Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Master 2 signal, image, systèmes, automatique

Master 2 signal, image, systèmes, automatique

Master 2 signal, image, systèmes, automatique

En pratique :

Site web
Localisation des enseignements :

Campus de Beaulieu Rennes


Alors que les enseignements des options Signal Image et Automatique se déroulent à Rennes (Université de Rennes 1 et CentraleSupélec), l'option Systèmes intégrés est quant-à-elle enseignée à Lannion (ENSSAT).


Présentation

Description

L’objectif du Master 2 EEA parcours Signal Image SystEmes Automatique (SISEA) est de former et préparer les étudiants aux métiers du traitement du signal et de l’image, des systèmes embarqués et de l’automatique, et à devenir :

- ingénieur de recherche dans le public ou le privé,
- enseignant-chercheur ou chercheur dans l’enseignement supérieur ou dans des organismes de recherche,
- ingénieur-expert ou ingénieur-conseil dans les domaines relatifs aux brevets, à la veille technologique,
- chef de projet en contexte international,

dans des domaines variés tels que le génie biologique et médical, le traitement de la parole, les communications numériques, l'audiovisuel, la robotique, l'exploitation des ressources terrestres et marines, le traitement d'antennes, l'imagerie radar et sonar, les réseaux, le multimédia, la TV haute définition, l'aéronautique, etc.

Cette formation s'appuie sur les compétences des laboratoires de recherche brestois (L@TIM et Lab-STICC) et rennais (IRISA, LTSI, IETR, CentraleSupélec), mais aussi sur le tissu industriel varié des domaines concernés (Orange Labs, RATP, Intel Mobile Communications, Canon, INFINEON, Mitsubishi, Parrot, Thalès, Philips, Siemens, GE Healthcare, etc.).


Compétences visées

L'option Signal Image fournit les bases théoriques et les outils algorithmiques qui permettent de concevoir et de mettre en oeuvre des solutions à des problèmes de traitement de l'information dans un but d'aide à la décision.

L'option Systèmes intégrés propose une formation généraliste en traitement en traitement du signal, conjointement à une formation avancée sur la mise en œuvre matérielle et logicielle de ces algorithmes au sein de systèmes embarqués en s’appuyant sur des technologies d’intégration récentes (SoC pour System-on-Chip).

L'option Automatique forme des forme des étudiants qui auront les compétences pour développer des systèmes de commande sûrs avec une approche système en s'appuyant sur les méthodes de modélisation, de spécification, d'analyse et de conception les plus évoluées.

Plus généralement le M2 SISEA vise à fournir aux étudiants les compétences suivantes :

- acquisition de connaissances et de savoir-faire et résolution de problèmes complexes dans les métiers du secteur des STIC (Sciences et technologies de l'information et de la communication) ;
- analyse de situations, de systèmes et d’algorithmes et adaptation à la problématique posée ;
- interface entre différents domaines de compétences ;
- gestion de projet, du cahier des charges à la réalisation, la validation et la valorisation ;
- créativité, organisation, prise de responsabilité, travail en équipe ;
- innovation et veille technologique de son domaine d'expertise ;
- connaissances du monde de la recherche et de l’entreprise ;
- maîtrise de l'anglais.


Organisation

Modalités pédagogiques générales

Le master se compose de 7 UE et du stage. Les trois premières UE sont en commun avec les Masters 2 EEA parcours Systèmes Communicants (SC) et Systèmes Embarqués (SE). La quatrième UE est commune aux trois options du Master 2 EEA parcours SISEA. Les trois dernières UE sont propres à chacune des trois options du M2 SISEA.


Stage et projet tutoré

Un projet tutoré de 18 semaines est effectué par les étudiants sur un sujet proposé par un enseignant du master. Le projet s'achève par une présentation orale des résultats obtenus. A titre d'exemple, la localisation de sources cérébrales épileptiques à partir de signaux électroencéphalographiques a fait l'objet d'un projet. Identifier les régions épileptogènes du cerveau chez un patient épileptique pharmaco-résistant est crucial pour le chirurgien en vue de décider d'une éventuelle résection de la zone malade. L'objectif du projet était d'implémenter et de comparer différentes méthodes de la littérature en termes de performances à la fois sur données simulées mais également sur données réelles acquises au CHU de Rennes.

