Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. UE1 Droit et gouvernance des politiques de sécurité sociale et de santé

UE1 Droit et gouvernance des politiques de sécurité sociale et de santé

UE1 Droit et gouvernance des politiques de sécurité sociale et de santé

En pratique :

Volume horaire de cours : 64
Langue principale : français
Nombre de crédits européens : 8
Capacité d'accueil : 20

Description du contenu de l'enseignement

Cette unité d'enseignement a pour objectif de permettre la connaissance et la compréhension du cadre jurirdique des systèmes de sécurité sociale. Elle met l'accent sur les logiques politiques qui sous-tendent le Droit de la sécurité sociale. Le programme couvre les institutions de la sécurité sociale ainsi que les principales législations applicables dans ce domaine.
Principaux contenus :
- génèse, évolution, institutions, champ, financement de la sécurité sociale et équilibre des comptes sociaux.
- principes généraux de la couverture de l'assurance maladie, l'assurance maladie et la régulation du système de santé.
- prise en charge des accidents de travail, des maladies professionnelles, prestations familiales et politique de la famille.
 


Compétences à acquérir

Cette unité d'enseignement a pour objectif de permettre la connaissance et la compréhension du cadre jurirdique des systèmes de sécurité sociale.


Modalités d’organisation et de suivi

Un suivi individualisé des étudiants est assuré par les professeurs responsables de ce Master.


Pré-requis

Pré-requis obligatoires

Les étudiants sont titulaires d'un master 1 de droit, de santé publique, de gestion, d'économie, d'AES, d'une 4 ème année d'IEP ou tout autre diplôme équivalent.

Les étudiants de formation continue justifient de 3 ans d'activité professionnelle et d'une connaissance du domaine sanitaire, social ou médico-social dans le cadre de la validation d'acquis pédagogiques ou d'une VAE.

Environ 20 candidats sont retenus sur dossier examiné par la commission pédagogique puis entretien soutenu devant un jury.


Profils attendus

Les candidats doivent présenter un intérêt pour le domaine sanitaire et social. Des stages d'observations dans ces domaines d'activité sont vivement recommandés.
Les candidats doivent maîtriser les notions fondamentales en droit public.