Licence professionnelle mention Maintenance et technologie, parcours Chargé de mission maintenance et gestion du risque industriel (MGRI)

Licence professionnelle mention Maintenance et technologie, parcours Chargé de mission maintenance et gestion du risque industriel (MGRI)

Situation d'enseignement avec des étudiants de l'IUT de Rennes

Accroche

La licence professionnelle Maintenance et Gestion du Risque Industriel a pour but de former des cadres sachant prendre en charge en toute autonomie les problèmes de maintenance et de prévention des risques industriels et professionnels dans les PME/PMI.

En pratique

Libellé réglementaire
Licence professionnelle mention Maintenance et technologie, parcours Chargé de mission maintenance et gestion du risque industriel (MGRI)
Type de diplôme
Licence professionnelle
Niveau de sortie
bac+3
Modalités pédagogiques
Présentiel
ECTS
60
Langue de la formation
Français
Localisation(s) des enseignements
Saint-Malo

Présentation

Publics

Le parcours type Chargé de mission maintenance et gestion des risques industriels (MGRI) est ouvert aux étudiant.e.s souhaitant se perfectionner dans la gestion de la prévention des risques ainsi que dans l'optimisation des processus de production. Cette formation s'adresse aux titulaires :

  • d'un DUT GIM ; GMP ; GEII, QLIO
  • d'une L2 Sciences pour l’ingénieur
  • d'un BTS MS (ex MI)
  • La formation est ouverte aux salarié·e·s et demandeur·euse·s d’emploi en formation continue.

Compétences développées

  • Maîtriser son environnement professionnel
  • Conduire un projet dans une démarche Qualité
  • Organiser un service de maintenance industrielle
  • Optimiser l'énergie
  • Gérer les risques professionnels
  • Manager l'environnement et les risques industriels

Et après ?

Poursuite d'études

Cette licence professionnelle a pour objectif de former des étudiants qui pourront directement intégrer le monde du travail à l’issue de leur année de formation. Il est cependant possible de poursuivre en master sous certaines conditions, en fonction du projet de l’étudiant·e.

Types de métiers

Les métiers visés sont notamment la gestion de projet "maintenance / sécurité / environnement / qualité".

Les diplômé·e·s de la licence MGRI occupent des postes de cadres intermédiaires. Entre autres : responsable technique (de maintenance, de qualité, d’hygiène et sécurité, d’environnement, de travaux neufs ou d’énergie), chef de projet, chef de service, coordinateur pluritechnique, inspecteur ou formateur en bureau de contrôle, chef d'équipe de maintenance ou encore coordinateur en méthodes de maintenance.

Organisation pédagogique

Durant leur année de formation, les étudiant·e·s passent des certifications professionnelles de l’industrie et assistent à des interventions de professionnels. Les étudiant·e·s novices en maintenance peuvent suivre un module de mise à niveau qui pourra s’adapter à des besoins spécifiques, en fonction des profils.

60 % des enseignements sont dispensés par des professionnel·le·s du secteur, issu·e·s d’entreprises comme Timac, Sanden, Veolia, SNCF, Keolis Lactalis, DCNS, CHEREAU ou encore SABENA Technics.

Modalités d'évaluation

Modalités de contrôle des connaissances et des compétences (MCCC)

Les aptitudes et l’acquisition des connaissances et des compétences des Unités d'Enseignement (UE) sont appréciées soit par un contrôle continu régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes d’évaluation combinés.

Validation de l’année et du diplôme

La licence professionnelle est organisée sur 2 semestres de 30 crédits (ECTS) chacun, répartis sur 1 année.
La licence professionnelle est décernée aux étudiants qui ont obtenu à la fois une moyenne générale ≥ 10/20 à l’ensemble des UE, y compris le projet tutoré et le stage, et une moyenne ≥ à 10/20 à l’ensemble constitué du projet tutoré et du stage.

Pour en savoir plus

L'ensemble des dispositions générales de MCCC est téléchargeable :

Les MCCC détaillées par diplôme sont votées chaque année en CFVU. Elles sont consultables sur l'ENT des étudiants et stagiaires inscrits en formation.

Enseignement(s) délocalisé(s)

Les cours de cette mention sont suivis à l’IUT de Saint-Malo. Certains sont dispensés en partenariat avec le lycée JEAN GUEHENNO de Fougères, le lycée MAUPERTUIS de Saint-Malo ainsi que l’École Nationale Supérieure de la Marine de Saint-Malo.

Liens avec le monde professionnel

Réparties sur 20 semaines, les 750h de formation de formation sont complétées par 140h de projets tutorés et 14 semaines de stage.

Formation initiale

Responsable(s) pédagogique(s)

Erwann SAUNIER
Anne-Gabrielle SCHMITT

Contact(s)

Scolarité IUT de Saint-Malo
Rue de la Croix-Désilles
35409 SAINT-MALO
Tel
02 99 21 95 80
iutsm-scolarite [at] univ-rennes1.fr
Service orientation insertion entrepreneuriat (SOIE)
1 rue de la Borderie
35000 RENNES
Tel
02 23 23 39 79
soie [at] univ-rennes1.fr

Modalité(s) d'alternance

Contrat d'apprentissage
Contrat de professionnalisation

Responsable(s) pédagogique(s)

Erwann SAUNIER
Anne-Gabrielle SCHMITT

Contact(s)

Service formation continue et alternance (SFCA) - IUT domaine technique
3 rue du Clos Courtel
35704 RENNES
Tel
02 23 23 36 00
Franck BAHOFF
Chargé de mission - IUT de St-Malo
franck.bahoff [at] univ-rennes1.fr
Aliette CHRISTOPHER
Assistante de formation
aliette.christopher [at] univ-rennes1.fr

Pré-requis

- Être titulaire d'un diplôme de niveau bac+2 scientifique et technique dans les domaines suivants :

  • DUT GIM, GMP, GEII, GTE, QLIO, etc.
  • L2 Sciences de l'ingénieur
  • Classes préparatoires
  • Étudiants européens
  • Techniciens de culture pluri-technique soucieux d'atteindre le niveaux II de qualification

- Techniciens de culture pluritechnique soucieux d’atteindre le niveau II de qualification.

Il est possible d'accéder à cette formation sans être titulaire des titres requis via une validation de vos acquis personnels et professionnels (VAPP).
En savoir plus sur ce dispositif facilitant votre entrée en formation.

Modalités de candidature et constitution du dossier

L’admission est prononcée après examen du dossier et un entretien.

Coût de la formation

Les frais de formation sont pris en charge par l'entreprise d'accueil.
Seule la CVEC (Contribution de Vie Étudiante et de Campus) est à charge de l'étudiant en contrat d'apprentissage.
Pour les contrats d'apprentissage, le tarif de la formation sera celui du Référentiel unique des niveaux de prise en charge des contrats d’apprentissage de France Compétences en vigueur, ou à défaut celui du décret du N° 2019- 956 du 13 septembre 2019.

Code formation apprentissage : 2502001J

Diplôme enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (code RNCP : n°29968).

Dernière modification : mer, 21/04/2021 - 12:10