Master mention Droit, parcours Pratique des activités juridiques (PAJ)

Master mention Droit, parcours Pratique des activités juridiques (PAJ)

Accroche

Ce parcours privilégie la double compétence privatiste et publiciste. Pluridisciplinaire, il propose des enseignements pratiques de droit des obligations, de stratégie contentieuse et d’autres plus spécialisés en droit des associations, droit du lobbying et droit des services publics.

En pratique

Libellé réglementaire
Master mention Droit, parcours Pratique des activités juridiques
Type de diplôme
Master
Niveau de sortie
bac+5 et plus
Modalités pédagogiques
Présentiel
ECTS
120
Localisation(s) des enseignements
Rennes

Présentation

La mention vise également à accueillir des étudiant.e.s, disposant d’un bon niveau général aussi bien en droit privé qu’en droit public, qui envisagent une insertion professionnelle à court terme, en leur proposant à la fois des enseignements pratiques de droit des obligations, de stratégie contentieuse et des enseignements plus spécialisés en droit des associations, droit du lobbying (en anglais), droit des services publics, secteurs dans lesquels les acteurs économiques font appel à des juristes.

Par ailleurs, pour compléter sa formation, l’étudiant.e sera amené.e à réaliser un stage de terrain de janvier à mars. Elle.Il suivra aussi une importante UE composée de cours de droit des déontologies, de gestion des données personnelles, d’entreprenariat, de préparation à son intégration dans une entreprise (rédaction de CV, recherche d’emploi, etc.), de rédaction de notes de synthèse (lesquelles pourront s’avérer utiles si l’étudiant.e envisage un jour de devenir avocat).

Publics

Étudiant.e.s en formation initiale ayant obtenu une L3 Droit.

Compétences développées

  • Maîtrise du droit public et du droit privé ;
  • Aptitude à exposer oralement une question juridique technique, argumenter et débattre ;
  • Aptitude à assurer une veille réglementaire en droit, généraliste ou spécialisée ;
  • Aptitude à se documenter et à informer sur le droit applicable ;
  • Aptitude à mener en autonomie des expertises juridiques en droit commun ou spécialisé ;
  • Evaluation des solutions juridiques envisageables et conseil ;
  • Evaluation des solutions juridiques envisageables et médiation ;
  • Construction de modèles de prévention/ résolution des litiges intégrant les différentes parties ;
  • Rédaction de contrats répondant aux besoins des particuliers et/ou des entreprises ;
  • Réalisation des démarches juridiques auprès d'organismes publics ou privés ;
  • Elaboration d’une stratégie judiciaire en cas de contentieux et suivi des procédures engagées.

Les plus de la formation

L’acquisition d’une solide connaissance de généraliste du droit.

Et après ?

Poursuite d'études

Le master Droit peut être complété en faisant un autre M2 et/ou en préparant des examens et concours.

Types de métiers

Le parcours Pratique des activités juridiques peut constituer une préparation à l’examen d’entrée à l’école des avocats.

Les étudiant.e.s peuvent par ailleurs, dès leur sortie du diplôme, prétendre à des postes de juristes généralistes assistants de droit privé et s’orienter vers des activités de conseil, d’organisation et d’assistance auprès de cabinets ou d’entreprises :

  • juriste en cabinet d’avocats ;
  • assistant conseiller juridique ;
  • contract manager ;
  • gestionnaire de litiges ;
  • adjoint au responsable administratif et financier ;
  • adjoint au directeur juridique ;
  • médiateur civil ;
  • assistant-juriste d’entreprise généraliste ou spécialisé.
Secteurs d'activités (code ROME)
K1902 Collaboration juridique

Recherche & international

Lien avec la recherche

La mention Droit est adossée à trois centres de recherche de la Faculté, lesquels, en organisant chaque année de nombreuses manifestations destinées à un public de professionnels, sont particulièrement adaptés pour accompagner les étudiants dans leurs études. La mention Droit s’insère particulièrement dans les axes suivants : « Responsabilité et sécurité » (IODE - Institut de l'Ouest : Droit et Europe), « Droit de l’entreprise et des affaires » (CDA - Centre de Droit des Affaires), « Droits et libertés fondamentaux » (IDPSP - Institut du Droit Public et de la Science Politique).

