Master mention Droit social, parcours Droit du travail et de la protection sociale

Master mention Droit social, parcours Droit du travail et de la protection sociale

image d'illustration : juriste au travail

Accroche

Ce parcours forme des juristes spécialisés en droit social capables de conseiller les entreprises dans le domaine de la gestion des ressources humaines ou de la prise en charge des aspects contentieux ; ou dans des structures de conseil, de service « social » ou des cabinets d’expertise comptable.

En pratique

Libellé réglementaire
Master mention Droit social, parcours Droit du travail et de la protection sociale
Type de diplôme
Master
Niveau de sortie
bac+5 et plus
Modalités pédagogiques
Présentiel
ECTS
120
Langue de la formation
Français
Localisation(s) des enseignements
Rennes

Présentation

Le Master mention Droit social fait le choix de décloisonner le champ du droit du travail et celui du droit de la protection sociale qui, en pratique, entretiennent des rapports de complémentarité. Par conséquent, ce sont bien des « généralistes » du droit social qu’il s’agit de former afin de pouvoir répondre aux attentes du monde professionnel.

À noter que la 2nde année de Master est une année de formation en alternance (contrat de professionnalisation ou d'apprentissage).

Publics

Cette formation s’adresse aux professionnel·le·s travaillant ou souhaitant travailler en tant que juriste :

  • en entreprise, notamment au sein d’un service ressources humaines ;
  • en cabinet d’avocats ;
  • en cabinet d’expertise comptable au sein d’un service social ;
  • dans des structures de consultants ;
  • dans des établissements bancaires, des entreprises d’assurance, des organismes de protection sociale, des cabinets de courtage en assurances.

Compétences développées

Le Master mention Droit social vise l’acquisition, d’une part, de solides compétences académiques et, d’autre part, de compétences professionnelles et opérationnelles permettant une insertion professionnelle rapide.

Le Master mention Droit social forme des juristes experts en droit du travail et de la protection sociale capables de :

  • garantir le respect du cadre juridique d’exercer des relations sociales dans l’entreprise et assurer la veille juridique en matière sociale ;
  • accompagner les entreprises dans leurs démarches d’anticipation des évolutions sociales (GPEC, restructuration) ;
  • développer des politiques salariales sécurisées pour faire face aux difficultés d’ordre juridique posées par la gestion des effectifs.

Les plus de la formation

Corps professoral constitué d'universitaires et de praticiens de haut niveau.

Et après ?

Devenir des diplômés

Tout au long du cycle master, les étudiant.e.s bénéficient d’un accompagnement individuel et/ou collectif à l’insertion professionnelle, proposé par le SOIE et les équipes pédagogiques.
Lors d’une semaine dédiée à l’insertion professionnelle et à l’entrepreneuriat, ils.elles construisent leur parcours individualisé dans une large offre d’ateliers, de conférences, de speed-meetings, de forums d’entreprises. Les équipes pédagogiques, avec le soutien de la Fondation Rennes 1, mettent en place des parrainages, des rencontres avec des professionnels, des visites d’entreprises, des conférences spécifiques à chaque formation.
En outre, à l'issue de leur formation, les étudiants disposent d'une première expérience réalisée dans le cadre d'un stage ou d'un contrat de professionnalisation.
En savoir plus sur Enquêtes d’insertion de l’OSIPE (Observatoire du suivi de l’insertion professionnelle des étudiants).

Poursuite d'études

Le diplôme obtenu, les étudiant.e.s qui le désirent peuvent poursuivre leurs études supérieures en préparant une thèse de doctorat.   

Types de métiers

À l’issue de la formation, les diplômé·e·s seront à même d’occuper des postes tels que :

  • juriste, avocat·e, conseil en droit social ;
  • consultant·e en droit social et ressources humaines, audit en charges sociales ;
  • juriste en épargne salariale (OPCVM, juriste en assurances de personnes) ;
  • juriste dans un organisme de protection sociale, d’organisations professionnelles syndicales ;
  • juriste au sein d’un service ressources humaines ;
  • cadre dans un organisme de protection sociale ;
  • responsable du service social dans un cabinet d’expertise comptable ;
  • juriste au sein d’organisations professionnelles syndicales et patronales ;
  • consultant·e spécialisé·e en audit de charges sociales…
Secteurs d'activités (code ROME)
K1903 Défense et conseil juridique
M1503 Management des ressources humaines
M1502 Développement des ressources humaines
M1402 Conseil en organisation et management d'entreprise

Recherche & international

Lien avec la recherche

Ce parcours s’adosse sur l’Institut de l’Ouest : Droit et Europe (IODE). La formation est rattachée à l’École doctorale Droit et Science Politique (DSP).

Organisation pédagogique

Le Master mention Droit social fait le choix des modalités pédagogiques en partie renouvelées afin, d’une part, de permettre l’acquisition de connaissances de haut niveau et, d’autre part, de développer des compétences, des savoir-faire et savoir-être nécessaires pour une insertion professionnelle réussie. À cet effet, ces modalités pédagogiques supposent de la part des étudiants un investissement important.

Pour l’essentiel, ces modalités se matérialisent par :

  • une pédagogie diversifiée, y compris en 1ère année : interventions d’enseignants-chercheurs et de praticiens experts, projet tutoré, alternance de séminaires théoriques et de travaux en atelier (études de cas, constitution de dossiers, exercices de simulation) ;
  • des modalités de contrôle des connaissances accordant une place importante au contrôle continu et proposant des exercices de nature différente (étude de cas, traitement de dossiers contentieux, procès fictif…) ;
  • la participation et/ou l’organisation de journées d’étude, conférences-débats, voire colloques ;
  • la rédaction d'un mémoire de recherche en relation avec le stage ou l'activité professionnelle.

