Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Sciences, Technologies, Santé
  3. Master - Sciences de l'eau
  4. Master mention Sciences de l'eau parcours numérique sciences de l 'eau

Master mention Sciences de l'eau parcours numérique sciences de l 'eau

Master mention Sciences de l'eau parcours numérique sciences de l 'eau

En pratique :

ECTS : 120
Langue de la formation : français
Site web du parcours

Présentation

Présentation du parcours

Les étudiant.e.s de ce master acquièrent un niveau d’expertise généraliste sur les thématiques de production d’eau potable, de pollutions des eaux et des sols, et de gestion des rivières.


Organisation

Programme de la formation

Accessible en formation continue, ce master numérique propose des enseignements à distance, à savoir : Rivières, bassins versants et paysages (fonctionnement et diagnostic), Gestion quantitative de la ressource en eau souterraine, Qualité et pollutions des eaux et des sols et Mise en œuvre opérationnelle de la gestion. Cette année de formation inclut également une UE communication composée de cours de droit, d’économie, de gestion et d’anglais dans le domaine de l’environnement.


Stage et projet tutoré

Ce master comprend un projet tutoré et un stage en entreprise d’un durée cumulée de 6 mois.
 


Contenu de la formation

Master 2 numérique sciences de l 'eau

La mention est adossée à l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Rennes (OSUR), structure fédérative de recherche regroupant les équipes de plusieurs établissements.


Et après ?

Les diplômé.e.s de ce parcours numérique peuvent directement intégrer le monde du travail et occuper les fonctions de chargé de mission dans les structures environnementales (bureaux d’études ou collectivités territoriales) où ils.elles pourront être en charge des dossiers sur l’eau, la dépollution des eaux et des sols, la géothermie, la gestion des bassins versants, les inondations…
En savoir plus sur le devenir des diplômés de Rennes 1.


Conditions d’accès

Profils attendus

Les candidat.e.s à ce parcours type doivent disposer de connaissances de bases en hydrologie et en hydrogéologie, en chimie des eaux, en écologie et en fonctionnement des écosystèmes ainsi qu’en problématiques environnementales.