Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Droit, Economie, Gestion
  3. Master - Droit des affaires
  4. Master mention droit des affaires parcours Droit fiscal des affaires

Master mention droit des affaires parcours Droit fiscal des affaires

Master mention droit des affaires parcours Droit fiscal des affaires

En pratique :

ECTS : 120
Langue de la formation : français

Présentation

Présentation du parcours

Ce parcours type vise à former les étudiant.e.s à la fiscalité internationale.


Organisation

Programme de la formation

Les cours de M1 sont mutualisés. En M2, les enseignements sont :

  • Fiscalité interne approfondie des entreprises,
  • International tax law,
  • Comptabilité et Gestion financière des entreprises,
  • Anglais juridique,
  • Méthodologie,
  • Fiscalité interne, internationale et européenne des opérations complexes,
  • Fiscalité patrimoniale,
  • Pratique des procédures fiscales.

Plus d’une quarantaine de journées de formation pratique sont dispensées par des avocats et des directeurs fiscaux, issus notamment de PwC, Fidal ou Taj/Deloitte.
Des jeux de rôles dirigés par des universitaires et des praticiens permettent aux étudiants de se confronter à la pratique des magistrats, avocats, notaires, conseillers, contrôleurs…


Stage et projet tutoré

4 mois de stage en cabinet international d’avocats ou en entreprise multinationale, avec rapport.



Les étudiant.e.s seront amenés à réaliser de nombreux travaux individuels et collectifs de recherche avec exposés publics dans chaque matière.
Ce master est rattaché à l’école doctorale Sciences de l'Homme, des Organisations et de la Société (SHOS) via le Centre de droit des affaires (CDA).


Et après ?

Les diplômé.e.s peuvent poursuivre en thèse, ou accéder aux concours notamment l’examen d’entrée à l’École d’avocats.

Les diplômé.e.s peuvent pratiquer la fiscalité des entreprises et des entrepreneurs, y compris internationale.
En savoir plus sur le devenir des diplômés de Rennes 1.


Conditions d’accès

Profils attendus

Les candidat.e.s doivent :

  • Avoir suivi un parcours de licence très orienté vers le droit de l'entreprise et des affaires.
  • En M1 droit des affaires, avoir suivi les matières préparant à la pratique du droit fiscal des affaires.
  • Parler couramment l’anglais.
  • Avoir un projet et un profil adaptés aux entreprises et cabinets d’avocats internationaux.

Modalités de candidature et d'inscription

  • Pré-sélection sur dossier constitué de tous les relevés de notes de l’étudiant depuis la licence 1, d’un curriculum vitae, et d’une lettre de motivation
  • Sélection sur entretien(s)