Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Sciences, Technologies, Santé
  3. Master - Biodiversité - Ecologie - Evolution
  4. Master mention Biodiversité, écologie, évolution, parcours Environnement et droit (ED)

Master mention Biodiversité, écologie, évolution, parcours Environnement et droit (ED)

Master mention Biodiversité, écologie, évolution, parcours Environnement et droit (ED)

En pratique :

Type de diplôme : Master
Lieu de la formation : Rennes
Langue de la formation : français
Site web de la formation

Présentation

Publics

Cette formation proposée à la fois en présentiel à temps plein et à distance (à temps partiel) s’adresse aux professionnel·le·s travaillant dans l’environnement et l’aménagement dans les collectivités territoriales, les associations en environnement, les administrations déconcentrées, l’industrie... et désirant élargir leur champ de connaissances et compétences au domaine du droit.
Elle s'adresse également aux professionnel·le·s du droit ayant des connaissances de base en environnement et aménagement et souhaitant élargir leurs compétences dans ce domaine.
Le master environnement et droit est ouvert aux personnes ayant soit un profil scientifique, soit un profil juriste.
Son organisation modulaire permet de conserver son activité profesionnelle tout en suivant la formation.


Objectifs, compétences développées

Les diplômé·e·s de la formation disposent d’une double compétence en environnement et en droit. Elles·Ils ont le niveau d'expertise suffisant pour contrôler l’application des mesures réglementaires, réaliser des études d’évaluation environnementale ou mettre en place des normes environnementales au sein de structures territoriales ou d’entreprises.


Les plus de la formation

  • Obtention d’une double compétence environnement / droit.
  • Formation adossée à l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Rennes (OSUR), structure fédérative de recherche regroupant des équipes de plusieurs établissements rennais.
  • Intervention de professionnels issus d'administrations (DREAL, ONEMA…), de cabinets de conseil et d’expertise (bureaux d’étude en environnement, cabinets d’avocat… ), d'organismes de recherche appliqués (INRA, Cemagref…), de collectivités territoriales (PNR, RNR…) ou du monde associatif (Manche nature…).

Organisation

Organisation de la formation

Le suivi du parcours peut se faire soit en présentiel en intégrant la promotion actuelle (à temps plein), soit à distance, en suivant le master 2 environnement et droit "numérique".


Date de rentrée

03-09-2018 (date indicative, nous consulter)

Durée de la formation

Master 1 : 433 heures de formation et 3 mois de stage (sur un an).
Master 2 : 250 heures d’enseignement et 9 mois de stage (sur un an).


Coordination pédagogique

AFIF DAHER
CENDRINE MONY


Candidater

Conditions d’accès

La formation s’adresse à des professionnel·le·s (salarié·e·s et demandeur·euse·s d’emploi) titulaires du master 1 écologie - environnement, ou d’un diplôme de niveau bac+4 : biologie des organismes, des populations et des écosystèmes, droit...
Une validation des acquis est possible pour les candidat·e·s non titulaires du titre requis. Les candidat·e·s peuvent y participer au titre d'un congé individuel de formation, d'un plan de formation d'entreprise ou en tant que demandeur d'emploi remplissant certaines conditions d'ancienneté d'activité salariale.
Des préconisations spécifiques de remise à niveau pourront être exigées par les responsables du master, avant l’entrée en formation. Une remise à niveau en présentiel et des aménagements pédagogiques seront, en plus, proposés aux étudiant·e·s inscrit·e·s sous le régime de la formation continue.


Coût de la formation

Nous consulter.
En savoir plus sur les modalités de financement de votre formation.


Modalités de candidature

La sélection se fait sur dossier et, si nécessaire, entretien d’admission définitive devant la commission pédagogique.
Il a un nombre de places limité à 20 étudiant·e·s en master 1 et en master 2.

Pour la formation à temps plein en présentiel : le dépôt des candidatures se fait dès début avril.
Pour la formation à distance : le dépôt des candidature doit se faire avant mi-mars.
La commission pédagogique se réunit et établit une liste des étudiant·e·s accepté·e·s en liste principale et complémentaire. Elle peut proposer, dans certains cas, le suivi de remises à niveau en autoformation.

Constitution du dossier :

  • dossier de candidature
  • photocopie des diplômes
  • photo d’identité
  • attestations professionnelles
  • CV et lettre de motivation

La formation est adossée à l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Rennes (OSUR), structure fédérative de recherche regroupant des équipes de plusieurs établissements rennais.

Ce parcours type s’appuie sur l’UMR EcoBio (Écosystèmes – Biodiversité – Évolution) et sur l’UMR IODE (Institut de l'Ouest : Droit et Europe), ainsi que sur les EA Centre de Droit des Affaires (CDA) et l’Institut du Droit Public et de la Science Politique (IDPSP).

Cette mention est co-accréditée avec Agrocampus Ouest et rattachée à l’École doctorale Écologie, Géosciences, Agronomie, Alimentation (EGAAL).


Et après ?

Perspectives d’emploi

Le master environnement et droit prépare à des métiers divers alliant des compétences en droit et en environnement. La·Le diplômé·e de la est un cadre ou un·e expert·e qui pourra exercer les métiers, fonctions, emplois suivants :

  • aménageur·euse ;
  • gestionnaire de sites ;
  • responsable de projets ;
  • chargé·e d’études en collectivités territoriales ;
  • médiateur·trice en environnement ;
  • chargé·e de mission dans des bureaux d’études et de conseil en environnement et en droit ;
  • expert·e ou ingénieur-conseil ;
  • éco-conseiller·ère auprès de collectivités locales (conseils généraux, communautés de communes, conservatoires…) ou d’administrations déconcentrées désirant mettre en place des politiques de gestion ou restauration des territoires (DREAL, DDTM…) ;
  • chargé·e de mission auprès des services environnement de grandes entreprises ;
  • médiateur·trice dans le cadre de comités de pilotages ;
  • permanent·e d’associations et d’ONG spécialisées en environnement ;
  • collaborateur·trice dans des cabinets d'avocat spécialisés dans des affaires environnementales…

La·Le diplômé·e participe à la prise de décision des décideur·euse·s au niveau local, national, européen et international ; accompagne la mise en œuvre de projets sur le volet juridique, du diagnostic des enjeux en amont d'opérations de restauration de paysages ou d'habitats dégradés à l'évaluation et au suivi de ces opérations. Au sein d'une structure juridique, elle·il joue le rôle d'expert·e scientifique en gestion des milieux naturels et anthropiques et évaluation des critères de qualité environnementale.


Secteurs d’activité (codes ROME)

A1204 Protection du patrimoine naturel
A1303 Ingénierie en agriculture et environnement naturel
K1903 Défense et conseil juridique