Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Licence professionnelle plasturgie et matériaux composites : innovation, développement et management des process

Licence professionnelle plasturgie et matériaux composites : innovation, développement et management des process

Licence professionnelle plasturgie et matériaux composites : innovation, développement et management des process

En pratique :

Site web

Présentation

Description

Salarié·e·s ou personnes en recherche d’emploi : c’est l’acquisition d’une compétence complémentaire à sa formation initiale ou à son expérience professionnelle.
Étudiant·e·s en poursuite d’études en alternance : c’est une valorisation professionnelle du cursus de formation initiale.
 


Compétences visées

Cette licence a pour objectif de former des technicien·ne·s capables d’assurer des fonctions d’encadrement dans les différents secteurs des entreprises spécialisées dans le domaine du plastique ou des composites.
En conception : au niveau du bureau d’études.
En production : au bureau des méthodes et sur une ligne de production.
En qualité : à tous les niveaux de l’entreprise.

Compétences ou capacités attestées :
à ce titre, la·le diplômé·e appréhende l’ensemble du projet industriel :

  • elle·il contribue à la conception de pièces, d’outillages ou d’emballages, intervient notamment dans le dessin et le dimensionnement des multi-matériaux ;
  • elle·il participe à l’élaboration du cahier des charges fonctionnel ;
  • elle·il analyse le coût des matériaux et des procédés ;
  • elle·il effectue des simulations numériques sur les thématiques associées ;
  • elle·il définit les méthodes et les process concernant la fabrication de pièces ;
  • elle·il prend part à la gestion de la production en appliquant les règles d’hygiène et de sécurité ;
  • elle·il utilise des techniques de caractérisations mécaniques et chimiques ainsi que des méthodes de contrôle des pièces ;
  • au niveau de la qualité, elle·il utilise des outils et méthodes permettant une amélioration continue de la production.

Informations diverses

  • Un partenariat industriel fort dans les domaines du nautisme, du sport, de l’automobile…
  • Des équipements récents et performants.
  • De très forts taux d’insertion en emploi ou poursuite d’étude (+ 90% à 3 mois).

Organisation

Modalités pédagogiques générales

Formation proposée selon 2 modalités :

  • en contrat de professionnalisation sur un an, soit 15 semaines en formation et 37 en entreprise ;
  • en formation continue de septembre à juin, soit 15 semaines en formation et 24 semaines en entreprise.


Conditions d’accès

Conditions d’admission

Diplôme de niveau bac+2 (DUT, BTS, DEUG, CPGE) technologique.
Validation des acquis professionnels (VAPP) possible pour les personnes en formation continue non titulaires d’un diplôme de niveau bac+2.
Diplôme ouvert à la validation des acquis et de l’expérience (VAE).


Modalités d’inscription

Le recrutement s’appuie sur un examen de dossier et sur un entretien individuel.

Date limite de dépôt de dossier : de février à fin mai (en dehors de ces dates nous consulter). Nous vous conseillons de transmettre votre dossier le plus rapidement possible.

Constitution du dossier :

  • dossier de candidature ;
  • photocopie des diplômes ;
  • lettre de motivation et CV.

Téléchargez la procédure de candidature.


Et après ?

La licence professionnelle, à mi-chemin entre le niveau de technicien et celui d’ingénieur, doit permettre à son titulaire d’occuper un emploi en entreprise à divers postes, soit en liaison avec un ingénieur, soit sous sa seule initiative : dans les bureaux d’études, dans la phase d’industrialisation du produit, dans les unités de production, dans les unités d’essais de performances.
Les diplômé·e·s, possédant un bon bagage théorique allié à de solides savoir-faire techniques, motiveront un choix de recrutement par les PME-PMI, aussi bien pour des postes de production comme de développement.
Elles·ils s’insèrent dans les secteurs de l’automobile, du nautisme, de l’aéronautique, du ferroviaire, des loisirs, de l’agroalimentaire (filmologie d’emballages), de l’industrie des matériaux plastiques (dans un éventail extrêmement large).
De par leur expérience de gestion de projets industriels en cours de parcours universitaire, elles·ils sont autonomes et prêts à manager des missions professionnelles dès l’obtention de leur certification.
Elles·Ils pourront répondre à des profils de poste tels que :

  • concepteur·trice en bureau d’études ou de méthode ;
  • responsable d’unité de production ;
  • responsable d’essais de performances ou de qualité ;
  • responsable achat ou de fiabilisation des coûts de process ;
  • technicien·ne de transfert de technologie ;
  • technicien·ne recherche et développement ;
  • technico-commercial·le.