Master mention Bio-informatique, parcours Analyse de données génomiques (ADG)

Master mention Bio-informatique, parcours Analyse de données génomiques (ADG)

Accroche

Ce master forme des experts en science des données biologiques et génomiques. Il se positionne à l’interface des domaines des données massives, des technologies de l’information, de la santé et de l’environnement. Le parcours Analyse de données génomiques porte sur la maîtrise des méthodes d'analyse de données «-omiques», l'exploitation des bases de données de référence et l'utilisation d'infrastructures de calcul intensif.

En pratique

Libellé réglementaire
Master mention Bio-informatique, parcours Analyse de données génomiques (ADG)
Type de diplôme
Master
Niveau de sortie
bac+5 et plus
ECTS
120
Langue de la formation
Français
Localisation(s) des enseignements
Rennes

Présentation

Publics

La formation est ouverte aux étudiant·e·s en formation initiale ainsi qu'aux salarié·e·s et demandeur·euse·s d’emploi en formation continue.

Compétences développées

Les étudiants du parcours Analyse de données génomiques auront acquis une formation solide sur 2 ans leur permettant d’analyser les données de génomique, protéomique, transcriptomique, épigénétique etc, massivement produites par les laboratoires de recherche, plates-formes et structures privées. Ils seront suffisamment à l’aise avec l’informatique pour être autonomes dans leurs calculs et utiliser des infrastructures de calcul intensif (type cluster partagé). Les étudiants auront balayé un large éventail de domaines d’application, de la génomique environnementale à la santé humaine.

Les plus de la formation

Le master de bio-informatique de l'Université de Rennes propose une formation :

  • intensive et équilibrée en sciences des données (informatique et statistiques), en génomique et en génétique,
  • spécialisée en trois parcours de master 2 : (ADG) analyse de données génomiques, (BIS) bio-informatique en santé et (IBI) informatique et biologie intégrative,
  • reposant sur de nombreuses offres de stage et de thèse variées thématiquement, en France comme à l'étranger, ainsi que sur une excellente insertion professionnelle (96%).

Et après ?

Devenir des diplômés

Poursuite d'études

Environ 1/3 des étudiants intègrent par la suite un doctorat, aussi bien en France qu'à l'étranger (Suisse, Canada, Etats-Unis, Royaume-Uni...).

Types de métiers

Les offres d’emploi à Bac+5 dans le secteur de l’analyse de données génomiques et -omiques en général sont actuellement nombreuses et le secteur est dynamique :

  • ingénieur d'étude dans les laboratoires publics ;
  • ingénieur dans les centres hospitalo-universitaires ;
  • ingénieur et développeur sur les plateformes technologiques ;
  • statisticien ou analyste de données biologiques massives ;
  • poursuite en doctorat dans des laboratoires publics ou privés ;
  • métiers de la recherche publique (après un doctorat).

Recherche & international

Lien avec la recherche

Le master se positionne à l’interface des domaines des données massives, des technologies de l’information, de la santé et de l’environnement. À ce titre, il pourvoit aux besoins de stages et de recrutement de nombreuses structures locales (CHU, IRSET, IGDR, IRISA, EcoBio, UMR Pégase et IGEPP, ainsi que les plateformes GenOuest, génomique santé, génomique environnementale et fonctionnelle, protéomique PROTIM). Inversement il bénéficie de l’expertise de membres de ces structures qui interviennent dans les enseignements.

Echanges internationaux

Le master dispense 40 % des enseignements en langue anglaise afin de favoriser la mobilité entrante et sortante des étudiants.

Il a établi en 2015 un accord Erasmus+ avec l’université de Salerne en Italie et intègre un représentant international dans son comité de perfectionnement. Au cours des trois dernières années, la formation a accueilli 15 étudiants titulaires d’un diplôme étranger ou poursuivant un programme Erasmus Mundus. Inversement, 13 étudiants du master ont effectué un stage à l’étranger.

La formation intègre la possibilité que les étudiants participent à des compétitions scientifiques internationales, qui constituent une forme d’apprentissage par projet particulièrement féconde et contribuent au rayonnement de la formation.

Organisation pédagogique

La première année de master apporte un socle de compétences en informatique, génétique et génomique, et statistiques. La formation proposée par le master de Bio-informatique propose au cours de la première année un socle de 200h d'introduction à l'informatique, afin que les étudiants acquièrent les compétences nécessaires avant leur départ en stage. Une remise à niveau en biologie est proposée pour les non-biologistes.

La deuxième année porte sur la biologie des systèmes, la modélisation moléculaire et un choix entre l’ingénierie génétique, la biologie prédictive ou la phylogénie. Le master comporte également un approfondissement en séquençage de nouvelle génération (NGS), ses applications dans le domaine de la santé, et en métagénomique.

Tout au long de la formation, une place importante est accordée aux techniques de communication ainsi qu’à l’insertion professionnelle à travers des tables rondes et des modules consacrés aux aspects économiques, juridiques, ainsi qu’à la connaissance du tissu industriel.

Liens avec le monde professionnel

En première année, il est possible d’effectuer un stage de 3 mois (en France ou à l’étranger), ou de s’engager dans un projet tutoré en lien avec le projet professionnel de l’étudiant, comme une compétition internationale de bio-informatique.

En deuxième année, un stage de 6 mois en France ou à l’étranger est obligatoire.

Formation initiale

Responsable(s) pédagogique(s)

Emmanuelle BECKER
Olivier DAMERON

Contact(s)

Scolarité sciences et philosophie
263 avenue du Général Leclerc
35042 RENNES
Tel
02 23 23 63 27
sciences-scol [at] listes.univ-rennes1.fr

Pré-requis

  • Licence de biologie, de sciences de la vie ou d’informatique, ou licence de bio-informatique délivrée par un établissement français.
  • Etudes de santé.

Profils attendus

Le master 1 de bio-informatique est ouvert aux étudiant.e.s biologistes, informaticien.ne.s, mathématicien.ne.s, bio-informaticien.ne.s (évidemment) ayant obtenu une licence ou un DUT, ainsi qu'aux étudiant.e.s en cursus santé, en parallèle avec leurs études de médecine.

Ce master accueille également des étudiant.e.s au profil atypique ou en reprise d'études via la formation continue.

Il est possible d'intégrer la formation en master 2 après examen du dossier par la commission de recrutement. Pour cela, il faut évidemment avoir validé un master 1 ou équivalent.

Modalités de candidature

Contact(s)

Florence MORFOISSE
Chargée de mission
florence.morfoisse [at] univ-rennes1.fr

Coût de la formation

Cette formation est accessible en reprise d'études à temps plein, en intégration formation initiale.

Master 1 : 4 000 € (hors droits d'inscription).
Master 2 : 5 300€ (hors droits d'inscription).
En savoir plus sur les modalités de financement de votre formation.

Dernière modification : jeu, 08/10/2020 - 11:21