Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Diplôme d’Université - Référent en surdicécité

Diplôme d’Université - Référent en surdicécité

Diplôme d’Université - Référent en surdicécité

Présentation

Description

Ce diplôme d'Université est ouvert à tout·e professionnel·le souhaitant développer ses compétences auprès des personnes atteintes de surdicécité. Il s’adresse particulièrement aux acteurs sanitaires, médico-sociaux, sociaux et éducatifs.


Compétences visées

La·le référent·e en surdicécité est un·e professionnel·le ou un·e bénévol·e en relation avec des personnes sourdaveugles, elle·il œuvre le plus souvent dans les secteurs sanitaires, médico-sociaux, sociaux et éducatifs.
Son rôle est de soutenir la personne sourdaveugle dans son projet de vie en mobilisant les acteurs nécessaires à la mise en œuvre de moyens de compensation.
Le DU Référent·e en surdicécité apporte un ensemble de compétences que les professionnel·le·s ou accompagnant·e·s bénévoles pourront intégrer à leurs pratiques et ainsi améliorer leur prise en charge et/ou accompagnement d’une personne sourdaveugle, et assurer le cas échéant, le rôle de référent·e.
À l’issue de la formation, les participant·e·s seront capable de :
 

  • évaluer les situations de handicap générées par la surdicécité ;
  • améliorer la prise en compte des besoins des personnes sourdaveugles en matière d’aides humaines et d’aides techniques nécessaires à une vie plus autonome et plus participative ;
  • alaborer des stratégies d’accompagnement adaptées à la personne et à son projet de vie ;
  • mettre en œuvre un accompagnement en introduisant des pratiques innovantes au plus proche des besoins et en s’appuyant sur un réseau de professionnel·le·s susceptibles d’intervenir auprès de la personne ;
  • informer l’entourage de la personne dans l’objectif d’une prise en compte optimale des besoins spécifiques de la personne sourdaveugle.

Informations diverses

  • Le DU Référent·e en surdicécité est, à ce jour, la seule formation universitaire traitant des sourdaveugles au niveau national.
  • Formation labélisée DPC.

Organisation

Modalités pédagogiques générales

Coordination pédagogique

  • Sylvie ODENT
    PU-PH de génétique médicale, responsable du service de génétique clinique, CHU de Rennes
    Coordonnatrice du Centre de référence maladies rares sur les anomalies du développement et syndromes malformatifs de l'Ouest (CLAD-Ouest).
  • Isabelle RIDOUX
    Spécialiste de médecine générale en langue des signes française
    Prise en compte des besoins spécifiques des personnes sourdaveugles et sourdes malvoyantes en matière de communication, locomotion et accès à l'information.

La formation d’une durée de 125 heures (18 jours) est organisée en 6 sessions de 3 jours à raison d’une session par mois de novembre à mai, et une session d’examens en juin.
Quatre séminaire se déroulent à la faculté de médecine de Rennes et deux au CRESAM (Centre National de Ressources Handicaps Rares – Surdicécité) à Poitiers.
La formation comporte un stage de 25 heures dans un établissement accueillant des personnes sourdes.
La validation du diplôme passe par la rédaction d’un mémoire (15 pages maximum), un examen écrit et un oral.
La formation est coordonnée par l’unité de soins pour personnes sourdes et malentendantes du CHRU de Rennes.



Conditions d’accès

Conditions d’admission

La candidature à cette formation est ouverte à toutes personnes avec un lien ou un intérêt pour les personnes sourdaveugles.
 


Modalités d’inscription

Inscription sur dossier de candidature, CV et lettre de motivation.

Date limite de dépôt de dossier : avant fin juin.

Constitution du dossier :

  • dossier de candidature
  • CV
  • lettre de motivation