Vous êtes ici

Master Droit du numérique

Master Droit du numérique

En pratique :

Type de diplôme : Master
Lieu de la formation : Rennes
Langue de la formation : français

Présentation

Publics

Ce master 2 s’adresse à différents public :

  • aux étudiants de master 1 (M1) en droit privé ou droit des affaires qui souhaitent acquérir une spécialisation professionnelle porteuse ;
  • aux professionnels du droit qui souhaitent conforter leurs connaissances sur ces thématiques émergentes, juristes d’entreprise, avocats...

Objectifs, compétences développées

Technologies innovantes, contrats et e-commerce, gestion des actifs immatériels, mise en conformité et données personnelles... L’accompagnement juridique à la transformation digitale est un enjeu majeur pour toutes les entreprises. En effet, leur croissance et leur pérennité dépendent aussi de leur capacité à comprendre les changements et à les mettre en œuvre dans un cadre légal.
C’est l’objectif du master 2 Droit du numérique (DNUM) : former des juristes de haut niveau ayant une connaissance approfondie de l’environnement réglementaire et capables d’accompagner l’entreprise et ses acteurs dans une stratégie cohérente et compétitive, anticipant les risques par la compréhension et le respect des obligations légales, avec une approche nationale, européenne et internationale.
Le format en alternance du master permet de conjuguer formation théorique et expérience pratique. Outre de favoriser l’insertion professionnelle des étudiants et la spécialisation des professionnels, il permet à l’entreprise d’intégrer des salariés au fait des dernières avancées réglementaires et de leur mise en œuvre, grâce à la conjugaison de la recherche universitaire et du savoir-faire praticien.

À l’issue de ce master, les diplômés seront capables de :

  • connaître et suivre les évolutions réglementaires ;
  • mettre en œuvre la Loi informatique et libertés et le RGPD au sein de l’organisation ;
  • apprendre à accompagner la création de la valeur informationnelle et à organiser sa circulation contractuelle, participer à la création de l’économie du savoir ;
  • former et sensibiliser le personnel sur l’exploitation éthique des données ainsi que ses obligations légales et réglementaires ;
  • identifier les risques légaux (propriété intellectuelle, pénal...) pour l’entreprise et mettre en place les solutions juridiques de prévention et de valorisation des actifs immatériels ;
  • co-rédiger la charte de sécurité informatique auprès de tous les utilisateurs ;
  • assurer la compréhension entre les experts-métiers et les informaticiens ;
  • comprendre et analyser les défis et les enjeux liés au monde du numérique ;
  • suivre et analyser les tendances et activités liées au numérique ;
  • définir et mettre en place une stratégie de valorisation des actifs immatériels de l’entreprise.

Organisation

Organisation de la formation

La formation se déroule d’octobre à fin septembre.
L’alternance entre théorique et pratique s’effectue sur le rythme une semaine de cours / deux semaines en entreprise.
Le volume horaire total est de 450 heures, examens compris.
Des cours et conférences peuvent être dispensés en anglais, y compris par des professeurs étrangers.
La présence à l’ensemble de la formation est obligatoire.
Le contrôle des connaissances s’appuie sur un contrôle continu qui se déroule au sein de chaque enseignement.


Date de rentrée

01-10-2019 (date indicative, nous consulter)

Durée de la formation

450 heures sur 1 an


Coordination pédagogique

ALEXANDRA BENSAMOUN
ANTOINE GOUEZEL

Contenu de la formation

Fondamentaux
Matières complémentaires

Candidater

Conditions d’accès

  • Bac+4.
  • Sensibilisation universitaire ou pratique au droit du numérique et aux matières liées (propriété intellectuelle, droit des obligations...).
  • Une validation d’acquis professionnels peut être envisagée en cas de diplôme de niveau inférieur.
  • Bon niveau en anglais.

Référencement et financement

6 500 € (hors prise en charge OpCo et mesures fiscales, et hors droits d'inscription)
Dans le cadre d’un contrat de professionnalisation, le coût de la formation et les droits d’inscription sont pris en charge par l’entreprise.
En savoir plus sur les modalités de financement de votre formation.


Modalités de candidature

Sélection sur dossier et admission définitive sous réserve d’un contrat de professionnalisation.
Dépôt des candidatures : entre le 13 mai 2019 et le 14 juin 2019.


Et après ?

Perspectives d’emploi

La particularité de ce master 2 tient à ce qu’il forme des juristes polyvalents, susceptibles d’occuper non seulement des postes de généralistes du droit des affaires confrontés aux problématiques nouvelles de l’économie de l’information et de l’innovation, mais aussi des fonctions plus spécialisées dans le domaine de la propriété intellectuelle (éditeurs, producteurs, organismes de gestion collective...) ou du droit du numérique (entreprises de la tech).
Outre les fonctions d’avocats et de juristes d’entreprise, le master 2 permet de se former en vue de devenir conseil en propriété industrielle, DPD (délégué à la protection des données), chargé d’affaires réglementaires, lobbyiste, chargé de valorisation.
Le master DNUM répond à un besoin du tissu économique de la Région Bretagne, qui concentre un pôle économique important dans le domaine du numérique et bien au-delà, puisque la transformation digitale concerne désormais toutes les entreprises.
Les secteurs professionnels spécialement pourvoyeurs d’emplois sont notamment la production et la distribution de contenus, la banque, les entreprises de réseaux, la communication, le marketing, la sécurité informatique, le e-commerce, etc. La formation très ouverte sur l’international permet également d’envisager une mobilité professionnelle géographique.


Secteurs d’activité (codes ROME)

K1902 Collaboration juridique
K1903 Défense et conseil juridique