Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Sciences, Technologies, Santé
  3. Diplôme inter-universitaire - Échographie et techniques ultrasonores

Diplôme inter-universitaire - Échographie et techniques ultrasonores

Diplôme inter-universitaire - Échographie et techniques ultrasonores

En pratique :

Type de diplôme : Diplôme d'université
Lieu de la formation : Rennes
Langue de la formation : français
Site web de la formation

Présentation

Publics

Ce DIU de niveau bac+6 s’adresse aux médecins diplômé·e·s ou en troisième cycle des études médicales désirant se former à l’échographie.


Objectifs, compétences développées

L’objectif du DIU est l’acquisition de connaissances approfondies dans le domaine de l’échographie clinique dans le but d’acquérir :

  • une véritable compétence théorique et pratique, fondée sur l’apprentissage et la pratique des différentes modalités d’exercice de l’échographie ;
  • une connaissance des indications et des résultats de cette technique comparativement aux autres méthodes diagnostiques, en particulier dans le domaine de l’imagerie.

Partenariats

Diplôme co-habilité avec les universités de Tours ,Poitiers, Angers, Nantes.


Organisation

Organisation de la formation

Le caractère inter-universitaire de l’organisation du DIU, son ouverture à différentes spécialités, son organisation modulaire ont pour but de renforcer :

  • la qualité de la formation dans les différents domaines d’application clinique de l’échographie ;
  • l’adaptation de l’enseignement aux besoins des différents praticiens.

Les enseignements se répartissent sur 1, 2 ou 3 années universitaires suivant les options (3 années au maximum).
La formation comporte des enseignements théoriques, dirigés et des stages. La première partie de l’enseignement est constituée d’un tronc commun obligatoire pour l'ensemble des stagiaires. La suite de la scolarité, ou deuxième partie de l’enseignement est constituée d’un ou plusieurs modules de spécialité.
Les deux options au choix sont :

  • option échographie de spécialité pour les spécialistes (tronc commun + au moins 1 module dont celui de la spécialité, soit 100 heures) ;
  • option échographie générale pour les autres médecins (tronc commun + au moins 4 modules, dont le module abdomen et à l’exclusion du module échographie appliquée à l’urgence, soit 250 heures).

Le choix des modules doit être déclaré au moment de l’inscription en première année.
Les stages pratiques peuvent être effectués dans les différents hôpitaux qui dépendent de la faculté co-organisatrice après accord de la commission pédagogique régionale.

L’enseignement est sanctionné par un examen de fin de première partie d’enseignement (tronc commun) et par des examens sanctionnant chacun des modules choisis. Tous les examens sont organisés le même jour pour le tronc commun et pour chaque module, avec sujets et corrections communs pour toutes les universités coorganisatrices.

Les universités co-organisatrices du DIU sont divisées en sept centres régionaux d’enseignement. Les enseignements théoriques du tronc commun et des modules sont organisés dans les centres régionaux quand il y a suffisamment d’enseignants qualifiés pour assurer la formation. Ils sont centralisés ou regroupés sur deux ou plusieurs centres régionaux quand le nombre d’enseignants qualifiés est insuffisant, ou quand le nombre d’inscrits à un module est insuffisant.


Date de rentrée

01-11-2018 (date indicative, nous consulter)

Durée de la formation

De 100 heures à 250 heures de formation selon les options choisies ; sur 12, 24 ou 36 mois.


Coordination pédagogique

PIERRE DARNAULT

Contenu de la formation

Tronc commun
Modules optionnels

Candidater

Conditions d’accès

Sont admis à s’inscrire sur dossier (CV et lettre de motivation) en vue de ce diplôme :

  • les médecins spécialistes d’imagerie, radiologie et médecine nucléaire ;
  • les spécialistes d’une spécialité médicale utilisatrice d’échographie. La capacité d’angéologie et la capacité ou le DESC de médecine d’urgence, sont assimilées à une spécialité ;
  • les médecins généralistes ;
  • les titulaires d’un diplôme français permettant l’exercice de la médecine ainsi que les titulaires d’un diplôme, permettant l’exercice de la médecine dans l’un des autres pays de l’Union Européenne, ne répondant pas aux critères définis précédemment.

Pour les médecins, généralistes et spécialistes, diplômés hors UE, l’autorisation d’inscription est prononcée après réussite à un examen probatoire anonyme commun, avec épreuves déterminées par le jury national, organisé simultanément et corrigé par chaque centre régional d’enseignement.
La réussite à l’examen probatoire ne garantit pas l’autorisation d’inscription au diplôme pour l’année en cours, le nombre d’inscrits étant limité. En revanche l’étudiant·e peut garder le bénéfice de la réussite du probatoire pour l’année suivante.
Une validation des acquis est possible.


Coût de la formation

Nous consulter.
En savoir plus sur les modalités de financement de votre formation.


Modalités de candidature

Date limite de dépôt de dossier : fin octobre.

Constitution du dossier :

  • dossier de candidature
  • CV
  • lettre de motivation adressée au responsable local

Et après ?

Secteurs d’activité (codes ROME)

J1102 Médecine généraliste et spécialisée