Vous êtes ici

Licence mention Science politique

Licence mention Science politique

En pratique :

ECTS : 180
Langue de la formation : français

Présentation

Compétences visées

Les étudiants sont capables d’analyser, synthétiser ou rédiger de façon méthodique, logique et pédagogique des documents d'information et d'analyse ; de développer un esprit critique et de mener des missions de recherche.
 


Organisation

Programme de la formation

  • En L1 : Les étudiants suivent au S1 les mêmes cours que les étudiants se destinant au parcours en droit (mutualisation). Au S2, ils suivent plus spécifiquement un TD d’introduction à la science politique et 3 cours de science politique : introduction à la science politique, relations internationales et organisations européennes.
  • En L2 : 7 cours magistraux sont consacrés à la science politique.
  • En L3 : Tous les cours sont en lien avec la science politique.
    La formation propose aussi un enseignement axé sur l’international : en L3, par exemple, théorie des relations internationales, politique comparée, grands enjeux politiques, American Political System.

Stage et projet tutoré

En L1, L2, L3 : possibilité d’un stage dans le cadre du Projet personnel et professionnel de l’étudiant (3PE).
 



Et après ?

  • Master Science politique : les étudiants ayant validé leur L3 mention Science politique peuvent candidater en master mention Science politique à la faculté de Droit et de Science politique de Rennes 1 (admission de droit).
  • Autres parcours possibles : la licence peut déboucher sur plusieurs masters de sciences humaines et juridiques.

La licence Science politique constitue en outre une excellente préparation aux concours d’entrée : à l’Institut de préparation à l’administration générale (IPAG), en école de journalisme ou en institut d’études politiques (IEP).

Les étudiants peuvent s'orienter vers les métiers suivants :

  • journalisme et communication,
  • postes administratifs dans les administrations locales et centrales,
  • métiers de la politique utilisant les compétences spécifiques du conseil, de l'expertise, de l'évaluation notamment, que ce soit dans les collectivités locales, les instances nationales, européennes ou internationales, ou encore dans les partis politiques, les syndicats ou les associations, les ONG, etc.,
  • enseignement et recherche.

Conditions d’accès

Profils attendus

Bon niveau de culture générale.
Intérêt pour les questions d’actualité nationale et internationale.