Master mention Microbiologie, parcours Microbiologie fondamentale et appliquée (MFA)

Master mention Microbiologie, parcours Microbiologie fondamentale et appliquée (MFA)

Image d'illustration : personnels de laboratoire observant des flacons

Accroche

L’objectif du master mention Microbiologie, parcours Microbiologie fondamentale et appliquée, est de répondre aux différentes attentes sociétales pour lesquelles la microbiologie est au cœur de domaines d'application : environnement, agro-alimentaire, biotechnologie et santé.

En pratique

Libellé réglementaire
Master mention Microbiologie, parcours Microbiologie fondamentale et appliquée
Type de diplôme
Master
Niveau de sortie
bac+5 et plus
Capacité d'accueil
29 à Rennes + 25 à Brest ; 3 étudiant.e.s internationaux
ECTS
120
Langue de la formation
Anglais
Français
Localisation(s) des enseignements
Rennes

Présentation

La première année du master comporte des unités d’enseignement permettant d’acquérir un socle de connaissances fondamentales : métabolismes microbiens, génétique, génomique, régulations génétiques, biologie des Archaea et des Bacteria, biostatistiques et bio-informatique.
Des enseignements transversaux et pratiques permettent d’obtenir les acquis indispensables au développement professionnel : manipulations en microbiologie, anglais, projets en lien avec une problématique professionnelle et préparation aux dossiers de candidature (CV, entretien, lettre de motivation).
Enfin, le choix d’une combinaison d’UE mineures permet aux étudiants d’orienter leur spécialisation au cours du S8 vers un domaine d’activité en Santé, Agroalimentaire et Biotechnologie, ou Environnement .

  • Un stage de 2 mois en fin de master 1 est une première approche d’insertion en milieu professionnel et permet d’affiner son projet, de mettre en pratique l’ensemble des acquis théoriques et d’initier la création de son réseau professionnel. Ce stage peut être effectué en France ou à l’étranger dans différentes structures comme des entreprises, ou des structures de recherches académiques. Ces stages donnent lieu à un rapport écrit et une soutenance.
  • Le master 2 permet aux étudiants d’approfondir leurs connaissances théoriques dans l’une des 4 orientations choisies : Agroalimentaire Biotechnologie, Santé, Environnement
  • L’enseignement est complété par un projet de recherche théorique et un stage de recherche de 6 mois.

Publics

  • Admission en master 1 à partir d’un Bac+3 (180 ECTS) sur dossier (étudiants titulaires d’une licence sciences de la vie, sciences de la vie et de la terre ou d’une licence équivalente). Entretien téléphonique possible. Admission possible en master 2 sous réserve d’acceptation sur dossier.
  • Formation accessible en formation initiale.

Compétences développées

Les étudiants sont capables de :

  • Analyser les situations complexes en microbiologie, émettre des hypothèses de travail en fonction des domaines d'application et proposer des stratégies expérimentales permettant de valider celles-ci
  • Appliquer les méthodologies récentes permettant l’étude des micro-organismes, de leur activité, de leur diversité et de leur évolution, afin de conduire en autonomie un protocole expérimental dans le domaine de la microbiologie industrielle, médicale et environnementale
  • Concevoir et réaliser en autonomie une démarche expérimentale pour répondre à une problématique où les microorganismes sont au cœur des réactions et transformations biologiques en lien avec leur environnement (biotique ou abiotique)
  • Respecter les règles d’hygiène et sécurité, de traçabilité, de probité intellectuelle et de propriété industrielle
  • Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention
  • Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine
  • Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale
  • Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines
  • Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines
  • Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux
  • Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la réglementation
  • Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
  • Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère
  • Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles
  • Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe
  • Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif
  • Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité
  • Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.

