B.U.T. Génie Industriel et Maintenance (GIM)

B.U.T. Génie Industriel et Maintenance (GIM)

Accroche

Le B.U.T. GIM vise à former des experts technicien·ne·s supérieur·e·s polyvalent·e·s capables d’analyser, de superviser et d’optimiser le fonctionnement et la sécurité des systèmes et des installations industrielles.

En pratique

Libellé réglementaire
B.U.T. Génie industriel et maintenance (GIM)
Type de diplôme
B.U.T. (ex DUT)
Niveau de sortie
bac+3
Modalités pédagogiques
Présentiel
ECTS
180
Localisation(s) des enseignements
Saint-Malo

Présentation

Le B.U.T. GIM, formation universitaire et technologique forme des professionnel·le·s polyvalent·e·s, maîtrisant les nouvelles technologies, les outils de conception et d’amélioration des systèmes de production ainsi que des services.

Leur polyvalence leur permet d’exercer dans des services de maintenance mais aussi de s’orienter vers d’autres domaines des sciences et techniques : le Génie Electrique, le Génie Mécanique, Le Génie Thermique, les services (expertise, bureaux de contrôle..), la Qualité.

La formation GIM se caractérise par une culture scientifique et technique pluridisciplinaire, la connaissance des techniques avancées de maintenance, la maîtrise des outils informatiques et de la conduite de projet.

Elle peut être suivie en formation classique ou par apprentissage.

L'objectif de la formation :
Former des technicien·ne·s supérieur·e·s, expert·e·s en technologies, capables de :

  • préserver l’environnement et la sécurité des biens et des personnes
  • concourir à la modernisation des entreprises
  • mettre en place et assurer le suivi de la Maintenance de systèmes industriels
  • s’insérer dans une démarche qualité

Publics

  • Ouvert à toutes les spécialités de bac général. Les plus adaptées sont :
    • Mathématiques
    • Numérique et sciences informatiques
    • Physique chimie
    • Sciences de l'ingénieur
    • Sciences et vie de la Terre
    • Langues, Littérature et Cultures étrangères
    • Sciences économiques et sociales
  • BAC Technologique STI2D
  • BAC professionnel section industrielle de très bon niveau
  • Les étudiant·e·s en premier cycle d’études supérieures souhaitant se réorienter 
  • Étudiant·e·s en formation continue

Partenaires de la formation

Le département GIM entretient une relation étroite avec le monde industriel :

  • des visites d’entreprises pour les étudiant·e·s,
  • l'intervention d'industriels dans la formation
  • le développement de projets tutorés
  • les stages en France ou à l'étranger

Un cycle de conférences "les cafés maintenance", en moyenne trois par année universitaire, permet de présenter les problématiques actuelles d’un service maintenance. Ces conférences sont organisées, avec le soutien de l’AFIM, à destination des étudiants, mais aussi des techniciens et responsables maintenance du grand ouest.

Les thèmes abordés sont aussi variés que :

  • le système éolien,
  • le technicentre de la SNCF,
  • l’industrie de l’imprimerie Ouest France,
  • l’industrie aéronautique,
  • ...

Et après ?

Poursuite d'études

85% des étudiant·e·s GIM poursuivent leurs études, dans des filières classiques ou par apprentissage :

  • à différents niveaux : école d’ingénieurs (INSA, ENSAM, Écoles des Mines, ITII, ...), année de spécialisation.
  • dans de nombreuses spécialités : énergétique, thermique, électrotechnique, mécanique, électronique, aéronautique, sécurité...

Types de métiers

75% des étudiant·e·s GIM qui choisissent d’entrer dans la vie active trouvent un emploi en moins de trois mois dans l’aéronautique, l’agroalimentaire, l’automobile, la mécanique de précision, l’électronique, le médical, le paramédical, la maintenance immobilière, les transports, etc.

Le·la technicien·ne supérieur·e titulaire du B.U.T. GIM exerce ses activités dans les domaines de la gestion et du management, l’amélioration des systèmes industriels, la production, la gestion et la sauvegarde de l’environnement, la sureté de fonctionnement, la maîtrise des énergies et la qualité.

Organisation pédagogique

La pédagogie privilégie les travaux de groupe et l’utilisation de matériel professionnel. L’évaluation des connaissances se fait sur le mode du contrôle continu.

Les matières enseignées sont : 

  • La communication,
  • l'anglais,
  • les mathématiques,
  • l'informatique,
  • le génie électrique,
  • génie mécanique,
  • génie thermique,
  • la sécurité,
  • le contrôle des matériaux...

Les étudiant·e·s ont le choix entre deux parcours : 

  • Management, méthodes et maintenance innovante
  • Ingénierie des systèmes pluri-techniques

Modalités d'évaluation

Modalités de contrôle des connaissances et des compétences (MCCC)

Les aptitudes et l’acquisition des connaissances et des compétences des Unités d'Enseignement (UE) sont appréciées soit par un contrôle continu régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes d’évaluation combinés.

Validation de l’année et du diplôme

Le bachelor Universitaire de Technologie (B.U.T.) s'obtient soit par acquisition de chaque unité d'enseignement constitutive,
soit par application des modalités de compensation. Le bachelor universitaire de technologie obtenu par l'une ou
l'autre voie confère la totalité des 180 crédits européens.

Pour en savoir plus

L'ensemble des dispositions générales de MCCC est téléchargeable :

  Dispositions générales des MCCC pour les B.U.T. - 2021-2022 - (290.23 Ko)
Les MCCC détaillées par diplôme sont votées chaque année en CFVU. Elles sont consultables sur l'ENT des étudiants et stagiaires inscrits en formation.
    Last updated: mar, 21/06/2022 - 11:22