Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Diplôme d'Université - Conseil et contentieux de la fonction publique

Diplôme d'Université - Conseil et contentieux de la fonction publique

Diplôme d'Université - Conseil et contentieux de la fonction publique

En pratique :

Site web

Présentation

Description

Ce diplôme de niveau bac+5 est ouvert à la formation continue :

  • à des cadres A ou assimilés de la fonction publique (État, territoriale ou hospitalière) ;
  • à des agents de catégorie B titulaires d’un master 1 de droit ou d’un diplôme d’IEP ;
  • à des avocat·e·s ;
  • à des juristes d’entreprises ou de services contentieux.

Cette formation est destinée aux professionnel·le·s travaillant au sein des services de l’État, des collectivités locales et territoriales et établissements publics et souhaitant acquérir une spécialisation en droit de la fonction publique.
Elle s’adresse également aux avocat·e·s et aux professionnel·le·s du conseil qui envisagent de se doter d’une compétence complémentaire.


Compétences visées

Cette formation professionnalisante permet aux stagiaires de consolider leurs connaissances et leurs compétences en matière de droit de la fonction publique et de devenir rapidement opérationnels dans leur fonction de juristes ou de RRH.
La formation allie théorie et pratique : elle développe l’acquisition d’outils, de techniques et de stratégies en matière de conseil et contentieux des personnes publiques dans le domaine de la gestion des ressources humaines. Elle permet leur mise en pratique par le biais d’études de dossiers concrets et de mises en situations professionnelles.
La taille du groupe de formation favorise aisément cette pédagogie interactive, reposant notamment sur les échanges de pratiques entre les stagiaires.


Informations diverses

  • Formation courte, à temps partiel.
  • Formation professionnalisante favorisant les échanges de pratiques : acquisition d’outils, de techniques et de stratégies par des études de cas et mises en situation.
  • Formation modularisable dans le cadre du master Conseil et contentieux des personnes publiques.

Organisation

Modalités pédagogiques générales

La formation se déroule sur une durée de 80 heures à raison de 3 jours de cours (jeudi, vendredi et samedi) tous les 15 jours pendant 3 mois.
Les cours sont mutualisés avec ceux de l'UE 3 du master Conseil et contentieux des personnes publiques.
Les enseignements reposent sur une pédagogie diversifiée :

  • interventions d’enseignant·e·s chercheur·euse·s universitaires et de praticien·e·s de haut niveau (magistrats, avocat·e·s, responsables de services juridiques) ;
  • travaux en ateliers : études de cas, constitution de dossiers, exercices de simulation ;
  • travaux tuteurés ;
  • veille juridique.


Conditions d’accès

Conditions d’admission

Le DU est ouvert aux professionnel·le·s en activité ou en reconversion :

  • titulaires d’un master 1 en droit ;
  • diplômé·e·s d’institut d’études politiques ;
  • cadres A ou assimilés de la fonction publique (État, territoriale ou hospitalière) ;
  • avocat·e·s ;
  • juristes d’entreprises ou de services contentieux.

Dérogations possibles : candidat·e·s justifiant d’une expérience professionnelle qui sera appréciée par le jury de recrutement dans le cadre de la procédure de validation des acquis professionnels et personnels (VAPP).


Modalités d’inscription

Sélection des candidat·e·s :

  • présélection sur dossier de candidature ;
  • entretiens individuels pour les candidat·e·s présélectionnés.

Date limite de dépôt de dossier : 2 novembre.

Constitution du dossier :

  • dossier de candidature
  • curriculum vitae
  • lettre de motivation
  • photocopies des diplômes
  • photos d’identité
  • photocopie d’un justificatif d’identité

Et après ?

À l’issue de cette formation, les stagiaires intègrent la fonction de responsables de services ressources humaines au sein des services de l’État, des collectivités locales ou territoriales et d’établissements publics.
Elles·Ils se spécialisent également en tant qu’avocat·e·s en droit public.
Le DU permet aux stagiaires de :

  • renforcer leur position professionnelle en matière de fonction publique ;
  • donner une nouvelle dimension à leur carrière professionnelle grâce à l’acquisition de cette compétence complémentaire (avocat·e spécialisé·e, services juridiques et contentieux...).