Les plus de la formation

  • La mention Microbiologie UR1-UBO est une formation unique dans le grand Ouest (Bretagne et Pays de Loire). Ce master de Microbiologie fédère tous les acteurs de la Microbiologie du grand Ouest (Mer, Environnement, Santé, Industrie). Elle est issue de la fusion de formations existantes en microbiologie à Rennes et Brest. La fusion des deux masters a permis pour l'Université de Rennes 1 d'intégrer les étudiants de Santé (Médecine, Pharmacie et Odontologie) dès la première année de master mention Microbiologie en réalisant des UE mutualisées avec le futur Master Biosanté, parcours infectieux.
  • Pour l'Université de Bretagne Occidentale, cela a permis de renforcer les liens et les apports de différentes formations au sein de l'université en continuant à intégrer les étudiants-ingénieurs de l'ESIAB qui souhaitent avoir un master de Microbiologie.
  • Le master Microbiologie de Rennes partage de nombreuses unité d'enseignements avec d'autres masters de l'université de Rennes 1 (Bio-informatique, Bio-santé, Nutrition et Sciences des aliments, Biologie Moléculaire et cellulaire, Biodiversité écologie et évolution). Il s'appuie donc sur des experts dans différents domaines pour atteindre ses objectifs : intégrer dans les savoirs, savoir-faire et compétences, l'ensemble des connaissances concernant les communautés microbiennes et microbiotes, d’étudier et appréhender leurs potentiels, qu’ils soient bénéfiques ou néfastes. La connaissance et l'exploitation des ressources biologiques microbiennes, comprenant les bactéries, les archaea et les champignons, sont des sources pour de futures applications. Cette formation inclut l’analyse de données de masse par bio-informatique et les biotechnologies microbiennes en lien avec la biologie synthétique.

Partenaires de la formation

La formation est adossée à un large éventail d’unités de recherche universitaires propres ou associées : le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), l’Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer (IFREMER), l’Institut national de la recherche agronomique (INRAE), l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (ANSAA).

Et après ?

Devenir des diplômés

Enquête antérieures sur le master Microbiologie maquette 2017-2021 : environ 80% des diplômés ayant répondu ont trouvé des emplois ou des continuations d'étude parmi lesquels :

  • Environ 40% des diplômés du Master Microbiologie poursuivent en doctorat.
  • Environ 45% en insertion professionnelle directe (Chargé de projet, Chef de projet, Ingénieur R&D Microbiologie, Ingénieur en Microbiologie, Ingénieur d’études, Attaché de recherche clinique, Responsable d’unité de microbiologie, Responsable hygiène et qualité, Assistant ingénieur, Ingénieur procédés en biotechnologie, Ingénieur en Virologie) avec un taux non négligeable de CDI (environ 1/3).
  • Environ 5 % se réorientent ou acquièrent des compétences complémentaires tels que l'informatique.
  • Environ 10% ont un emploi n'ayant pas de lien direct avec la formation, mais la faculté d'adaptation et les compétences en terme de mobilisation de savoirs hautement qualifiés leur ont permis d'occuper pour 2 d'entre eux, des emplois de commerciaux.
     
  • Taux de réussite : 90-100%
  • Taux d'insertion professionnelle : 45%-55%
  • Taux de poursuite d'études : 40-45%
     

Tout au long du cycle master, les étudiant.e.s bénéficient d’un accompagnement individuel et/ou collectif à l’insertion professionnelle, proposé par le SOIE et les équipes pédagogiques.

Lors d’une semaine dédiée à l’insertion professionnelle et à l’entrepreneuriat, ils.elles construisent leur parcours individualisé dans une large offre d’ateliers, de conférences, de speed-meetings, de forums d’entreprises.

Les équipes pédagogiques, avec le soutien de la Fondation Rennes 1, mettent en place des parrainages, des rencontres avec des professionnels, des visites d’entreprises, des conférences spécifiques à chaque formation.

En savoir plus sur le devenir des diplômés de Rennes 1.

Poursuite d'études

  • Environ 40% des diplômés du master Microbiologie ancienne maquette poursuivent en doctorat. Le nombre de contrats doctoraux établis ne se limite pas à ceux proposés par les écoles doctorales du Grand Ouest. Etant donné que ce diplôme de master de Microbiologie à une vocation nationale, ce nombre intègre aussi les contrats proposés par d'autres universités en y ajoutant les Thèses CIFFRE et à l'étranger en cotutelle ou non.
     
  • Une poursuite d'étude peut également permettre d'acquérir d'autres compétences complémentaires telles que l'informatique (conception de logiciels dédiés aux analyses biologiques, …), la santé publique (épidémiologie, sociologie, économie de la santé…) ou la gestion et le marketing.

