La première année de licence : les baccalauréats généraux mieux préparés pour la réussir

Près de 50% des bacheliers issus d’une filière générale valident leur première année de licence du premier coup contre 5% pour les baccalauréats technologiques. La réussite en licence est donc fortement corrélée à la filière suivie au lycée. Un élément déterminant à prendre en compte pour votre orientation.

  1. Les néo-bacheliers technologiques et professionnels en grande difficulté
  2. Taux de réussite en L1 des néo-bacheliers 2015 issus d’un bac général
  3. Rebondir après une L1 non validée

Les néo-bacheliers technologiques et professionnels en grande difficulté

Réussite en première année de L1 des néo-bacheliers 2015 selon le type de baccalauréat
Type de baccalauréat Effectifs Taux de réussite
Baccalauréat général* 1513 50,4%
Baccalauréat technologique 140 5%
Baccalauréat professionnel 18 5,6%
Baccalauréat autre (étranger, équivalence...) 19 47,4%
Ensemble 1690 46,1%

*Lecture : parmi les 1513 néo-bacheliers généraux, 50,4% ont validé leur L1 dès la première année.
Source : Apogée, université de Rennes 1.
 

Taux de réussite en L1 des néo-bacheliers 2015 issus d’un bac général

Source : Apogée, Université de Rennes 1

* Lecture : 53,6% des bacheliers S inscrits en L1 Droit ont validé leur année, de même que 39,3% des bacheliers ES et 30,1% des bacheliers L. Au global, 40,9% des bacheliers généraux inscrits en L1 Droit ont validé leur année.
**Chimie, Physique, Physique-Chimie, Sciences de la Terre, Mécanique
.
 

Rebondir après une L1 non validée

Outre la possibilité de redoubler son année, il existe de nombreuses possibilités de réorientations dans d’autres formations : autre mention de licence, BTS, DUT, formations paramédicales… Des réorientations proposées dès les premières semaines de cours ou en fin de premier semestre facilitées par les dispositifs spécifiques proposés par le SOIE. Car tester, changer d’avis, est aussi un droit offert par l’université.

Ces parcours ne sont pas rares ; parmi les néo-bacheliers 2012 inscrits en L1 :

  • un quart ont redoublé leur année,
  • 28% se sont réorientés. 
Notons que les taux de réussite présentés ici sous-estiment la réussite effective car ils sont calculés sur l’ensemble des inscrits, incluant ainsi les étudiants réorientés ou ayant abandonné qui ne se présentent pas aux examens.