Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Licence 3 - Droit, parcours FO@D

Licence 3 - Droit, parcours FO@D

Licence 3 - Droit, parcours FO@D

Présentation

Description

Cette formation s’adresse à un public qui exerce déjà une activité professionnelle, et qui souhaite obtenir ce diplôme en formation continue et à distance.


Compétences visées

Le rôle des juristes dans l’entreprise ou l’administration est de plus en plus important. Chacun·e, quelle que soit sa fonction, doit pouvoir identifier et comprendre les dispositions légales et réglementaires applicables à son activité. La consolidation des connaissances juridiques générales permet de participer à la réflexion et à l’élaboration de la stratégie des entreprises ou des administrations. Ces compétences sont particulièrement recherchées alors que le droit applicable se complexifie.
PME, grandes entreprises et administrations d’État ou locales sont à la recherche de collaborateur·trice·s dont la qualification en droit est attestée par un diplôme national tel que la licence en droit.


Informations diverses

  • Parcours individualisé.
  • Suivi de cours partiellement à distance (sous conditions).
  • Formation éligible au Compte Personnel de Formation.

Organisation

Modalités pédagogiques générales

Le diplôme de licence en droit est composé de 6 semestres répartis sur 3 ans mais ce cursus de licence par internet permet exclusivement de valider les semestres 5 et 6. Les semestres 1 à 4 doivent donc avoir été validés au préalable ou donner lieu à validation des acquis professionnels ou de l’expérience.
Chaque semestre est composé d’unités d’enseignements fondamentales (UEF) composées d’un cours magistral (CM) assorti de travaux dirigés (TD) et d’unités d’enseignements complémentaires (UEC). Chaque semestre permet de valider 30 ECTS. La validation de la troisième année de licence permet de valider 60 ECTS. L’indicateur ECTS représente 20 heures de travail pour l’apprenant (distanciel et présentiel). Le volume de travail de la licence en droit par internet représente 1 200 heures de formation au total dont 120 heures en présentiel (soit 1080 heures de travail individuel).
Les enseignements alternent travail à distance et regroupements présentiels :

  • les cours magistraux sont proposés sous la forme de ressources d’apprentissage en ligne ;
  • les devoirs à domicile (TD) sont au nombre de 4 par semestre et par UEF répartis selon un calendrier établi en début d’année ;
  • chaque UEF est coordonnée par un tuteur-expert qui assure le suivi à distance des cours magistraux et les séances présentielles de travaux dirigés ainsi que les entraînements à l’examen et le corrigé des contrôles continus et terminaux ;
  • chaque UEC est coordonnée par un tuteur-accompagnateur qui assure le suivi à distance des cours magistraux et évalue les stagiaires.

Tout au long de la formation, vous bénéficiez d’un suivi personnalisé à distance grâce aux forums animés par les tuteurs. Des salons de discussion et des classes virtuelles complètent cet accompagnement individualisé.

Planning des regroupements :
Rentrée : premier regroupement ayant pour objectifs :

  • de permettre aux candidats de se familiariser avec le contenu juridique et les outils numériques de la formation ;
  • d’identifier les différents acteurs pédagogiques et administratifs qui se relaieront auprès des stagiaires tout au long de la formation ;
  • de faire connaissance dans le cadre du groupe.

Semestre 5 :

  • mi-novembre : séance de travaux dirigés (2 jours) ;
  • mi-janvier : entraînement aux examens suivi des examens écrits (2 jours) ;
  • examens oraux : février.

Semestre 6 :

  • mi-mars : séance de travaux dirigés (2 jours) ;
  • fin mai : entraînement aux examens suivi des examens écrits (2 jours) ;
  • examens oraux fin juin.

Une option est proposée : la·le stagiaire peut suivre la formation en 1 an ou en 2 ans, auquel cas il étudie :

  • année 1 : les matières de droit public ;
  • année 2 : les matières de droit privé.

Conditions d’accès

Conditions d’admission

La formation s’adresse à des personnes justifiant :

  • d’un DEUG en droit ou ayant validé 120 European Credit Transfert System (ECTS) ;
  • d’une expérience professionnelle éligible à la procédure de validation des acquis professionnels et de l’expérience.

Modalités d’inscription

L’admission se réalise sur dossier et/ou entretien.

Date limite de dépôt de dossier : 30 juin.

Constitution du dossier :

  • dossier de candidature
  • curriculum vitae
  • photo d’identité
  • photocopies des diplômes

Et après ?

Diverses professions sont accessibles à bac+3 au sortir du diplôme de licence en droit en raison du caractère général de la formation dispensée tant dans le domaine juridique que dans celui de la culture générale. Outre les concours des trois fonctions publiques (d’État, territoriale, hospitalière), d’autres carrières sont également directement accessibles : auxiliaire des professions de justice, agent immobilier, journaliste.
La formation permet également de renforcer ses compétences dans le domaine syndical ou associatif. Les métiers du politique (conseil, aide, expertise...) ainsi que ceux en rapport avec les politiques publiques (aide à la décision, évaluation) sont également ouverts.
Une poursuite d’études en master à l’issue de la licence est possible. Un accès de droit au master 1 droit des affaires ou droit social en formation ouverte et à distance (FOAD) est accordé aux titulaires de la licence en droit par internet.