Le master, tremplin vers le marché de l’emploi

Avec plus de 91% de nos diplômés bac+5 en emploi, les masters de l’université de Rennes 1 sont largement plébiscités par les employeurs. Ces derniers soulignent la capacité d’analyse et l’autonomie acquises par les diplômés ayant suivi un cursus universitaire.

Un taux d'insertion élevé : 92,5%
Parmi les diplômés de masters, 91,4% sont en emploi, 7,4% en recherche d’emploi et 1,2% en inactivité. En ne prenant pas en compte les inactifs, le taux d’insertion s’élève à 92,5%.
 
2 mois pour trouver un premier emploi
Le processus d’insertion de ces diplômés en emploi (et n’ayant pas poursuivi d’études) est assez rapide : le temps moyen de recherche du 1er emploi est de 1,6 mois ; près des deux tiers des diplômés l’ayant trouvé directement à la sortie du master.

80% ont en emploi stable
Plus des trois quarts des diplômés occupent un emploi stable (CDI, fonctionnaire, profession libérale, indépendant) trente mois après l’obtention du master.
 
71,6% sont « cadre »
Plus de sept diplômés d’un master sur dix sont recrutés sur un statut de « cadre », 24,2% sur un statut de « professions intermédiaires » et 4,2% dans la catégorie « employé/ouvrier ».
 
La moitié gagne plus de 1 800 €
Le salaire net médian des diplômés d’un master est de 1 800 €.

Chaque année, les étudiants ayant obtenu un master à l’université de Rennes 1 font l’objet d’une enquête sur leur devenir au cours des 30 mois suivant l’obtention de leur diplôme. Les résultats ci-dessus portent sur la promotion 2013 interrogée en janvier 2016.