Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Diplôme d’Université - Référent en surdicécité

Diplôme d’Université - Référent en surdicécité

Diplôme d’Université - Référent en surdicécité

Présentation

Description

Ce diplôme de niveau bac+3 s’adresse à toute personne susceptible de prendre en charge les personnes atteintes de surdicécité, directement ou indirectement, ou voulant améliorer ses pratiques.
Il s’adresse particulièrement aux acteurs sanitaires, médico-sociaux, sociaux et éducatifs :

  • professionnel·le·s médicaux : médecins, notamment médecins de MDPH, médecins-conseils, médecins dutravail, médecins en santé publique, pharmacien·ne·s, chirurgien·ne·s-dentistes ;
  • professionnel·le·s de santé : infirmier·ère·s et aide-soignant·e·s, rééducateur·trice·s, notamment ergothérapeutes, orthophonistes, orthoptistes, orthésistes-prothésistes, audioprothésistes, psychomotricien·ne·s, psychologues ;
  • professionnel·le·s médico-sociaux, sociaux et éducateur·trice·s, instructeur·trice·s de locomotion, rééducateur·trice·s en activités de la vie journalière, professeurs spécialisé·e·s, aides médico-pédagogique, moniteur·trice·s éducateur·trice·s, assistant·e·s socio-éducatif·ve·s, assistant·e·s de service social, animateur·trice·s, éducateur·trice·s scolaires, auxiliaires de vie sociale, auxiliaires de vie scolaire, éducateur·trice·s sportif·ve·s, animateur·trice·s sportif·ve·s ;
  • professionnel·le·s enseignant·e·s ;
  • professionnel·le·s administratif·ve·s ;
  • professionnel·le·s et personnes œuvrant dans l’accompagnement des personnes handicapées, notamment aidants familiaux ;
  • professionnel·le·s dans le domaine de la communication : interprètes professionnel·le·s, métiers de la communication, personnes engagées dans un projet de recherche dans le domaine de la surdicécité.

Cette liste n’est pas limitative. Toute demande sera soumise au responsable universitaire de l’enseignement.


Compétences visées

L’objectif de ce DU est le développement des compétences de personnes référentes auprès des personnes atteintes de surdicécité, afin de permettre à la personne sourdaveugle de disposer des moyens en aides techniques et humaines nécessaires à une vie plus autonome et plus participative.
À l’issue de la formation, la·le diplômé·e doit être capable :

  • de reconnaître et d’évaluer le handicap sensoriel associé surdité-cécité : être informé sur les principales pathologies congénitales ou acquises à l’origine de cette double déficience, les traitements, l’épidémiologie ;
  • de participer à un projet individuel personnalisé de prise en charge de la personne atteinte et de son environnement ;
  • de savoir mobiliser les compétences et de créer une synergie entre les ressources, afin d’introduire les pratiques innovantes nécessaires à la prise en compte des besoins de ces personnes handicapées dans leur lieu de vie.

Organisation

Modalités pédagogiques générales

Enseignement théorique : 125 heures de cours magistraux et d’enseignements dirigés organisés en 6 séminaires de 3 jours, le mercredi, jeudi et vendredi.
Enseignement pratique : 25 heures de stages.
Assiduité aux enseignements pratiques et théoriques obligatoire.



Conditions d’accès

Modalités d’inscription

Inscription sur dossier de candidature, CV et lettre de motivation.

Date limite de dépôt de dossier : avant fin juin.

Constitution du dossier :

  • dossier de candidature
  • CV
  • lettre de motivation adressée au responsable local

Et après ?

Permettre aux participant·e·s d’élaborer et d’accompagner un projet individuel personnalisé de la prise en compte des besoins spécifiques de la personne sourdaveugle et de son environnent.