Types de métiers

  • Assistant ingénieur en laboratoires d’analyses et de contrôles, en recherche et développement, en laboratoires de recherche publics;
  • Ingénieur d'études en laboratoire de recherche

La mention Microbiologie co-habilitée Université Rennes 1 - Université Bretagne Occidentale (Mention Microbiologie UR1-UBO) ayant pour vocation la formation de microbiologistes permet :

  • d'intégrer la vie active en tant que cadre opérationnel (Responsable, Chef de projet, Chargé de développement, Consultant, Chargé de mission) dans une entreprise innovante, dans les métiers de la microbiologie dans leurs aspects les plus actuels et où la demande et l’attente sont les plus fortes (Biotechnologies, Agro-alimentaire, Santé, Environnement, Ecologie). Les secteurs d'activité principaux sont les industries du médicament (humain et vétérinaire), du diagnostique et des biotechnologies, cosmétiques, agro-alimentaires et les institutions d'enseignement, de santé et d'environnement.
  • d'occuper des postes de responsables de laboratoire ou d'équipe dans toutes les entreprises où la microbiologie est importante dans l'activité industrielle que ce soit :
    - l'agro-alimentaire : étude des microbiotes et des processus biochimiques associés aux matrices alimentaires et dans les processus de transformation, fermentation, sécurité alimentaire…,
    - la santé : microbiote, anti-microbien, infectiologie…,
    - l'environnement : microbiote associé à différents environnements (sols, air, glaciers…), potentiel biochimique de ces microbiotes pour la bioremédiation, écologie microbienne terrestre et marine… et aussi dans la compréhension des systèmes émetteurs de CO2 ayant une influence sur le réchauffement climatique)
  • sans oublier les biotechnologies microbiennes en lien avec les domaines précédents qui requièrent la biologie synthétique.
  • d'assurer des emplois statutaires d'ingénieurs d'études dans des établissements publics à caractère scientifique ou technique (EPST), administratif (EPA) ou industriel et commercial (EPIC)
  • de préparer une thèse de Doctorat dans un laboratoire de microbiologie français ou étranger, académique ou non.
Secteurs d'activités (code ROME)
H1502 Management et ingénierie qualité industrielle
H1501 Direction de laboratoire d'analyse industrielle
H1206 Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
H2502 Management et ingénierie de production

Recherche & international

Lien avec la recherche

Les deux structures sur lesquelles s'appuie la formation sont : IGDR UMR6290 CNRS https://igdr.univ-rennes1.fr/ (Rennes) et UMR LM2E IFREMER - Laboratoire de Microbiologie des environnements extrêmes (Brest)

  • De plus, la mention Microbiologie UR1-UBO est adossée à un large éventail d’unités de recherche universitaires propres ou associées (CNRS, IFREMER, INSERM, INRA, ANSES, IRSTEA, IRD, CHU) et bénéficie du soutien de plusieurs groupes industriels et des pôles de compétitivité Valorial et Mer Bretagne Atlantique. Elle s’appuie également sur les plateformes technologiques notamment de Biogenouest et les fédérations de Recherche de chaque établissement.
  • La mention Microbiologie UR1-UBO s’appuie sur un ensemble de plus de 90 enseignants-chercheurs et chercheurs qui, pour certains participaient déjà au Master de l'ancienne habilitation et pour d'autres ont développé des enseignements pour participer à la dynamique de cette nouvelle maquette du Master mention Microbiologie UR1-UBO. L'ensemble des participants ayant des compétences dans la microbiologie proviennent de tous les établissements de la région Grand Ouest (Bretagne et Pays de Loire) et également d'institutions étrangères.

Echanges internationaux

  • Le positionnement sur le plan international de la mention Microbiologie UR1-UBO est réalisé grâce à des interventions de chercheurs et d'enseignants-chercheurs d'universités étrangères dans des UEs de seconde année du Master de Microbiologie.
  • La renommée internationale du master se fait également et dans une grande partie grâce aux stages réalisés dans des laboratoires des universités et instituts suivants : INRS-Institut Armand Frappier (Laval Quebec, Canada). Université de Montreal (Quebec, Canada), Université de Sherbrooke (Canada), University of Helsinki (Finlande), Université d’Edimbourg (Ecosse), Hong-Kong (Chine), Auckland (Nouvelle Zelande), Université de Catalogne (Espagne). A l'issue de ces stages, certains étudiants intègrent les instituts étrangers en réalisant des thèses et deviennent de futurs encadrants.
  • De plus, des échanges européens ont été réalisés avec l'Université Pablo de Olavide de Seville (Espagne) et l'Université Européenne de Madrid via les programmes d'échange ERASMUS.
  • Une implication à l'international doit se poursuivre dans le cadre de l'alliance European digital univerCity (EDUC) regroupant les universités de Potsdam (Allemagne et porteur du projet), Cagliari (Italie), Masaryk (République Tchèque), Paris Nanterre et Pécs (Hongrie)et l'université de Rennes 1 d'une part et dans le cadre du projet Sea-EU coordonnée par l’Université de Cadiz (Espagne) qui rassemble six université partenaires : l’Université de Bretagne Occidentale à Brest, l’Université de Gdansk (Pologne), l’Université de Malte, l’Université de Kiel (Allemagne) et l’Université de Split (Croatie).

