Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Sciences, Technologies, Santé
  3. Diplôme d'ingénieur de l'ENSSAT - Spécialité Informatique

Diplôme d'ingénieur de l'ENSSAT - Spécialité Informatique

Diplôme d'ingénieur de l'ENSSAT - Spécialité Informatique

En pratique :

Type de diplôme : Diplôme d'ingénieur

Présentation

Présentation de la mention

Une formation scientifique, technologique et humaine de haut niveau

L'ingénieur Enssat est doté d'un esprit de synthèse appuyé sur de solides connaissances scientifiques et technologiques. Il est capable d'emporter l'adhésion d'une équipe dans ses choix technologiques par son implication et ses qualités relationnelles. L'adaptation de ses savoirs à des environnements technologiques évolutifs est pour lui une attitude naturelle.
L'École délivre 4 diplômes d'ingénieur habilités par la Commission des Titres d'Ingénieur, en formation initiale et en formation continue, orientés sur quatre spécialités :

Les spécialités

Pour les spécialités Électronique, Informatique et Photonique, l’Enssat recrute sur deux viviers principaux : les classes préparatoires et les techniciens supérieurs. Le premier semestre, dit « semestre d'adaptation » est adapté au cursus d’origine de chaque étudiant. Il permet ainsi une bonne intégration dans la formation d'ingénieur, clé de la réussite pour tous les publics.
La spécialité Informatique, multimédia et réseaux est une formation d'ingénieur qui alterne période en entreprise et période à l'École. Les étudiants qui suivent cette formation bénéficient d'un contrat de travail.


Compétences visées

La spécialité Informatique a pour objectif de former des ingénieurs ayant une vaste compétence en informatique et met l'accent sur :

  • l'ingénierie du logiciel ;
  • l'architecture des ordinateurs et les systèmes d'exploitation ;
  • les réseaux et les technologies de l'Internet.

Dans ce cadre, le spectre de formation s'étend des couches matérielles hautes (niveaux composants) aux applicatifs logiciels. Il comprend :

  • les aspects matériels de l'informatique : base de l'électronique, composants, logique, microprocesseur, architecture, interfaçage, conception ASIC VHDL ;
  • les réseaux et communications : signaux et systèmes, communications numériques, réseaux et protocoles, sécurité ;
  • les systèmes : Unix, systèmes d'exploitation centralisés et répartis, sécurité, conception d'un noyau système, temps réel ;
  • l'algorithmique et programmation : programmation (impérative, logique et objet), structures de données, algorithmique avancée et distribuée, compilation, programmation Internet ;
  • la modélisation : méthodologie EA, UML, temps réel, représentation XML, dérivation formelle B, spécification des systèmes réactifs ;
  • les applicatifs logiciels : intelligence artificielle, fouille de données et apprentissage, bases de données, multimédia, dialogue homme-machine.

Organisation

Programme de la formation

Une formation scientifique étendue
La formation d'ingénieurs aptes à se situer dans des environnements techniques multiples, interdépendants et évolutifs, requiert un solide socle technologique et mathématique. Une formation scientifique centrée sur des fondamentaux pour appréhender la complexité de ces environnements est une évidence. L'Enssat ajoute à cela l'idée d'une double formation technologique permettant d'intégrer des équipes pluri-disciplinaires et/ou d'occuper un emploi dans un large éventail de secteurs d'activités.

Répartition entre technologie, mathématiques et sciences humaines

  • 2/3 des enseignements sont consacrés aux technologies et 1/3 aux mathématiques et sciences humaines;
  • 2/3 des enseignements technologiques relèvent de la compétence principale, le 1/3 additionnel s'attache à la compétence complémentaire.

Double compétence
Les technologies abordées en compétence principale et complémentaire diffèrent selon la spécialité.
Nos étudiants développent ainsi une souplesse d'esprit propice à une adaptation rapide au contexte technologique de l'entreprise. C'est sans doute une des raisons du succès de nos ingénieurs auprès de leurs entreprises.
Organisation des enseignements
Les qualités et savoirs attendus d'un ingénieur s'acquièrent progressivement.
1re année : l'élève-ingénieur découvre les bases de sa spécialité technologique et les méthodes de travail.
L'imbrication des deux compétences technologiques, par la variété qu'elle sous-tend, lui « apprend à apprendre » pour ensuite pouvoir évoluer dans sa carrière professionnelle.

