Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Droit, Economie, Gestion
  3. Master - Droit privé
  4. Master mention Droit privé parcours Droit privé fondamental

Master mention Droit privé parcours Droit privé fondamental

Master mention Droit privé parcours Droit privé fondamental

En pratique :

ECTS : 120
Langue de la formation : français

Présentation

Présentation du parcours

À l’issue de ce parcours, les étudiant.e.s ont une maîtrise avancée des fondamentaux du droit privé. Ils.elles sont en mesure de réaliser des synthèses sur des thèmes précis, et peuvent proposer des solutions juridiques en rapport avec ces thématiques. Ce parcours forme également pour les concours et examens des professions juridiques et judiciaires.


Organisation

Programme de la formation

La deuxième année est consacrée à un approfondissement des matières abordées en M1, avec un enseignement juridique technique de haut niveau, ainsi qu’une initiation à la recherche. La deuxième année est consacrée à un approfondissement des matières abordées en M1, avec un enseignement juridique technique de haut niveau, ainsi qu’une initiation à la recherche. Les étudiants de ce parcours pourront retenir le droit des sûretés, droit de la construction immobilière, droit de l’urbanisme, droit du contentieux international ou de l’Union européenne, droit international privé et droit international des contrats, voies d’exécution, droit des assurances ou procédure civile approfondie.
 


Stage et projet tutoré

Les étudiant.e.s sont invités à suivre un stage en M1. Le stage est obligatoire en M2.



Le parcours type Droit privé fondamental s’adosse à deux laboratoires : le Centre de droit des affaires (CDA), et l’Institution de l’Ouest : Droit et Europe (IODE). Les enseignements en master 1 et en master 2 sont fortement liés aux différents axes de recherche de ces deux laboratoires.
Tous les enseignants du master sont également chercheurs dans l’un de ces deux laboratoires. Les étudiant.e.s de M2 sont invité.e.s à assister au séminaire doctoral organisé durant l’année.


Et après ?

Le parcours Droit privé fondamental offre aux étudiant.e.s une ouverture sur le monde de la recherche. Ces derniers pourront prétendre à une poursuite en doctorat, sous réserve d’un projet pertinent. S’ils.elles souhaitent s’inscrire en doctorat, les étudiant.e.s sont encouragé.e.s à rédiger un mémoire de recherche en lien avec les problématiques des laboratoires.

Les diplômé.e.s du parcours type Droit privé fondamental disposent de toutes les clés pour occuper des postes juridiques demandant un haut niveau de connaissances théoriques et pratiques. Ces juristes généralistes pourront s’orienter vers des activités de conseil, d’organisation et d’assistance auprès de cabinets, d’entreprises, ou encore dans des administrations.
En savoir plus sur le devenir des étudiants de Rennes 1.


Conditions d’accès

Profils attendus

Avoir validé une licence de Droit.