La deuxième année de master peut être suivie en alternance (contrat de professionnalisation ou d'apprentissage).

Calendrier de la formation

Durée : 400 heures (plus 17 heures d’examens) sur une année
La formation est réalisée de début septembre à fin juin de chaque année universitaire.
Les cours se font en alternance : une semaine de cours par mois. S’y ajoutent les sessions d’examens (janvier et mai/juin) et la soutenance du mémoire (mi-juillet ou fin août/début septembre).

Méthodes pédagogiques

Tous les cours ont lieu en présentiel. S’ajoute au temps de présentiel le temps nécessaire pour réaliser certains travaux de groupe (dossier d’actualisation), des études de cas ainsi qu’un mémoire.
Les examens se composent de contrôle continu et d’épreuves terminales.

Equipe pédagogique

La démarche pédagogique repose sur une articulation entre des interventions universitaires assurées pour l’essentiel par des enseignants-chercheurs de la faculté de droit de et des interventions faites par des praticiens experts des thématiques traitées.

Modalités d'évaluation

Modalités de contrôle des connaissances et des compétences (MCCC)

Les aptitudes et l’acquisition des connaissances et des compétences des Unités d'Enseignement (UE) sont appréciées soit par un contrôle continu régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes d’évaluation combinés.

Validation de l’année et du diplôme

La maîtrise est obtenue par validation du master 1re année (M1) soit 60 crédits (ECTS).
Le diplôme de master est obtenu par validation des années M1 et M2 et s’accompagne de l’obtention de 120 crédits (ECTS).

Pour en savoir plus

L'ensemble des dispositions générales de MCCC est téléchargeable :

  Dispositions générales des MCCC pour les masters - 2022-2023 - (522.42 Ko)
Les MCCC détaillées par diplôme sont votées chaque année en CFVU. Elles sont consultables sur l'ENT des étudiants et stagiaires inscrits en formation.
    Formation initiale

    Responsable(s) pédagogique(s)

    Marion DEL SOL
    Josepha DIRRINGER

    Contact(s)

    Scolarité droit et science politique
    9 rue Jean Macé
    35000 RENNES
    droit-scol [at] listes.univ-rennes1.fr

    Profils attendus

    L’équipe pédagogique recommande des connaissances en droit civil, en droit constitutionnel, en droit administratif et en droit de l’Union européenne.

    Modalités de candidature

    Candidature en ligne : https://candidatures.univ-rennes1.fr

    Modalité(s) d'alternance

    Contrat d'apprentissage
    Contrat de professionnalisation

    Responsable(s) pédagogique(s)

    Marion DEL SOL
    Josepha DIRRINGER

    Contact(s)

    Elise LEBEGUE
    Chargée de mission
    elise.lebegue [at] univ-rennes1.fr

    Pré-requis

    Diplôme de niveau bac+4 en droit.
    Expérience professionnelle : une connaissance du monde de l’entreprise et du droit du travail est souhaitable.

    Il est possible d'accéder à cette formation sans être titulaire des titres requis via une validation de vos acquis personnels et professionnels (VAPP).
    En savoir plus sur ce dispositif facilitant votre entrée en formation.

    Modalités de candidature et constitution du dossier

    Le recrutement s’effectue sur dossier et après entretien avec le responsable pédagogique du diplôme.

    Coût de la formation

    Les frais de formation sont pris en charge par l'entreprise d'accueil.
    Seule la CVEC (Contribution de vie étudiante et de campus) est à charge de l'étudiant en contrat d'apprentissage.
    Pour les contrats d'apprentissage, le tarif de la formation sera celui du Référentiel unique des niveaux de prise en charge des contrats d’apprentissage de France Compétences en vigueur, ou à défaut celui du décret du N° 2019- 956 du 13 septembre 2019.

    Code formation apprentissage : 1351281P

    Responsable(s) pédagogique(s)

    Marion DEL SOL
    Josepha DIRRINGER

    Contact(s)

    Elise LEBEGUE
    Chargée de mission
    elise.lebegue [at] univ-rennes1.fr

    Pré-requis

    Diplôme de niveau bac+4 en droit.
    Expérience professionnelle : une connaissance du monde de l’entreprise et du droit du travail est souhaitable.

    Il est possible d'accéder à cette formation sans être titulaire des titres requis via une validation de vos acquis personnels et professionnels (VAPP).
    En savoir plus sur ce dispositif facilitant votre entrée en formation.

    Modalités de candidature et constitution du dossier

    Le recrutement s’effectue sur dossier et après entretien avec le responsable pédagogique du diplôme.
    En fonction de leur dossier (diplôme, expérience professionnelle), les personnes intéressées peuvent être admises en première année de master ou directement en seconde année de master.

    Coût de la formation

    Pour l'année universitaire 2022-2023 :
    Master 1  : 4 300 €
    Master 2  : 5 500 €

    Des modalités de financement adaptées sont possibles en fonction de situations individuelles. Notre équipe pourra vous accompagner en ce sens.
    Pour en savoir plus sur toutes les modalités de financement de la formation tout au long de la vie, consultez notre rubrique Financez votre formation.

    Last updated: jeu, 22/09/2022 - 16:20