Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Sciences, Technologies, Santé
  3. Master - Électronique - Énergie électrique - Automatique
  4. Master mention Électronique, énergie électrique, automatique, parcours Signal, image, systèmes, automatique (SISEA)

Master mention Électronique, énergie électrique, automatique, parcours Signal, image, systèmes, automatique (SISEA)

Master mention Électronique, énergie électrique, automatique, parcours Signal, image, systèmes, automatique (SISEA)

En pratique :

ECTS : 120
Langue de la formation : français

Présentation

Présentation du parcours

Au cours de cette formation, les étudiant.e.s apprennent à concevoir et à mettre en oeuvre des algorithmes (traitement du signal, traitement d’image, automatique) qu’ils sont en mesure d’intégrer sur des systèmes embarqués.


Organisation

Programme de la formation

La formation est composée d’un tronc commun en M1 et d’une spécialisation en deuxième année de master.

Au sein de ce parcours type, les étudiant.e.s apprennent à créer et à intégrer des algorithmes sur des systèmes embarqués. Parmi les enseignements proposés : Détection et estimation, Kalman Markov, Optimisation. Une sélection de modules spécifiques complète la formation.

45h de cours sont assurées par des intervenants professionnels (France Télécom R&D, Technicolor, …).


Stage et projet tutoré

Ce master comporte un stage obligatoire de 4 à 6 mois et la réalisation d’un projet tutoré.


Enseignements délocalisés

Pour les parcours type SE et SISEA, le master EEEA est délocalisé à l’international dans le cadre d’un partenariat avec l’Université du Sud-Est de Nankin en Chine. Une collaboration qui permet aux meilleur.e.s étudiant.e.s chinois.e.s d’obtenir un double diplôme.



Cette formation s’appuie sur plusieurs laboratoires de recherche partenaires : LTSI, IETR (Institut d’Électronique et de Télécommunications de Rennes), IRISA (Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires), INRIA Centre Bretagne Atlantique, LATIM de Brest (Laboratoire de Traitement de l’Information Médicale), LABSSTIC (Brest), CRIBS de Nankin (Centre de Recherche en Information Biomédicale Sino-français). Les étudiant.e.s peuvent envisager leur projet tutoré de début de M2 en collaboration avec l’un de ces laboratoires partenaires.

Les cours théoriques sont assurés par des enseignants-chercheurs membres de ces différentes structures. Les chercheurs (docteurs ou chargés de recherches INRIA, CNRS, INSERM) sont également amenés à proposer des enseignements et des conférences.

Le stage obligatoire peut être réalisé au sein des laboratoires partenaires, ainsi que de laboratoires de recherche au niveau national ou international, ou de départements de recherche et développement en entreprise.


Et après ?

À l’issue de ce parcours type, les diplômé.e.s visent des postes d’ingénieurs R&D, de cadres techniques, de consultants, de chargés d’affaires, de chercheurs ou d’enseignants-chercheurs. Ils.elles peuvent aussi être recruté.e.s en tant qu’ingénieur dans les entreprises du secteur privé ou semi-privé.

Une fois les deux années de master validées, les étudiant.e.s désirant poursuivre leurs études supérieures peuvent intégrer la préparation d’un doctorat.
En savoir plus sur le devenir des diplômés de Rennes 1.


Conditions d’accès

Profils attendus

Pour intégrer le parcours type SISEA, des connaissances en traitement du signal, en outils mathématiques / probabilités et en langage de programmation (classique et objet) sont fortement recommandées.


Modalités de candidature et d'inscription

Candidature en ligne : https://candidatures.univ-rennes1.fr