenaires : Tours, Brest et Rennes, Nantes et Angers

    Responsable(s) pédagogique(s)

    Dominique SOMME

    Contact(s)

    Service formation continue et alternance - pôle Santé
    2 avenue du Professeur Léon Bernard
    35000 RENNES
    Renaud ROUSSEAU
    Chargé de mission
    sfcm [at] univ-rennes1.fr
    Maëlle BESNARD
    Assistante de formation
    maelle.besnard [at] univ-rennes1.fr
    Fabienne BESNIER
    Secrétaire pédagogique
    fabienne.besnier [at] univ-rennes1.fr

    Pré-requis

    • Être titulaires d’un diplôme d’État de docteur en médecine et exercer la médecine de plein droit en France ou, pour les praticiens à diplôme hors Union Européenne, être lauréat de l’épreuve de vérification des connaissances (EVC) dans le cadre de la procédure d’accès à l’exercice (PAE).
    • Être titulaire du DIU Médecine de la personne âgée

    Sur demande explicite, et à la discrétion de la commission de sélection, le candidat peut solliciter une dispense du DIU médecine du sujet âgé ou du stage, s’il peut faire valoir une expérience et une expertise suffisante.

    Coût de la formation

    Pour l'année universitaire 2022-2023 : 1 700 €

    Last updated: lun, 25/04/2022 - 11:34