2e année : l'élève-ingénieur développe les aptitudes à travailler en équipe tant sur des contenus technologiques d'envergure que sur des projets inter-spécialités de management.
L'élève-ingénieur découvre l'importance du travail collectif.
En fin de deuxième année, l'essentiel des fondamentaux des deux compétences technologiques est acquis.

Il est éventuellement possible d'effectuer une césure entre la deuxième et la troisième année afin d'acquérir une expérience professionnelle longue, notamment à l'étranger.

3e année : l'élève-ingénieur approfondit ses connaisances techniques par l'ouverture thématique et la spécialisation sur des niches technologiques. Cette année peut être suivie au sein de l'Enssat mais aussi dans des universités étrangères partenaires en Europe comme en Amérique du Nord. Dans les enseignements dispensés à l'Enssat, l'ouverture et la spécialisation découlent d'un choix d'options ainsi que d'un nombre important de conférences tant sur des secteurs technologiques de pointe que sur des sujets relevant des sciences humaines. La troisième année est également une année d' expérience professionnelle forte.

Les spécialités


Les parcours de la formation

Diplôme d'ingénieur de l'ENSSAT spécialité informatique

Ouverture à l'international

L'Enssat propose aux élèves-ingénieurs de vivre une expérience internationale dans un pays européen, nord-américain ou asiatique. Partenaire de plusieurs établissements étrangers au sein de programmes d'échanges internationaux, l'école favorise la mobilité d'étudiants pour un cursus académique et/ou un stage pré-professionnel. Réciproquement, l'école accueille des élèves provenant d'universités étrangères partenaires.


Et après ?

Secteurs d'activité

Les champs des applications de l'informatique sont vastes. Les cadres du secteur informatique représentent 15 % des cadres français. L'informatique, avec 207 000 postes à pourvoir de 2005 à 2015 (source Centre d'Analyse Stratégique et DARES, janvier 2007), ne connaît pas le chômage et recherche des diplômés du supérieur. Le secteur des logiciels et des services a bien résisté à la crise de 2009 et a maintenu sa place de premier recruteur des cadres en France.

Le secteur de l'informatique est très dynamique et en forte croissance. Il contribue à l'ensemble de l'activité économique et humaine. Chaque jour voit naître des nouveautés technologiques et de nouveaux usages faisant émerger des projets innovants porteurs d'avenir. Il est pertinent de penser que les prochaines révolutions technologiques seront liées à quelques caractéristiques dominantes comme :

  • l'omniprésence d'internet,
  • la prédominance des objets communicants (PDA, pocket PC, iPhone...) et la dispersion de l'intelligence entre ces objets,
  • l'interdépendance des systèmes d'information et des systèmes physiques traitant de l'acquisition des données (étiquettes, capteurs, lecteurs, etc.),
  • l'acuité des problèmes de sécurité,
  • l'émergence de la mobilité et de l'informatique nomade permettant le transport, l'échange, l'utilisation d'information à tout moment et en tout endroit,
  • la convergence du multimédia (web, télé, PC, terminaux mobiles, etc.),
  • etc.

Conditions d’accès

Profils attendus

Admission en 1ère année sur concours Mines-Télécom / ATS sur concours Mines-Télécom + oraux : inscriptions du 10 décembre 2016 au 10 janvier 2017 sur www.scei-concours.fr

Admissions en 1ère année sur titres Inscriptions du 20 janvier au 25 avril 2017 sur concours.enssat.fr


Modalités de candidature et d'inscription

Vous envisagez d’intégrer l'Enssat ?
L’Enssat recrute sur deux viviers principaux : les classes préparatoires et les techniciens supérieurs. Le premier semestre, adapté au cursus d’origine, permet aux étudiants une bonne intégration dans leur formation, clé de la réussite pour tous les publics.
Les classes préparatoires (et les L2) suivent un tronc commun d’un trimestre, puis choisissent leur spécialité. Les techniciens supérieurs bénéficient quant à eux d’un cursus spécifique tenant compte de leur diplôme antérieur et du choix de spécialité fait dès l’intégration.
À l’issue du premier semestre, les élèves-ingénieurs deviennent avant tout des Enssatiens, sans distinction d'origine. Ce savoir-faire de l’École a fait ses preuves comme l'atteste les résultats et carrières de nos diplômés.
L'Enssat est une école publique d'ingénieurs, les frais annuels de scolarité - hors accords internationaux spécifiques - sont de 606 € (hors sécurité sociale et hors visite médicale).

http://www.enssat.fr/fr_FR/formations/admissions