Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Sciences, Technologies, Santé
  3. Master - Biodiversité - Ecologie - Evolution
  4. Master mention Biodiversité, écologie, évolution, parcours Patrimoine naturel et biodiversité (PNB)

Master mention Biodiversité, écologie, évolution, parcours Patrimoine naturel et biodiversité (PNB)

Master mention Biodiversité, écologie, évolution, parcours Patrimoine naturel et biodiversité (PNB)

En pratique :

ECTS : 120
Langue de la formation : français
Site web du parcours

Présentation

Présentation du parcours

À l’issue de leurs études, les diplômé.e.s sont capables d’assurer un continuum entre les inventaires des espèces et la recherche académique afin de développer des critères de diagnostic, d’évaluation des processus de surveillance, de conservation et de restauration de la biodiversité.


Organisation

Programme de la formation

Cette formation est composée de 13 UE obligatoires, dont 9 UE mutualisées dans le tronc commun de la mention. Les enseignements spécifiques à ce parcours type portent sur la connaissance des patrimoines naturels actuels et fossiles, ainsi que sur les ressources génétiques. Les enseignements mutualisés sont dédiés à l’écologie des populations, des communautés et des paysages, aux protocoles d’échantillonnage et aux outils statistiques.

Les intervenants extérieurs animent environ un tiers des cours en M1 et en M2. Ceux-ci sont notamment des professionnels du ministère de l’Environnement, des collectivités territoriales ou d’associations investies dans la mise en valeur du patrimoine naturel et le maintien de la biodiversité.


Stage et projet tutoré

Deux stages : 2 mois en M1, et 6 mois en M2.
Projets tutorés : rédaction d’un article scientifique en M1, une UE de synthèse bibliographique en M2.



La formation est adossée à l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Rennes (OSUR), structure fédérative de recherche regroupant des équipes de plusieurs établissements rennais.

Les projets tutorés et les stages de M1 et M2 sont évalués par les enseignants-chercheurs issus de trois unités rennaises et d’une unité du MNHN : l’UMR ECOBIO, l’UMR IGEPP (Institut de Génétique, Environnement et Protection des Plantes), l’UMR BOREA (Biologie des Organismes et des Ecosystèmes Aquatiques- MNHN) et l’EA Biodiversité et Gestion des Territoires.

Cette mention est co-accréditée avec Agrocampus Ouest et rattachée à l’École doctorale Écologie, Géosciences, Agronomie, Alimentation (EGAAL).


Et après ?

Les diplômé.e.s de ce parcours type peuvent directement intégrer le marché du travail, ou poursuivre leurs études au travers d’une thèse.

Cette formation offre de nombreux débouchés professionnels, notamment sur de nouveaux métiers “verts” en développement ou des fonctions liées aux schémas actuels et futurs de suivi du patrimoine naturel. Plus généralement, les titulaires de ce diplôme peuvent intégrer une équipe enseignante de professionnels ou d’experts de l’environnement issus des collectivités territoriales, du ministère de l’Environnement, de bureaux d’études ou d’associations naturalistes régionales.


Conditions d’accès

Prérequis recommandés

Des compétences naturalistes sont requises, acquises au cours d’un cursus de licence ou lors d’expériences au sein d’associations naturalistes ou de structures académiques.