Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. Phytoressources

Phytoressources

Phytoressources

En pratique :

Volume horaire de cours : 20
Volume horaire global de TD : 5
Volume horaire global de TP : 22
Volume horaire pour d'autres type d'enseignement : 8
Langue principale : français
Nombre de crédits européens : 6

Description du contenu de l'enseignement

Programme des enseignements :

Cours (20 heures)
Diversité des ressources végétales: origine, usage et conservation

  • Domestication et diversification des plantes cultivées: processus génétiques, traits phénotypiques et biochimiques sélectionnés
  • Stratégies de conservation et de caractérisation de la diversité utile ou potentiellement utile

Le point de vue de la phytochimie pour mieux comprendre les usages du végétal:

  • Le métabolisme secondaire: une immense diversité de petites molécules spécialisées dans des fonctions écologiques chez les plantes, reliées à la diversité des usages alimentaires et non-alimentaires
  • Le métabolisme primaire au cœur des enjeux de valorisation
  • Diversité et fonctionnalité des polymères extraits de macro-algues pour des usages alimentaires

Une séance de TD (2H) est consacrée à un bilan et une révision des notions théoriques et pratiques à la suite des cours et du Foad

· Monographie (8H + travail personnel) :
Il s’agit d’un projet de travail personnel, par binômes/trinômes, pour rédiger et présenter une monographie sur un point particulier en relation avec le cours. L'objectif est de contribuer à développer une aptitude à identifier et exploiter une littérature pertinente, à construire un discours cohérent, et à le mettre en forme (écrit et oral) en respectant un certain nombre de standards académiques. Le travail s’échelonne sur plusieurs semaines, avec des points d’étape réguliers avec les enseignants sous forme de TD et de TP (voir détail ci-dessous), pour un accompagnement détaillé du travail sur le fond et sur la forme.

o Une séance de TD (2H) est consacrée à la présentation du projet, aux consignes de travail, à la constitution des trinômes de travail, et au choix du sujet

  • Trois séances de 2 H de TP sont proposées pour un accompagnement approfondi à la rédaction et à la soutenance de la monographie

· Travail expérimental (19 heures)
o Une séance de TD (1H) est consacrée à la présentation des projets de travaux pratiques, à la formation des binômes et aux consignes de travail
o Quatre séances de 4 heures de TP sont proposées, pour aborder de façon expérimentale différentes catégories de composés végétaux.

  • Quantification des contenus en glucosinolates, et dosage de l’activité myrosinase dans une série de génotypes de Brassicaceae cultivées (radis, navet, colza, moutarde…)
  • Quantification et caractérisation biochimique d’une série de composés de la famille de flavonoïdes (catéchines dans des feuilles de thé, flavanones dans l’albedo du pamplemousse, flavonols chez la pomme, tanins condensés dans les téguments de graines de pois fourrager…)
  • Comparaison des niveaux d’activité amylase dans des malts issus de différents génotypes de graines de céréales brassicoles (orge et blé)
  • Etude des propriétés de quelques gélifiants polysaccharidiques extraits d’algues

· FOAD (8 heures)
Ce module à distance propose une alternance de séquences pour revoir les principales notions vues en cours et en travail expérimental de TP, avec des exercices d’autoévaluation.
 


Compétences à acquérir

Objectifs :
Le but de ce cours est d’aborder le thème des ressources végétales avec un point de vue qui articule la diversité génétique des plantes cultivées et apparentées (origine, stratégies de conservation et de valorisation) et la diversité biochimique (diversité interspécifique et intraspécifique des constituants des végétaux), … avec la diversité des usages (usages en alimentation animale et humaine, et usages non-alimentaires) des phytoressources.
Compétences acquises :
A la fin de ce cours l'étudiant doit connaitre les principales catégories de composés végétaux (du métabolisme primaire et métabolisme secondaire) susceptibles d’être associés à aux usages des principales espèces cultivées. Il s’agit de connaitre un certain nombre de concepts relatifs à la domestication et la diversification des plantes cultivées, et de comprendre comment ces processus génétiques peuvent aboutir à une diversité de cultivars avec des caractéristiques biochimiques distinctes associées à des usages spécifiques.
 


Modalités pédagogiques

  • en présence
  • hybride