Organisation pédagogique

Les cours sont effectués en présentiel, en visioconférence ou en comodal. Les enseignements sont dispensés depuis Rennes ou Brest à l'ensemble des étudiants, grâce aux outils numériques ou aux salles du Pôle Numérique de Bretagne.

Calendrier de la formation

Périodes d'enseignement en 2021-2022

  • Master 1 : du 05/09 au 22/12/2022 Master 1 : du 02/01 au 21/04/2023
  • Stage à partir du 24/04/2023
  • Master 2 : du 05/09 au 09/12/2022 Master 2 : Stage à partir du 02/01/2022.

Méthodes pédagogiques

  • Heures encadrées sur le master : 800-850h selon le choix des UEs optionnelles avec entre 550-600 h en M1 et 250-300 h en M2.
  • A ces heures encadrées s'ajoutent des heures d’autoformation à distance (50 h minimum chaque année) et de projet tuteuré.
  • 24h d’anglais par an, auxquelles s’ajoutent 24h d’autoformation
  • Enseignement en anglais : au minimum 5% en M1 et 25% en M2 seront en anglais et variable en fonction des options.
  • La formation comprend 2 mois de stage en laboratoire de recherche ou recherche et développement au Semestre 8 et 6 mois en semestre 10.
  • Le master 1 comprend jusqu'à 90 h de TP et 90 de TD selon les mineures choisies.
  • Le master 2 (semestre 9) comprend jusqu'à 38h de TP et 30h de TD, selon les mineures choisies.

Equipe pédagogique

L'équipe pédagogique de la Mention Microbiologie UR1-UBO est constituée d'intervenants des différentes UEs de la Mention. Cette équipe rassemble :

  • Des enseignants-chercheurs de l'Université de Rennes 1 appartenant à l'UFR Sciences de la Vie et de l'environnement (UFR SVE), provenant de différentes équipes pédagogiques : microbiologie, biologie cellulaire, bioinformatique-biostatistiques, écologie.
  • Des enseignants-chercheurs de l'Université Bretagne Occidentale appartenant à l'UFR Sciences.
  • Des enseignants en langue des deux universités (UR1 et UBO).
  • Des enseignants-chercheurs de l'Université Bretagne Sud.
  • Des enseignants-chercheurs de l'Université de Rennes 1 appartenant aux UFRs de santé (Médecine, Pharmacie et Odontologie) et UFR Sciences économiques.
  • Des enseignants-chercheurs d'Agrocampus Ouest.
  • Des chercheurs et ingénieurs de différents instituts de recherche de la région Bretagne tels que l'INRAE (Route de Saint Brieuc et rue de Cucillé-Rennes, Oniris-Nantes), l'ANSES (Ploufragan-Plouzané), l'IFREMER (Plouzané).
  • Des intervenants de différentes entreprises (Biomerieux, Pall systems, Véolia…) qui peuvent participer aux enseignements tant d'un point de vue disciplinaire que professionnel.
  • Des chercheurs ou enseignants-chercheurs venant d'universités étrangères qui peuvent intervenir en visio-conférence grâce aux potentialités importantes des pôles numériques de Rennes (Beaulieu et Villejean) et de Brest (Bouguen et Iroise).

Modalités d'évaluation

Modalités de contrôle des connaissances et des compétences (MCCC)

Les aptitudes et l’acquisition des connaissances et des compétences des Unités d'Enseignement (UE) sont appréciées soit par un contrôle continu régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes d’évaluation combinés.

Validation de l’année et du diplôme

La maîtrise est obtenue par validation du master 1re année (M1) soit 60 crédits (ECTS).
Le diplôme de master est obtenu par validation des années M1 et M2 et s’accompagne de l’obtention de 120 crédits (ECTS).

