Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Master 2 ingénierie, management et évaluation des politiques publiques

Master 2 ingénierie, management et évaluation des politiques publiques

Master 2 ingénierie, management et évaluation des politiques publiques

En pratique :

Site web
Localisation des enseignements :

Campus Centre Rennes


Présentation

Description

Cette formation est destinée aux professionnel·le·s du secteur public (État, collectivités locales, entreprises publiques locales ou autres) et du secteur privé (associations, bureaux d’études et consultants, banques) souhaitant s’engager dans une démarche de spécialisation ou de reconversion dans l’économie et le management public. Ce diplôme de master est délivré par l’Université de Rennes 1.


Compétences visées

Ce programme forme des cadres territoriaux et d’administrations centrales, ainsi que des consultants privés travaillant pour le compte du secteur public, dans les domaines du développement local et de l’aménagement du territoire, de l’évaluation et de la prospective financière, des indicateurs quantitatifs et qualitatifs du suivi et de l’évaluation ex ante et ex post des politiques publiques. À l’issue de la formation, la·le diplômé·e est capable de :

  • organiser, animer des partenariats et piloter des programmes publics (logiques d’acteurs, méthodes et techniques de concertation et de négociation, méthodes et techniques d’élaboration de cahier des charges, de tableaux de bord et de suivi) ;
  • élaborer et suivre un budget ou un plan de financement (principes de la comptabilité, de la gestion, règles et procédures de subventionnement des projets) ;
  • réaliser des études statistiques et économiques (méthodes et techniques d’analyse qualitative et statistique, méthodes de collecte, d’analyse et de synthèse de données) ;
  • évaluer des projets et politiques publiques (méthodes et outils d’évaluation économique) ;
  • définir et mettre en œuvre des orientations stratégiques en termes de développement et redynamisation d’un territoire (méthodes de pilotage, animation du réseau des acteurs locaux, logiques de contractualisation des projets).

Informations diverses

Pour ceux qui ne pourraient dégager du temps, deux formations courtes diplômantes de 10 jours vous sont proposées : le diplôme d’Université développement économique et le diplôme d’Université analyse financière publique territoriale.
Ces diplômes d’Université de niveau bac+5 constituent une spécialisation dans un domaine professionnel précis. Ils consolident des compétences métier dans le cadre de la formation continue. Ils sont délivrés par l’Université de Rennes 1.


Organisation

Modalités pédagogiques générales

Le programme d’enseignement se déroule sur une année complète, constituée de deux semestres comprenant un total de 480 heures de formation (18 heures par semaine environ sur un total de 24 semaines). Le premier semestre commence début septembre et se termine fin décembre. Le second semestre commence début janvier et se termine fin mars. Suit une période de stage de 4 mois minimum.



Conditions d’accès

Conditions d’admission

La formation s’adresse à des salarié·e·s et à des demandeur·euse·s d’emploi titulaires :

  • de la licence économie et gestion et 60 crédits d’un master 1 ou maîtrise ;
  • ou d’un diplôme de niveau bac+4 en sciences économiques, droit public, diplômes d’IEP (service public ou écofi), diplômes d’ingénieurs ouvrant à la fonction publique territoriale et aux agents techniques, ingénieurs et agents administratifs de catégorie A.

Une validation d’acquis est possible.


Modalités d’inscription

La sélection s’effectue sur dossier. L’évaluation par un jury se base sur un dossier et, éventuellement, sur un entretien avec la·le candidat·e ou sur une mise en situation professionnelle, réelle ou reconstituée.


Et après ?

Entre la conception des politiques publiques, le suivi de leur soutenabilité financière et l’évaluation de leurs résultats et impacts, les diplômé·e·s du master IMEPP valorisent leurs compétences dans un large panel d’employeurs et ce, sans obligation de passer les concours administratifs.
Elles·Ils occupent des postes de haut niveau avec des niveaux de rémunération élevés (niveau ingénieur et carrière en rapport) dans les cabinets de conseil, principalement dans le domaine de l’évaluation, l’audit financier et du développement économique.
Les collectivités territoriales et les ministères constituent également une source d’emplois et de fonctions variées : analyse économique, évaluation des politiques publiques, emplois administratifs, financiers, développement économique, etc.
Enfin, les diplômé·e·s peuvent s’orienter vers des études de doctorat (parcours mémoire de recherche).