Un stage de 4 à 6 mois est effectué en entreprise privée ou dans un laboratoire public par les étudiants lors du second semestre. A titre d'exemple, voici une liste de stages effectués les années passées par des étudiants du master :

Inserm à Rennes : Analyse de vide´os pour la reconnaissance d'e´ve`nements, applique´e a` la neurochirurgie et a` la chirurgie ophtalmologique
RATP à Paris : Conception, mode´lisation et mise en œuvre d’un outil de´cisionnel
CentraleSupe´lec à Gif-sur-Yvette : Traitement de donne´es spectrales de Mars
CentraleSupe´lec à Gif-sur-Yvette : Paralle´lisations sur un serveur multi-GPUs d'algorithmes de reconstruction en tomographie 3D
Orange Labs à Cesson : Authentification mentale
Orange Labs à Cesson : De´veloppement d’une interface de se´lection de HRTF pour une e´coute binaurale personnalise´e sur les casques de re´alite´ virtuelle
IETR à Rennes : Apprentissage et prise de de´cision pour les futurs e´quipements de radio intelligente
INFINEON à Nice : Noise Reduction in mobile Communication
Intel Mobile Communications à Nice : Nonlinear acoustic echo cancellation


Contrôle des connaissances

Premier semestre :
Les contrôles de connaissance se déroulent sous forme écrite à raison d'une épreuve par module d'enseignement, étalés sur la période novembre-février. La durée de l'épreuve est en moyenne de 2h. Chacune des épreuves est notée sur 20. Pour chaque Unité d'Enseignement (UE), une moyenne pondérée des notes obtenues aux modules de l'UE est calculée. Les crédits de l'UE sont obtenus avec une moyenne supérieure ou égale à 10. Le semestre est validé si la moyenne pondérée par les crédits de toutes les UE est supérieure à 10. Si les résultats sont jugés insuffisants par le jury, un second contrôle des connaissances partiel ou global est organisé à la mi-juin ou début septembre.

Second semestre :
Le second semestre consistant en la réalisation d'un stage de quatre mois minimum, il s'achève lors de la soutenance orale de ce dernier. Le second semestre est alors validé si la moyenne pondérée des notes de soutenance, de travail et de rapport de stage est supérieure à 10 sur 20.

Le master est acquis si les deux semestres sont indépendamment validés.


Volume horaire

  • Volume horaire global de TP : 90
  • Volume horaire global de TD : 170
  • Volume horaire global de CM : 160
  • Durée du stage : 16


Conditions d’accès

Conditions d’admission

Etre titulaire d'une première année de master ou équivalent.


Modalités d’inscription

Les étudiants résidant en France, ou plus généralement de l'Union Européenne, d'un des pays de l'Espace Economique Européen (union européenne + Norvège, Islande, Liechtenstein), de Suisse, de Monaco ou d'Andorre et les étudiants ne relevant pas de la procédure "Études en France" doivent candidater par le biais du site web suivant : https://candidatures.univ-rennes1.fr/#!accueilView

Les étudiants qui résident dans l’un des 41 pays concernés par la procédure "Études en France" (i.e. Algérie, Argentine, Bénin, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Chili, Chine, Colombie, Comores, Congo Brazzaville, Corée du Sud, Côte d'Ivoire, Djibouti, Egypte, Etats-Unis, Gabon, Guinée, Inde, Indonésie, Iran, Japon, Koweit, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Maurice, Mauritanie, Mexique, Pérou, République du Congo Démocratique, Russie, Sénégal, Singapour, Taiwan, Togo, Tunisie, Turquie et Vietnam) doivent faire une demande spécifique d’inscription par le biais du site web suivant : https://pastel.diplomatie.gouv.fr/etudesenfrance/dyn/public/authentifica...


Niveau requis

4-BAC+4


Et après ?

Possibilité de poursuivre en doctorat dans les domaines du traitement du signal et de l’image, des systèmes embarqués et de l’automatique.