Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Chirurgie cardiaque : comment améliorer la prise en charge des patients sous assistance circulatoire mécanique de longue durée ?

Chirurgie cardiaque : comment améliorer la prise en charge des patients sous assistance circulatoire mécanique de longue durée ?

Chirurgie cardiaque : comment améliorer la prise en charge des patients sous assistance circulatoire mécanique de longue durée ?

En pratique :

Site web

Présentation

Description

Cette formation courte (4 jours) s'adresse aux
- médecins généralistes ;
- infirmiers diplômés d’État ;
- masseurs-kinésithérapeutes.


Compétences visées

Objectifs de formation : être capable d’assurer ou de coordonner la prise en charge globale d’un patient insuffisant cardiaque au stade terminal dans le projet d’implanter un dispositif d’assistance circulatoire mécanique de longue durée.

Compétences visées

  • accompagner le patient tout au long de sa prise en charge avant, pendant et après l’implantation puis au regard la fin de sa vie ;
  • adapter le suivi du patient en fonction de la technique chirurgicale retenue avant et après l’intervention ;
  • agir de manière adaptée face à une complication médicale, en particulier concernant les problèmes d’hémostase ;
  • assurer l’éducation thérapeutique du patient afin qu’il assure lui-même un suivi spécifique à son traitement et à sa prise en charge globale ;
  • assurer la coordination d’une équipe pluridisciplinaire au regard des spécificités de la prise en charge des patients recevant une assistance circulatoire ;
  • assurer le suivi médical et paramédical du patient après l’intervention sur le long terme en tenant compte des effets psychologique ;
  • détecter les dysfonctionnements des différents dispositifs implantés aux patients pour prévenir les incidents possibles ;
  • identifier les possibilités de prise en charge à long terme pour un patient souffrant d’insuffisant cardiaque au stade terminal au regard de critères clinique et échographique ;
  • organiser la réadaptation physique du patient, en identifiant et sollicitant les moyens humains ou matériel adapté ;
  • tenir compte et mesurer l’évolution de la qualité de vie des patients sous assistance circulatoire mécanique.

Organisation

Modalités pédagogiques générales

Outils et méthodes pédagogiques :

  • cours théoriques ;
  • ateliers d'échanges de pratiques ;
  • manipulation de matériel ;
  • bilan pédagogique de fin de formation.

Évaluation des pratiques professionnelles :

  • Les participant·e·s devront dans un premier temps répondre à un questionnaire en ligne avant la formation (un mois avant le début du présentiel).
  • Le troisième jour : participation aux ateliers de manipulation des dispositifs d'assistance cardiaque.
  • Au bout du quatrième jour de formation, des corrections seront apportées aux questionnaires afin de mieux mesurer les améliorations entre le début et la fin du parcours.

Apports théoriques sur la prise en charge des patients sous assistance respiratoire mécanique longue
Pendant les quatre jours en présentiel, les participant·e·s bénéficieront d'apports théoriques répartis sur des demi-journées :

  • qu’est-ce que l’insuffisance cardiaque ?
  • quels sont les critères de sélection des patients (clinique et échographique) ?
  • assistance cardiaque et greffe : pour qui ? pourquoi ? comment ?
  • rôle de l'infirmi·er·ère coordinateur·trice en assistance cardiaque ;
  • technique chirurgicale d’une implantation d'assistance cardiaque ;
  • prise en charge et surveillance du patient sous assistance cardiaque en réanimation ;
  • assistance cardiaque et hémostase : ce qu’il faut savoir ;
  • prise en charge du patient sous assistance cardiaque par le chirurgien ;
  • prise en charge du patient sous assistance cardiaque par le kiné en réanimation et en hospitalisation ;
  • prise en charge cardiologique en service de soins de suites et de réadaptation cardiaque (SSR) ;
  • prise en charge du patient sous assistance cardiaque par le kiné en SSR.

Mise en place des axes d'amélioration de la pratique dans la prise en charge des patients sous assis
Le suivi des actions d'amélioration des participants s'effectue en deuxième session sur les axes suivants :

  • suivi des patients en consultation ;
  • suivi en échographie à long terme ;
  • prise en charge et suivi des infections de câble ;
  • éducation thérapeutique aux dispositifs, AVK et pansement ;
  • qualité de vie des patients sous assistance circulatoire mécanique de longue durée.

À l'issue du parcours, chaque participant·e devra rendre un bilan pédagogique (environ 4 pages).


Conditions d’accès

Conditions d’admission

Nous consulter.


Modalités d’inscription

Nous consulter.