Master mention Justice, procès et procédures, parcours Magistrature

Master mention Justice, procès et procédures, parcours Magistrature

Le parcours « Magistrature » constitue à la fois un véritable diplôme de master 2 et une préparation publique au concours d’entrée à l’École nationale de la magistrature. Regroupant les forces vives des trois universités partenaires (Rennes 1, Nantes et Brest) et bénéficiant d’un double partenariat unique en France avec l’ENM et la Cour d’appel de Rennes, il permet de donner aux étudiants les meilleures chances de réussite au concours.

En pratique

Libellé réglementaire
Master mention Justice, procès et procédures, parcours Magistrature
Type de diplôme
Master
Niveau de sortie
bac+5 et plus
ECTS
120
Langue de la formation
Français
Localisation(s) des enseignements
Rennes

Présentation

La mention de master « Justice, procès et procédures » a pour objectif l’acquisition et la consolidation de connaissances de haut niveau en droit processuel, sciences criminelles et droit privé, afin de former des juristes ayant une connaissance approfondie des différentes procédures judiciaires et capables d’appréhender l’environnement et les activités du conseil et du contentieux.

Elle est composée :

  • En master 1 d’un tronc commun, incluant également des actions de pré-professionnalisation et de développement de compétences ;
  • En master 2 de trois parcours distincts qui permettent une spécialisation progressive des étudiants :
    •     Auxiliaires de justice,
    •     Contentieux judiciaires,
    •     Magistrature.

Le master 2 Magistrature est un diplôme exceptionnel à plus d'un titre. Il constitue à la fois un véritable diplôme de master et une préparation publique au concours d’entrée à l’Ecole nationale de la magistrature.

  • En tant que master 2, il regroupe un nombre réduit d’étudiant·e·s, sélectionné·e·s en fonction de leur motivation et de leur aptitude à réussir le concours. Un véritable esprit de promotion peut ainsi émerger : ambiance sympathique, soutien mutuel, travail collectif, permettent à chacun·e de s’épanouir et de donner le meilleur de soi-même.
  • En tant que préparation publique, chaque enseignement est tourné vers la préparation du concours. Ce diplôme permet ainsi à tout·e étudiant·e, sans discrimination financière, de préparer le concours dans les meilleures conditions

Publics

Le parcours est ouvert aux étudiants titulaires d’un master 1 en droit, mais également à ceux déjà titulaires d’un master 2. Il est également ouvert aux diplômés des Instituts d’études politiques.

Compétences développées

À l’issue de ce master, les étudiant·e·s sont capables de :

  • maîtriser et appliquer les règles essentielles (substantielles comme procédurales) en droit civil et pénal ;
  • maîtriser la méthodologie des exercices proposés au concours d’entrée à l’ENM ;
  • effectuer une veille juridique, rechercher les textes et les décisions de justice pertinents ;
  • analyser juridiquement une situation, poser les bonnes questions et trouver les réponses pertinentes ;
  • appréhender l’environnement et les activités du monde juridique et judiciaire ;
  • élaborer une stratégie et maîtriser les différentes phases d’un procès civil ou pénal ;
  • appliquer les solutions proposées en les mettant en œuvre, tant à l’écrit qu’à l’oral ;
  • développer une réflexion construite et argumentée sur les questions posées aujourd’hui à la société française ;
  • synthétiser un dossier complexe.

Les plus de la formation

  • Des enseignements intégralement tournés vers la préparation du concours ;
  • de très nombreux entraînements aux épreuves du concours ;
  • le double partenariat avec la Cour d’appel de Rennes et l’École nationale de la magistrature ;
  • une promotion de dimension réduite permettant une pédagogie interactive et un suivi personnalisé ;
  • une organisation des semaines favorisant le travail personnel des étudiants ;
  • un corps enseignant aux profils variés et regroupant les forces des trois universités partenaires.

Partenaires de la formation

  • Université de Nantes
  • Université de Bretagne Occidentale ;
  • Cour d’appel de Rennes ;
  • Ecole nationale de la magistrature.

Et après ?

Devenir des diplômés

Consulter les enquêtes de l'OSIPE sur le devenir des diplômés de Rennes 1.

Poursuite d'études

Les diplômé·e·s ont vocation à présenter le concours d’entrée à l’Ecole nationale de la magistrature (ENM). En cas d’échec au concours externe, l’intégration dans la magistrature est possible après quelques années d’expérience professionnelle, notamment comme juriste assistant auprès de magistrats.

Les diplômé·e·s pourront également présenter d’autres concours de la fonction publique (commissaire de police, officier de gendarmerie…) ou l’examen d’entrée à l’école des avocats.

Organisation pédagogique

Tous les cours ont lieu à Rennes. La rentrée se tient durant la première quinzaine de septembre. La première semaine est centrée sur la méthodologie des épreuves du concours.

Les cours ont lieu en général du lundi au mercredi. Ces trois journées intensives sont centrées autour de l’actualisation des connaissances et la méthodologie des exercices du concours. Les jeudis et vendredis sont consacrés au travail personnel (préparation des séminaires, consolidation et apprentissage des connaissances, etc.).

Un devoir est prévu chaque samedi. Les étudiant·e·s pourront ainsi s’entraîner, à plusieurs reprises, à chacune des épreuves d’admissibilité du concours. Trois concours blancs sont organisés, le premier en décembre, le deuxième en février, le troisième en avril.

Les cours se terminent au plus tard au début du mois d’avril, afin de laisser aux étudiant·e·s le temps nécessaire pour les dernières révisions avant le concours (qui a généralement lieu au début du mois de juin). Durant la deuxième quinzaine de juin, après les épreuves d’admissibilité, une session de préparation à l’épreuve de mise en situation et de discussion avec le jury est organisée pour les étudiant·e·s volontaires.
Les étudiant·e·s admissibles bénéficient également d’un soutien pour la préparation des épreuves d’admission, avec en particulier la tenue d’oraux blancs (oraux techniques, langue, grand oral).

Une bibliothèque est à la disposition des étudiant·e·s, avec des ouvrages à jour spécifiquement choisis pour la préparation du concours.

Le parcours est organisé en UE qui correspondent aux différentes épreuves du concours. Les enseignements permettent d’approfondir toutes les matières au programme et d’acquérir la méthodologie des différents exercices.

Liens avec le monde professionnel

Grâce au partenariat conclu avec la Cour d’appel de Rennes, chaque étudiant bénéficie d’un stage dans l’un des tribunaux du ressort.  

Formation initiale

Responsable(s) pédagogique(s)

Antoine GOUEZEL

Contact(s)

Scolarité droit et science politique
9 rue Jean Macé
35000 RENNES
droit-scol [at] listes.univ-rennes1.fr
Nadine BAUCHER
Secrétaire pédagogique
nadine.baucher [at] univ-rennes1.fr
Antoine GOUEZEL
antoine.gouezel [at] univ-rennes1.fr
Service orientation insertion entrepreneuriat (SOIE)
1 rue de la Borderie
35000 RENNES
Tel
0223233979
soie [at] univ-rennes1.fr

Pré-requis

Le parcours est ouvert en formation initiale aux titulaires d’un master 1 en droit et aux diplômés d’instituts d’études politiques.

Modalités de candidature

Les étudiants de l’une des trois universités partenaires doivent nécessairement présenter leur candidature dans leur université. Les étudiants extérieurs doivent présenter une seule candidature dans l’université de leur choix.

La sélection se fait exclusivement sur dossier.

 

Dernière modification : mer, 05/20/2020 - 15:39