Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Sciences, Technologies, Santé
  3. Master - Électronique - Énergie électrique - Automatique
  4. Master mention Électronique, énergie électrique, automatique, parcours Systèmes communicants (SC)

Master mention Électronique, énergie électrique, automatique, parcours Systèmes communicants (SC)

Master mention Électronique, énergie électrique, automatique, parcours Systèmes communicants (SC)

En pratique :

ECTS : 120
Langue de la formation : français

Présentation

Présentation du parcours

Les étudiant.e.s acquièrent les compétences nécessaires au développement et à la mise en œuvre de systèmes communicants (télécommunications, localisation, communications reconfigurables, IoT, radars…), ainsi qu'aux traitements associés.


Organisation

Programme de la formation

Après une première année de cours dispensés en tronc commun, les étudiant.e.s se spécialisent en master 2.
Les étudiant.e.s du parcours Systèmes communicants apprennent à développer et mettre en œuvre des systèmes communicants couvrant divers domaines et échelles. Pour ce faire, ils acquièrent des compétences théoriques, techniques et technologiques dans les domaines de l'électronique haute-fréquence, de la propagation des ondes, de la programmation de systèmes dédiés et du traitement du signal radio-fréquence.

Parmi les enseignements proposés : Systèmes de communications numériques, Systèmes et techniques radio-fréquence, Communications multi-voies, Ouverture/applications (antennes innovantes, localisation, Internet des Objets, Applications aéroportées et satellitaires).

Environ 50 heures de cours sont assurées par des professionnels (CNES, opérateurs...) et des chercheurs (CNRS - Centre national de la recherche scientifique).


Stage et projet tutoré

Les étudiant.e.s réalisent un stage de 18 à 26 semaines lors du second semestre de master 2.



Cette formation s’appuie sur l’Institut d’électronique et de télécommunications de Rennes (IETR). Les étudiant.e.s reçoivent une présentation du monde de la recherche et peuvent envisager leur projet tutoré de début de M2 en collaboration avec ce laboratoire partenaire.
Certains enseignements sont assurés par des chargé.e.s de recherches CNRS et le stage obligatoire de fin d'études peut être réalisé au sein d'un laboratoire de recherche, académique ou industriel.


Et après ?

À l’issue des deux années de master, les étudiant.e.s de ce parcours type postulent comme ingénieurs R&D, cadres techniques, consultants, chargés d’affaires, chercheurs ou enseignants-chercheurs