Echanges internationaux

Possibilité d’accueillir des étudiants étrangers.

Organisation pédagogique

La première année (M1), l’étudiant.e suit douze cours, ainsi qu’un TD d’anglais. Les matières dites fondamentales (avec TD) sont au nombre de deux par semestre, et relèvent à la fois, en parfait équilibre, du Droit privé (Droit des sûretés ou Droit de la concurrence et des réseaux de distribution ; Droit bancaire ou Voies d’exécution) et du Droit public (Questions administratives contemporaines ou Droit public des affaires ; Droit de l’environnement ou Droit des contrats publics). Le choix des sept enseignements dits complémentaires s’effectue sur la base d’une large palette de cours pluridisciplinaires, parmi lesquels figure un cours de droit dispensé en anglais.

L’ensemble des enseignements est mutualisé avec les mentions Droit public, Droit privé, Justice-procès-procédures, Droit des affaires, Droit européen et Droit social.

La deuxième année (M2) dispense dès le premier semestre des enseignements qui ont été conçus pour permettre à l’étudiant.e de très bien maîtriser en termes de compétences et de connaissances :

  1. les sources professionnelles du droit ;
  2. les techniques de rédaction des actes juridiques et des principales clauses contractuelles ;
  3. les stratégies d’évitement ou de gestion des contentieux (notamment les questions de preuve) ;
  4. les pratiques professionnelles (déontologie, note de synthèse, soft skills, rédaction d’un CV, préparation d’entretien d’embauche, gestion des données personnelles, entrepreneuriat).

Au second semestre, les trois enseignements visent à offrir à l’étudiant.e une ouverture vers d’autres champs pour lesquels l’expertise d’un juriste est attendue : droit du lobbying, droit des associations et de l’économie sociale et solidaire, droit des services publics.

Modalités d'évaluation

Modalités de contrôle des connaissances et des compétences (MCCC)

Les aptitudes et l’acquisition des connaissances et des compétences des Unités d'Enseignement (UE) sont appréciées soit par un contrôle continu régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes d’évaluation combinés.

Validation de l’année et du diplôme

La maîtrise est obtenue par validation du master 1re année (M1) soit 60 crédits (ECTS).
Le diplôme de master est obtenu par validation des années M1 et M2 et s’accompagne de l’obtention de 120 crédits (ECTS).

Pour en savoir plus

L'ensemble des dispositions générales de MCCC est téléchargeable :
Dispositions générales des MCCC pour les masters - 2021-2022 - (303.9 Ko)
Les MCCC détaillées par diplôme sont votées chaque année en CFVU. Elles sont consultables sur l'ENT des étudiants et stagiaires inscrits en formation.

Liens avec le monde professionnel

Un stage de trois mois, effectué entre janvier et mars, est destiné à favoriser l’insertion professionnelle de l’étudiant. Ce stage donnera lieu à l’établissement d’un rapport.

Interventions de professionnels présentant leurs métiers.

Formation initiale

Responsable(s) pédagogique(s)

Benjamin MONTELS

Contact(s)

Scolarité droit et science politique
9 rue Jean Macé
35000 RENNES
Tel
+33 (0) 2 23 23 76 13
droit-scol [at] listes.univ-rennes1.fr
Manon PETIT
Secrétaire pédagogique
Benjamin MONTELS
benjamin.montels [at] univ-rennes1.fr
Emilie DEBRAY
Gestionnaire scolarité Master 1
emilie.debray [at] univ-rennes1.fr
Tiffany JAVAUDIN
Gestionnaire scolarité Master 2
tiffany.javaudin [at] univ-rennes1.fr
Service orientation insertion entrepreneuriat (SOIE)
1 rue de la Borderie
35000 RENNES
Tel
02 23 23 39 79
soie [at] univ-rennes1.fr

Pré-requis

Être titulaire d’une licence en droit. Fournir un CV, une lettre de motivation et un relevé de notes.

Profils attendus

Étudiant.e.s ayant effectué une L3 Droit, Droit privé ou Droit public.

Modalités de candidature

Cette formation est enregistrée au Répertoire National des Certifications Professionnelles : n°34108.

Dernière modification : mer, 18/08/2021 - 11:33