Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Sciences, Technologies, Santé
  3. Master - Ethologie
  4. Master mention éthologie parcours Comportement animal et humain

Master mention éthologie parcours Comportement animal et humain

Master mention éthologie parcours Comportement animal et humain

En pratique :

ECTS : 120
Langue de la formation : français

Présentation

Présentation du parcours

La vocation de ce master est de former des spécialistes en comportement animal qui pourront intégrer l’enseignement supérieur, ou des organismes de recherche appliquée ou fondamentale.

 


Compétences visées

Les diplômé.e.s maîtrisent à la fois les aspects théoriques et méthodologiques des différentes sciences centrées sur l’analyse des comportements et des conduites animales et humaines, de leurs fonctions et de leurs bases neurales.


Organisation

Programme de la formation

Ce parcours type est accessible en formation initiale et continue.

Des UE d’éthologie généralistes (Éthologie, Éthologie appliquée, Signaux, informations cellulaires et comportements, Buts et méthodes en Éthologie, Éthologie animale et humaine…) sont complétées par des UE spécialisées (Fonctions et Évolution de la communication, Écophysiologie, Cognition, Comportement & Pathologies cérébrales, Neuroéthologie, Neuropsychologie et Psychologie cognitive), et par des UE d’ouverture (Psychologie, Protection Conservation et Réintroduction).
Ce cursus est complété par des UE permettant l’acquisition d’outils nécessaires pour développer une démarche expérimentale, un projet et un esprit critique.

Entre 10% (en M1) et 24% (en M2) des cours sont assurés par des professionnels.


Stage et projet tutoré

Deux stages obligatoires : deux mois en M1 et cinq mois en M2.



Ce parcours type s’appuie sur l’Unité Mixte de Recherche (UMR) Ethologie animale et humaine (EthoS), UMR reconnue tant nationalement qu’internationalement.

Ce master a également été créé en collaboration avec le GIS (Groupement d'intérêt scientifique) “Comportement cerveau et société”.


Et après ?

Les diplômé.e.s peuvent directement intégrer le monde du travail, ou se diriger vers un doctorat afin d’intégrer l’enseignement supérieur en université, en école vétérinaire ou d’agronomie.

Il.Elles peuvent exercer des fonctions d’ingénieur d’études, chef de projet, conseiller, expert, chargé de communication ou de marketing dans des revues spécialisées, des laboratoires de recherche ou des instituts techniques publics ou privés, des services hospitaliers (pédiatrie, gériatrie), des élevages, des parcs régionaux, nationaux et internationaux, ou des associations de protection ou de conservation de la faune. Ils.Elles peuvent également rejoindre ou créer un cabinet de comportementaliste animalier.
En savoir plus sur le devenir des diplômés de Rennes 1.


Conditions d’accès

Profils attendus

Les postulant.e.s. issus d'une licence de Sciences de la vie doivent avoir de solides bases en biologie animale, et ceux issus d'une licence de Psychologie doivent avoir suivi des enseignements en neurosciences et en Psychophysiologie.