Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Droit, Economie, Gestion
  3. Master - Droit des affaires
  4. Master mention droit des affaires parcours Ingénierie fiscale et juridique du patrimoine

Master mention droit des affaires parcours Ingénierie fiscale et juridique du patrimoine

Master mention droit des affaires parcours Ingénierie fiscale et juridique du patrimoine

En pratique :

ECTS : 120
Langue de la formation : français

Présentation

Présentation du parcours

Le master forme des juristes d'affaires spécialisés en droit de la gestion de patrimoine du particulier et de l'entrepreneur, aussi bien en interne qu'à l'international.

Responsable du parcours :
Renaud MORTIER


Organisation

Programme de la formation

Les cours de M1 sont organisés en tronc commun avec tous les parcours types.
En M2, les enseignements portent notamment sur :

  • Anglais juridique,
  • Droit et fiscalité des patrimoines internationaux (étude du droit fiscal international, DIP des successions, des libéralités et des régimes matrimoniaux, étude du trust, cas pratiques à dimension internationale…).

Des jeux de rôles dirigés par des universitaires et des praticiens permettent aux étudiants de se confronter à la pratique des magistrats, avocats, notaires, conseillers, contrôleurs…

60% des enseignements sont assurés par des professionnels et des entreprises partenaires (LCL, FIDAL, AVIVA, MMA, UNOFI, ALTHEMIS…). Ce parcours type est réalisé en partenariat avec la Fédération Nationale Droit du Patrimoine (FNDP), le Conseil supérieur du notariat (CSN), le barreau de Paris, l’Association Nationale des Juristes de Banque (ANJB) et l’Association des Juristes d’Assurance et de Réassurance (AJAR).
 


Stage et projet tutoré

Stage de 4 mois, avec mémoire et rapport de stage.



Cette formation s’appuie sur les travaux de recherche des enseignants en droit des affaires, et est rattachée à l’école doctorale Sciences de l'Homme, des Organisations et de la Société (SHOS) via le Centre de droit des affaires (CDA).


Et après ?

  • Avocat, après réussite aux examens d’entrée et de sortie de l’école d’avocats ;
  • Notaire, après avoir passé et validé les épreuves d’accès à cette profession ;
  • Juriste en entreprise ;
  • Conseiller en droit et gestion de patrimoine ;
  • Fiscaliste d’entreprise ; Tous les concours de la fonction publique (impôts, douanes, DGCCRF, etc.) ;
  • Lawyer, Barrister, Sollicitor.

Toutes les professions citées ne sont pas indifféremment accessibles à tous les diplômés de nos M2 droit des affaires. Cela dépend évidemment du parcours. En savoir plus sur le devenir des diplômés de Rennes 1.


Conditions d’accès

Profils attendus

  • Parcours de licence très orienté vers le droit de l'entreprise et des affaires.
  • En M1, avoir suivi droit fiscal, ainsi que les matières de droit patrimonial de la famille.
  • Avoir été en stage dans l’une des professions dédiées à l’ingénierie patrimoniale

Modalités de candidature et d'inscription

  • Pré-sélection sur dossier qui doit comporter les relevés des notes depuis le Baccalauréat, le CV du candidat et une lettre de motivation.
  • Sélection sur entretien(s)