Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Sciences, Technologies, Santé
  3. Master - Physique fondamentale et applications
  4. Master mention physique fondamentale et applications parcours Photonique

Master mention physique fondamentale et applications parcours Photonique

Master mention physique fondamentale et applications parcours Photonique

En pratique :

ECTS : 120
Langue de la formation : français

Présentation

Présentation du parcours

Le parcours Photonique vise à la formation de physiciens dans le domaine de l’optique photonique, par l’apprentissage de concepts fondamentaux et appliqués, par la mise en pratique expérimentale et numérique de ces concepts, et par l’immersion en laboratoire de recherche ou de recherche et développement. La mutualisation régionale des ressources et des enseignements (Rennes-Lannion-Brest) est unique en France et permet d’assurer une formation scientifique de haut niveau bénéficiant de toutes les compétences possibles.


Organisation

Programme de la formation

En master 1, les étudiant.e.s suivent des enseignements fondamentaux en physique (via 3 modules : optique et lasers, physique quantique, électrons et phonons) mutualisés avec les autres parcours de la mention, un enseignement spécifique du parcours (photonique), des travaux pratiques de laboratoire (capteurs, laser, fibre optique, optique non linéaire, etc.), et numériques (Python, etc.). Des modules de physique avancée complètent la formation : optique non linéaire, semi-conducteurs, physique atomique, imagerie, microscopie, spectroscopie.

La deuxième année comprend un tronc commun portant sur les sources lasers, la propagation optique, l’optique guidée et l’optique micro-onde, puis un choix d’option permettant une spécialisation vers un des grands domaines d’application de la photonique : (A) technologies de l’information et de la communication, (B) nanotechnologies ou (C) imagerie du vivant et de l’environnement. Un temps important est consacré dès le premier semestre de M2 à l’immersion en laboratoire via un projet scientifique, et le second semestre de M2 est entièrement dévolu au stage rémunéré de fin d’études (4 à 6 mois en laboratoire ou en entreprise).

 


Stage et projet tutoré

M1 : projet tutoré en laboratoire et stage de 2 mois.
M2 : projet tutoré en laboratoire et stage de fin d’études ( 4 à 6 mois).


Enseignements délocalisés

Bien que le master soit co-accrédité par plusieurs établissements bretons, les étudiant.e.s inscrits à Rennes (UFR SPM) suivent tous leurs cours sur le campus de Beaulieu. Nous exploitons les ressources exceptionnelles de salles immersives et de visio-conférences développées en Bretagne. Dans ces salles virtuelles se retrouvent les apprenant.e.s des établissements de Rennes (UFR SPM et INSA Rennes), Lannion (ENSSAT), et Brest (UBO, ENIB, IMT Atlantique). Lien vers le PNRB



La recherche en optique photonique est très active au niveau international. Les sciences et technologies de la lumière ont connu un essor considérable depuis un demi-siècle avec l’avènement des lasers et de la fibre optique. Lien vers page UFR « la recherche en optique photonique ». Cette discipline est très active en Bretagne et le parcours Photonique s’appuie sur les forces en recherche de la région (tous les enseignants sont des chercheurs publiants), en particuier au travers des trois équipes de l’Institut FOTON (équipe DOP à l’UFR SPM-Beaulieu, équipe OHM à l’INSA, équipe SP à Lannion), ainsi que les équipes OPTIMAG à l’UBO, les équipes d’optique du LabSticc à Brest (ENIB et IMT Atlantique).
Ce parcours est rattaché à l' Ecole doctorale Matière, Molécules Matériaux (3M).


Et après ?

Les étudiant.e.s peuvent poursuivre leurs études supérieures en préparant un doctorat.

Tous les pays industrialisés investissent dans le domaine de la photonique. C’est l’un des six secteurs-clés définis par l’Union Européenne comme étant vital pour l’industrie du futur, avec l’utilisation des lasers, de la fibre optique, de capteurs optiques, de composants ou de systèmes qui sont utilisés dans un nombre croissant de technologies. L’essor de la photonique aujourd’hui est comparable à l’essor de l’électronique de la fin du XXème siècle. Le secteur est en forte croissance.

  • L’insertion professionnelle des diplômé.e.s est directe (vers les métiers de la recherche & développement en entreprise ou en laboratoire public) ou indirecte après un doctorat dans un laboratoire de recherche (public ou privé). La formation est reconnue au niveau national et les étudiant.e.s trouvent des thèses financées dans de nombreux laboratoires en France ou à l’étranger.

La région Bretagne a développé un tissu économique important en Photonique, comme en témoigne les nombreuses entreprises du cluster Photonics Bretagne.

 


Conditions d’accès

Prérequis recommandés

Accès sélectif sur dossier et lettre de motivation.

  • Profil type pour l’accès en M1 : titulaires d’une licence de physique
  • Profil type pour l’accès en M2 : titulaires d’un M1 physique
  • Autres profils possibles (diplômes étrangers, reprises d’études, etc.), sur dossier et motivation.

Niveau d’anglais B1.