Vous êtes ici

  1. Accueil
  2. UE5 - TMS-Toxicologie cellulaire et moléculaire

UE5 - TMS-Toxicologie cellulaire et moléculaire

UE5 - TMS-Toxicologie cellulaire et moléculaire

En pratique :

Volume horaire de cours : 40
Langue principale : français

Description du contenu de l'enseignement

Interactions moléculaires délétères entre une substance chimique et leurs cibles (4 h)

  • Dommages aux lipides et remodelage membranaire
  • Dommages à l'ADN et voies de réparation de ces dommages

Conséquences qui en découlent au niveau cellulaire : de la molécule au gène et à la cellule (20 h)

  • Modification des voies de signalisation : (1) Récepteurs nucléaires : AhR , PPAR/Nutrition ; (2)Récepteurs couplés aux protéines G ; (3) Récepteurs aux œstrogènes et perturbation endocrinienne ; (4) Stress oxydant et métaux ; (5) Stress oxydant et hypoxie, ischémie/réoxygénation et reperfusion ; (6) Choc septique et dysfonction hépatocellulaire : rôle des médiateurs inflammatoires et des catécolamines
  • Mécanismes de mort cellulaire : (1) Balance apoptose / nécrose ; (2) Homéostasie ionique ; (3) Récepteurs de mort et signaux de mort cellulaire

Apport de nouveaux modèles in vivo/in vitro et de nouvelles approches méthodologiques appliquées à l’étude des substances chimiques permettant d’évaluer et/ou de prédire leur toxicité (16 h)

  • Le transcriptome
  • Le protéome
  • Le métabolome
  • Une nouvelle approche en microscopie multiphotonique
  • Les microsystèmes de culture mono ou multi-organes
  • Le zebrafish, nouveau modèle d'étude en toxicologie
  • Nouvelles approches dans l'évaluation des risques sanitaires des substances chimiques
  • Drug research and developùment: pre-clinical assessment
  • Evaluation des risques

 


Compétences à acquérir

Objectifs :
Connaissances approfondies des mécanismes d’action cellulaire et moléculaire des substances chimiques. Cet enseignement s’appuiera sur l’interface entre sciences fondamentales et sciences de la santé, pour présenter :

  • Les interactions moléculaires délétères entre une substance chimique, tel qu’un agent cancérogène chimique, et l’organisme humain (dommages à l’ADN, aux lipides, aux protéines…)
  • Les conséquences qui en découlent au niveau cellulaire : modifications des voies de signalisation, altérations du cycle cellulaire et mécanismes de mort cellulaire.

L’apport de nouveaux modèles in vivo/in vitro et de nouvelles approches méthodologiques (transcriptome, protéome, métabolome, puces à cellules, analyse in silico…) appliquées à l’étude des substances chimiques permettant d’évaluer et/ou de prédire leur toxicité sera discuté. Des interventions de toxicologues de l’industrie pharmaceutique, des risques chimiques et de l’alimentation feront aussi le point sur les nouvelles approches en développement pré-clinique et pour l’évaluation des risques sanitaires des substances chimiques pour l’environnement et l’alimentation.
Compétences acquises :
A l’issue de cet enseignement, l’étudiant aura acquis le savoir nécessaire à la compréhension et l’étude d’un problème de toxicité, particulièrement en lien avec la santé environnementale. Face à l’exposition à un agent toxique, il sera capable d’analyser et de développer les mécanismes de toxicité moléculaire et cellulaire sous-jacents. Ces compétences permettront aussi aux étudiants qui souhaitent suivre le second UE de Toxicologie TMP de mieux comprendre et appréhender les dysfonctionnements pouvant survenir au niveau de l’organe.