Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Sciences, Technologies, Santé
  3. Master - Sciences de l'eau

Master - Sciences de l'eau

Master - Sciences de l'eau

En pratique :

Type de diplôme : Master
ECTS : 120

Présentation

Présentation de la mention

Ce master a pour objectif de former des cadres scientifiques spécialisés dans la gestion de la ressource en eau et en sol, le transport des éléments et la gestion des milieux naturels depuis la surface vers les sols et les sous-sols. La formation permet de répondre aux préoccupations actuelles dans le domaine de la gestion de l'environnement (directive cadre sur l'eau, directive habitat, trame verte et bleue...).

Cinq parcours sont proposés :

  • Gestion des habitats et des bassins versants (GHBV)
  • Hydrogéologie, hydrobiogéochimie, hydropédologie (Hydro-cube)
  • Modélisation des transferts en hydrologie (MTH)
  • Master numérique Sciences de l’eau
  • Bi-diplômant Géo-ingénierie et environnement (GE)

Compétences visées

Le master sciences de l’Eau - Ecologie - Modélisation est une formation ouverte vers la pluridisciplinarité. Elle accueille donc des étudiants provenant de différents domaines : Ecologie, sciences de la Terre et de l’Environnement, Physique et Chimie.

Le master 1 comporte une part importante de compétences communes à la mention ou commune à au moins deux parcours types, où sont acquis :

  • les fondamentaux suivants : Hydrologie, Ecologie, Sols
  • les outils : Statistiques, Systèmes d’Information Géographique, fonctionnement (physique, géochimique et hydrobiologique) des hydrosystèmes
  • l’application de ces outils au transfert d’éléments dans les écosystèmes et la géomorphologie et la dynamique des rivières
  • les compétences transversales liées au stage en entreprise ou en laboratoire auquel est associée la formation à la professionnalisation (UE PPPE).

Le master 2 comporte également un tronc commun de mention :

  • 5 jours de terrain
  • 5 jours de rencontre avec des professionnels
  • la réalisation d’un projet tutoré et la formation à la gestion de projet
  • une formation à la communication en anglais
  • une formation au droit, à l’économie et la gestion dans le domaine de l’environnement

Par ailleurs, au sein des UE de connaissances, à choix, les compétences transversales de communication orale, synthèse, travail de groupe et d’autonomie sont développées par des méthodes de travail communes à toutes les UE.


Les "plus" de la formation

  • Une formation pluridisciplinaire qui permet à l’étudiant.e de choisir son parcours et de construire son projet autour des milieux naturels.
  • Un fort tissu de relations avec les milieux professionnels (offres de stage, participation à la formation).
  • Une forte professionnalisation du master en lien avec les attentes des professionnels et des étudiants.e.s.
  • Une formation animée par des équipes de recherche d’excellence.
  • Une dimension internationale liée au fort dynamisme des équipes. Possibilité de faire des stages et de suivre des enseignements dans le cadre du programme ERASMUS) à l’étranger (20% des stages de M2 du parcours Hydro-3 se déroulent à l’étranger) et l’un des parcours est bi-diplômant avec le Québec.
  • Une équipe de qualité attentive à l’accompagnement des étudiant.e.s.


Ouverture à l'international

Un module d’enseignement de l’anglais (SCELVA) de 30h sera dispensé en M1, ainsi qu’un module d’anglais scientifique de 26h en M2.


Et après ?

Insertion professionnelle

Tout au long du cycle master, les étudiant.e.s bénéficient d’un accompagnement individuel et/ou collectif à l’insertion professionnelle, proposé par le SOIE et les équipes pédagogiques.
Lors d’une semaine dédiée à l’insertion professionnelle et à l’entrepreneuriat, ils.elles construisent leur parcours individualisé dans une large offre d’ateliers, de conférences, de speed-meetings, de forums d’entreprises. Les équipes pédagogiques, avec le soutien de la Fondation Rennes 1, mettent en place des parrainages, des rencontres avec des professionnels, des visites d’entreprises, des conférences spécifiques à chaque formation.
Enquêtes d’insertion de l’OSIPE (Observatoire du suivi de l’insertion professionnelle des étudiants).


Conditions d’accès

Modalités de candidature et d'inscription

Les formations de master 1re année font l'objet de capacités d'accueil fixées, pour chacune d'elle, par l'université. L'admission en M1 est subordonnée à l'examen du dossier (plus éventuellement un entretien) du candidat.