Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Droit, Economie, Gestion
  3. Master - Justice, procès et procédures

Master - Justice, procès et procédures

Master - Justice, procès et procédures

En pratique :

Type de diplôme : Master
ECTS : 120

Présentation

Présentation de la mention

Ce master prépare les étudiant.e.s aux concours et examens qui conditionnent l’accès aux professions judiciaires et para-judiciaires. La mention offre trois parcours :

  • contentieux judiciaires
  • magistrature
  • auxiliaires de justice

Compétences visées

Compétences académiques

  • Acquisition de connaissances et aptitude à appréhender :
  • les différentes phases des procédures judiciaires, civiles ou pénales, ainsi que certaines procédures para­judiciaires ;
  • l’activité et les missions principales des professions judiciaires intervenant dans le cadre du procès civil ou pénal, ainsi que des voies d’exécution.
  • Facultés de compréhension, analyse, synthèse et capacité à tirer des enseignements des décisions de justice.
  • Aptitude à réaliser une veille juridique et des recherches juridiques et judiciaires, y compris dans des bases de données juridiques, françaises et internationales
  • Poser les bonnes questions et trouver les réponses juridiques et judiciaires les plus adaptées aux besoins et à la situation du « client », en prenant en compte, s’il y a lieu, le positionnement de la partie adverse.
  • Présenter les solutions proposées de manière écrite ou orale.

Compétences professionnelles

  • Appréhender l’environnement et les activités du conseil et du contentieux : fonctionnement d’un cabinet d’avocats ou d’une étude, d’une institution judiciaire, ou du service juridique d’une personne morale de droit privé.
  • Mettre en œuvre les techniques contentieuses judiciaires, arbitrales et contractuelles.
  • Effectuer une veille juridique, rechercher les textes et décisions de justice.
  • Elaborer les stratégies para ou pré­contentieuses, maîtriser et gérer les différentes phases d’un procès judiciaire ou arbitral.
  • Poser les bonnes questions et trouver les réponses juridiques et judiciaires les plus adaptées aux besoins et à la situation du client ou de l’employeur.
  • Se positionner pour défendre les intérêts du client, de l’entreprise en prenant en compte le positionnement de l’adversaire.
  • Appliquer les solutions proposées en les mettant en œuvre :
      à l’écrit : en rédigeant des consultations, des conclusions, des jugements
  • à l’oral : en présentant les problèmes et les dossiers à des clients, devant des juges ou des arbitres…


Ouverture à l'international

En M2, pour les parcours Contentieux judiciaires et Magistrature, possibilité de suivre 16 h d’enseignement en langue étrangère dispensées par des professeurs d’universités partenaires au titre du programme Erasmus (cours "Systèmes juridiques étrangers"


Et après ?

Secteurs d'activité

Les mondes judiciaires et parajudiciaires constituent les débouchés principaux de la Mention « Justice, Procès et Procédures », dans deux catégories de secteurs :

  • d’une part, les métiers de la Justice, en qualité de fonctionnaire (magistrats ou greffiers, métiers de la police, de la gendarmerie, de l’administration pénitentiaire), de professions libérales (avocats) ou d’officiers ministériels (huissiers).
  • d’autre part, dans les métiers du droit liés au contentieux (secteur privé, mais aussi public), ou à une activité juridique non contentieuse ou précontentieuse.

L’entrée dans ces professions nécessite le passage par un concours pour les fonctionnaires, par un examen professionnel pour les avocats, ou encore par un examen consécutif à un stage professionnel, notamment pour les huissiers. Dans tous les cas, une formation approfondie et appropriée est indispensable, et d’ailleurs requise par les professionnels eux-mêmes.


Insertion professionnelle

Tout au long du cycle master, les étudiant.e.s bénéficient d’un accompagnement individuel et/ou collectif à l’insertion professionnelle, proposé par le SOIE et les équipes pédagogiques.
Lors d’une semaine dédiée à l’insertion professionnelle et à l’entrepreneuriat, ils.elles construisent leur parcours individualisé dans une large offre d’ateliers, de conférences, de speed-meetings, de forums d’entreprises. Les équipes pédagogiques, avec le soutien de la Fondation Rennes 1, mettent en place des parrainages, des rencontres avec des professionnels, des visites d’entreprises, des conférences spécifiques à chaque formation.
 


Conditions d’accès

Modalités de candidature et d'inscription

Les formations de master 2ème année font l'objet de capacités d'accueil fixées, pour chacune d'elle, par l'université. L'admission en M2 est subordonnée à l'examen du dossier (plus éventuellement un entretien) du candidat.