Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Physiologie moléculaire des plantes et de leurs interactions

Physiologie moléculaire des plantes et de leurs interactions

Physiologie moléculaire des plantes et de leurs interactions

En pratique :

Volume horaire de cours : 20
Volume horaire global de TD : 8
Langue principale : français
Nombre de crédits européens : 3

Description du contenu de l'enseignement

·Cours

  • Importance des plantes comme modèles de recherche en biologie et génétique cellulaire et moléculaire.
  • Contexte génétique et génomique de la plasticité des plantes ; mécanismes de plasticité génomique; mécanismes de plasticité d’expression génétique.
  • Métabolismes centraux et plasticité biochimique des plantes; valeurs d’usage biochimique et biotechnologique des plantes.
  • Mécanismes de réponse (perception, signalisation) à l’environnement physico-chimique.
  • Mécanismes de réponse (perception, signalisation) à l’environnement biologique.

·Travaux dirigés
Au cours des séances de TD, de nombreux exercices seront proposés aux étudiants sur les différents points abordés en cours. L'objectif est de développer l’aptitude à mobiliser les connaissances obtenues en cours en raisonnant sur des questions, des problèmes, ou des données expérimentales de physiologie moléculaire des plantes.
 


Compétences à acquérir

Objectifs :

  • Introduire et expliquer les mécanismes généraux de plasticité, de régulation et de signalisation moléculaires qui font de la cellule végétale un modèle complémentaire fondamental en biologie et génétique cellulaire et moléculaire.
  • Introduire et expliquer les processus métaboliques généraux qui confèrent aux plantes la diversité de leurs valeurs d’usage biotechnologique (aliments, fibres, énergie, pharmacologie).
  • Introduire et expliquer les mécanismes généraux de perception, de signalisation et d’interaction moléculaires permettant de comprendre la diversité des interactions plante-environnement et plante-microorganismes.

Compétences acquises :
À la fin de ces enseignements l'étudiant doit :
·comprendre et savoir décrire certains exemples fondamentaux de mécanismes de plasticité génomique et fonctionnelle chez les plantes,
·comprendre et savoir décrire certains exemples fondamentaux d’interaction des plantes avec leur environnement physico-chimique ou leur environnement biologique,
·comprendre et savoir décrire certains exemples fondamentaux d’usage biotechnologique des plantes,
·être capable d’intégrer la cellule végétale comme modèle mécanistique au sein des autres modèles eucaryotes .


Modalités pédagogiques

  • en présence

Pré-requis

Pré-requis obligatoires

Notions acquises en L1 sur la structure des cellules, la structure des acides nucléiques, l'expression des gènes, et les métabolismes cellulaires.


Profils attendus

Notions acquises en L1 sur la structure des cellules, la structure des acides nucléiques, l'expression des gènes, et les métabolismes cellulaires.