Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Sciences, Technologies, Santé
  3. Diplôme d'Université - Urgences vitales en soins infirmiers

Diplôme d'Université - Urgences vitales en soins infirmiers

Diplôme d'Université - Urgences vitales en soins infirmiers

En pratique :

Type de diplôme : Diplôme d'université
Lieu de la formation : Rennes
Langue de la formation : français

Présentation

Publics

Ce diplôme d'Université s'adresse aux infirmier·ère·s, exerçant en particuliers dans les services de santé d'urgence :

  • SAMU-SMUR ;
  • service des urgences ;
  • service départemental d'incendie et de secours (SSSM).

Il est également ouvert à tout autre personnel de santé, non médecin, titulaire d’un diplôme d’État (kinésithérapeute, sage-femme…) et pouvant être confronté à la prise en charge d’urgences vitales.
 


Objectifs, compétences développées

Le diplôme d'Université Urgences vitales en soins infirmiers forme à la prise en charge des urgences potentielles et vitales intra ou extra hospitalière et de situations sanitaires exceptionnelles (plan de secours, risques collectifs).
Il intègre les points suivants :

  • actualiser les connaissances théoriques et pratiques nécessaires à la prise en charge hospitalière et pré-hospitalière des pathologies d'urgence ;
  • apprendre à faire face aux situations d'urgence dans le cadre d'un travail en équipe (simulation) ;
  • intégrer les particularités des missions d'infirmier·ère en médecine d'urgence dans les diverses structures concernées ;
  • acquérir des compétences pour la formation dans le domaine des urgences (équipes pré-hospitalières, accueil des urgences...) ;
  • acquérir les connaissances nécessaires face aux situations sanitaires exceptionnelles (SSE).

Ce DU constitue un approfondissement des notions apportées en formation initiale sur les problématiques d’urgence. Il est souvent considéré comme un prérequis au recrutement par les services d’urgence.

Contexte législatif
Code de santé publique : Article R4311-14 : section 1 : actes professionnels infirmiers En l’absence d’un médecin, l’infirmier ou l’infirmière est habilité, après avoir reconnu une situation comme relevant de l’urgence ou de la détresse psychologique, à mettre en œuvre des protocoles de soins d’urgence, préalablement écrits, datés et signés par le médecin responsable. Dans ce cas, l’infirmier ou l’infirmière accomplit les actes conservatoires nécessaires jusqu’à l’intervention d’un médecin. Ces actes doivent obligatoirement faire l’objet de sa part d’un compte rendu écrit, daté, signé, remis au médecin et annexé au dossier du patient. En cas d’urgence et en dehors de la mise en œuvre du protocole, l’infirmier ou l’infirmière décide des gestes à pratiquer en attendant que puisse intervenir un médecin. Il prend toutes mesures en son pouvoir afin de diriger la personne vers la structure de soins la plus appropriée à son état.


Les plus de la formation

Cette formation permet d’obtenir une Attestation de Formation aux Gestes et Soins d’Urgence de niveau 2 (AFGSU2) compte tenu de sa durée supérieur aux 21 heures exigées pour son obtention.


Organisation

Organisation de la formation

Alternance d'apports théoriques, d'études de cas cliniques et de mises en situation pratique.
La formation est répartie en trois modules de trois jours consécutifs et deux modules de deux jours consécutifs, répartis de novembre à juin. Le dernier module est réservé à l’examen final.
Les participants doivent réaliser deux journées de huit heures de stages dans un service d’urgence (SMUR, service d'urgences, SSSM).


Durée de la formation

96 heures sur 8 mois (de novembre à juin).
Nota : ce DU n'ouvrira pas en 2019-2020.


Coordination pédagogique

PHILIPPE SEGUIN

Contenu de la formation

Programme de la formation

Candidater

Coût de la formation

1 400 € (hors droits d'inscription).
En savoir plus sur les modalités de financement de votre formation.


Modalités de candidature

Nota : ce DU n'ouvrira pas en 2019-2020.

Les candidatures sont sélectionnées sur :

  • lettre de motivation ;
  • CV ;
  • éventuellement un entretien qui aura pour objectif de mesurer la motivation et la capacité du candidat à intégrer la formation universitaire.