Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Sciences, Technologies, Santé
  3. Master - Chimie
  4. Master mention Chimie, parcours Chimie des matériaux

Master mention Chimie, parcours Chimie des matériaux

Master mention Chimie, parcours Chimie des matériaux

En pratique :

ECTS : 120
Langue de la formation : français

Organisation

Programme de la formation

Les deux premiers semestres du master permettent à chaque étudiant de réaliser un parcours correspondant à ses projets, en tenant compte de son parcours antérieur, qu’il ait été réalisé à Rennes ou ailleurs. Ils visent à préparer l’étudiant à l'entrée dans l’un des parcours du master 2 mention Chimie proposés à l’Université de Rennes 1, ou tout autre master 2 de chimie en France.

En M2, les enseignements disciplinaires sont systématiquement complétés par des enseignements à finalité professionnelle (M1 : 10h ; M2 : 12h) dans des domaines connexes tels que l’analyse qualité, le management, etc. De plus, une UE pour sensibiliser les étudiants à l’intelligence économique est proposée (M2 Chimie moléculaire et du solide et des matériaux: 12h). L’ensemble des enseignements utilise largement les compétences scientifiques reconnues des équipes de recherche de l’Institut des Sciences Chimiques de Rennes et de l’Institut de Physique de Rennes. L’interaction enseignement / recherche est l’une des préoccupations majeures de l’équipe pédagogique et l’accompagnement des étudiants dans leur projet professionnel a permis depuis de nombreuses années l’intégration des futurs diplômés dans un environnement professionnel en évolution permanente.


Stage et projet tutoré

  • En M1 : formation par la recherche (3 à 5 mois dans un laboratoire de recherche).
  • En M2 : stage obligatoire de 5 mois minimum en laboratoire public ou privé (recherche et/ou développement en France ou à l’étranger).


Les formations en chimie sont adossées à l’Institut des sciences chimiques de Rennes (ISCR, 279 permanents dont 138 enseignants-chercheurs). L’UMR 6226 est une des plus grandes structures de recherche reconnues par le CNRS en France. La chimie rennaise bénéficie également d’une reconnaissance au meilleur niveau international comme en témoigne le classement A+ de nombreuses équipes de recherche du pôle rennais. C’est dans cette UMR que les enseignants et les chercheurs CNRS chimistes développent leurs activités de recherche et que se déroule une bonne part des stages de la formation. Les thématiques de recherche y sont très diversifiées, et les étudiants bénéficient ainsi de compétences dans de nombreux domaines (chimies organique, organométallique, inorganique, théorique ; matériaux ; verres et céramiques ; catalyse ; polymères ; électrochimie ; spectroscopies ; procédés…).

Le master s’appuie également sur la structure fédérative de service ScanMat (Synthèse, Caractérisation, Analyses, Molécules, Matériaux) qui intègre différentes plates-formes comme le Centre de recherche de mesures physiques de l’Ouest (CRMPO), le Centre de diffractométrie et le Centre d’innovation et de recherche technologique (CRIT).

De fait, tous les parcours de master proposés correspondent à des axes forts de la recherche rennaise. L’interaction enseignement / recherche est l’une de préoccupations majeures de l’équipe pédagogique, et se manifeste notamment par une implication très significative des personnels de l’Université de Rennes 1 issus des Instituts ISCR (Institut Science Chimiques de Rennes) et IPR (Institut de Physique de Rennes) et des écoles ENSCR, INSA et ESIR (Ecole supérieure d’ingénieurs de Rennes).


Et après ?

Secteurs d’activité envisagés :
Recherche et développement, secteur public ou privé, brevets, veille technologique, conseils et expertise, CE, ministères, collectivités, ONG, bureaux d’études, industries, sociétés privées d’intervention, enseignement : universités et organismes nationaux et internationaux, instituts techniques et/ou écoles spécialisées du domaine de la chimie et des matériaux.

Les titulaires du diplôme peuvent occuper des emplois :
- d’ingénieur d'étude et d'ingénieur recherche et/ou développement dans le public ou le privé,
- d’ingénieur-expert ou d’ingénieur-conseil, par exemple dans les domaines relatifs aux brevets, à la veille technologique,
- d'ingénieur chimiste de production / responsable d'unité de production industrielle.
Exemples de codes de fiches ROME : H1206, K2402, K 2306, H 1302, H2502, H1402, H1501, H106, H2301, K210.

Acquisition de compétences complémentaires par poursuite d’études à l’Université de Rennes 1 : parcours Compétences complémentaires dans les services du numérique (master mention Informatique), formations proposées à l’IGR.
En savoir plus sur le devenir des diplômés de Rennes 1.


Conditions d’accès

Modalités de candidature et d'inscription

Candidature en ligne : https://candidatures.univ-rennes1.fr