Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Sciences, Technologies, Santé
  3. Master - Sciences de la terre et des planètes - Environnement
  4. Master mention Sciences de la Terre, des planètes et de l’environnement parcours Géologie, modélisation et exploration des ressources (GEOMORE)

Master mention Sciences de la Terre, des planètes et de l’environnement parcours Géologie, modélisation et exploration des ressources (GEOMORE)

Master mention Sciences de la Terre, des planètes et de l’environnement parcours Géologie, modélisation et exploration des ressources (GEOMORE)

En pratique :

ECTS : 120
Langue de la formation : français
Site web du parcours

Présentation

Présentation du parcours

Le Master Sciences de la terre et des planètes - Environnement (STPE) ne propose à Rennes qu’un seul parcours-type (GEOMORE). Il s’agit d’une formation pluridisciplinaire, basée sur les aspects fondamentaux de la géologie (avec un fort accent mis sur les observations de terrain et leurs interprétations qualitatives), couplés à des applications et interprétations quantitatives (modélisation numérique, statistiques, aspects physiques et chimiques des processus) et à la compréhension de la formation et de l'exploration des ressources naturelles (hydrocarbures, métaux/minéraux, matériaux de construction).


Compétences visées

Durant les deux années du parcours type Géologie, modélisation et exploitation des ressources (GEOMORE), les étudiant.e.s acquièrent des connaissances scientifiques approfondies, ainsi que de hautes compétences professionnelles en sciences de la terre.
En savoir plus sur le devenir des diplômés de Rennes 1.


Organisation

Programme de la formation

Le parcours type GEOMORE propose trois parcours pédagogiques, selon le projet professionnel de l’étudiant.e : Géologie (Géol), Modélisation en Géosciences (Géomod) et Ressources Minérales et Pétrolières (RMP). Les différents parcours panachent les cours théoriques et pratiques, suivis pour certains en tronc commun.
Au programme : Systèmes tectoniques, Magmatisme et Métamorphisme, Bassins sédimentaires, Géochimie isotopique, Imagerie géophysique (sismique, diagraphe).
Environ 17% des enseignements de M2 sont dispensés par des professionnels du secteur (Total, Engie, IFPEN…).


Stage et projet tutoré

Les étudiant.e.s suivent 2 mois de stage en M1, et 6 mois en M2 (entreprise ou recherche).


Enseignements délocalisés

La majorité des cours ont lieu à l’Université de Rennes 1. Des enseignements sont également dispensés dans les écoles de terrains intégrées à la formation, en Bretagne, dans les Pyrénées ou encore au Royaume-Uni.



Le Master GEOMORE est adossé à l’ Observatoire des Sciences de l’Univers de Rennes (OSUR), structure fédérative de recherche regroupant à Rennes des laboratoires et des équipes de plusieurs établissements sur les thématiques des sciences de la planète et de l’environnement. De plus, certains enseignements sont assurés par des intervenants extérieurs, du monde académique ou industriel, en particulier pour les cours appliqués aux ressources naturelles.
 


Et après ?

À l’issue du parcours type GEOMORE, les étudiant.e.s peuvent poursuivre en thèse. Ils.Elles bénéficient alors de financements industriels ou institutionnels, sous condition d’un projet pertinent en phase avec les axes de recherche de l’École doctorale Écologie, Géosciences, Agronomie Alimentation (EGAAL).
Les diplômé.e.s ont également la possibilité d’intégrer une école d’ingénieur comme l’École Nationale Supérieure de Géologie (ENSG), ou des Masters de type « Petroleum Data Management » (spécialisation de 6e année).


Conditions d’accès

Profils attendus

  • Une licence Sciences de la Terre ou une licence scientifique, avec une expérience dans les disciplines de la géologie et des Sciences de la Terre.
  • Des connaissances générales en chimie, physique et mathématiques.
  • Les qualités requises pour la formation sont d’être curieux et assidu, en plus d’avoir un intérêt pour les milieux naturels, leur comportement sur des échelles de temps variées (géologiques à plus courtes), l’exploration et la gestion des ressources et une motivation affirmée pour les approches de terrain et les outils quantitatifs.