Pour en savoir plus

L'ensemble des dispositions générales de MCCC est téléchargeable :

  Dispositions générales des MCCC pour les masters - 2022-2023 - (522.42 Ko)
Les MCCC détaillées par diplôme sont votées chaque année en CFVU. Elles sont consultables sur l'ENT des étudiants et stagiaires inscrits en formation.
  • Les modalités spécifiques d'évaluation des UEs sont réalisées en contrôle continu. Pour chaque UE, des épreuves ayant différents poids sont organisés tout au long de l'enseignement. Une présentation préalable des contrôles est présentée à chaque début d'UE et suivent le schéma global de contrôle des acquis en terme de connaissance, de l'utilisation de ces acquis propres à l'UE en question et un contrôle dit de synthèse qui peut également faire appel à quelque notions vues dans d'autres UEs afin de mobiliser leur capacité à intégrer et à mobiliser leurs savoirs. Une épreuve de substitution est organisée pour pallier aux absences justifiées à une des épreuves du contrôle continu.
     
  • La validation des semestres se fait sur la base d'une moyenne générale ≥ à 10/20 en intégrant le fait qu'une compensation par des UEs non disciplinaires n'est pas possible aussi bien aux 1er, 2ème et 3ème semestres de al Mention Microbiologie UR1-UBO. De plus les deux UEs "stage" du M1 (2ème semestre) et du M2 (4ème semestre) ne participent pas à la compensation. L'obtention d'une moyenne ≥ à 10/20 au bloc de mineures choisies est également requise au semestre 8 et semestre 9. Chaque semestre acquis permet l'obtention de 30 ECTS. L'année complète permet d'acquérir 60 ECTS. La Mention Microbiologie est obtenue avec 120 ECTS.
     
  • Nous accordons aussi une attention particulière pour organiser un jury de soutenances de stage commun aux deux établissements, particulièrement en M2, où la note de stage participe au classement de l'étudiant.e qui est important pour les concours à des thèses dans les différentes écoles doctorales.

Enseignement(s) délocalisé(s)

Les cours sont dispensés à l'Université de Rennes 1 et à l’Université de Bretagne occidentale (UBO).

Liens avec le monde professionnel

  • M1 : stage de 2 mois, projet tutoré.
  • M2 : stage de 6 mois (ou alternance)

Après chaque stage et projet tutoré, les étudiant·e.·s rédigent un mémoire qui fait l’objet d’une soutenance devant un jury.

    Formation initiale

    Responsable(s) pédagogique(s)

    Christine BAYSSE
    Gwennola ERMEL

    Contact(s)

    Scolarité sciences et philosophie
    263 avenue du Général Leclerc
    35042 RENNES
    Tel
    02 23 23 35 97
    sciences-scol [at] univ-rennes1.fr
    Valérie GARANCHER
    Secrétaire pédagogique
    valerie.garancher [at] univ-rennes1.fr
    Christine BAYSSE
    christine.baysse [at] univ-rennes1.fr
    Gwennola ERMEL
    gwennola.ermel [at] univ-rennes1.fr

    Pré-requis

    • Admission en master 1 à partir d’un Bac+3 (180 ECTS) sur dossier (étudiants titulaires d’une licence sciences de la vie, sciences de la vie et de la terre ou d’une licence équivalente). Entretien téléphonique possible. Admission possible en master 2 sous réserve d’acceptation sur dossier.
    • Formation accessible en formation initiale et formation continue.

    Profils attendus

    Bonnes connaissances de base en physiologie, génétique et génomique procaryote, en traitement statistique des données biologiques et en anglais.

    Modalités de candidature

    Modalité(s) d'alternance

    Contrat d'apprentissage
    Contrat de professionnalisation

    Responsable(s) pédagogique(s)

    Gwennola ERMEL

    Contact(s)

    Florence MORFOISSE
    Chargée de mission
    florence.morfoisse [at] univ-rennes1.fr
    Catherine COLAS
    Assistante de formation - UFR SVE, OSUR
    catherine.colas [at] univ-rennes1.fr

    Pré-requis

    Licence de Sciences de la vie de Rennes 1 ou de l’UBO avec validation des modules de biologie cellulaire et moléculaire et de microbiologie.
    La deuxième année du Master de Microbiologie (parcours Microbiologie fondamentale et appliquée) est accessible aux personnes ayant validé le master 1 Microbiologie de l'Université de Rennes1, de l'UBO ou d'un autre master 1 comportant de solides bases en microbiologie, d'une autre université française ou étrangère.

    Il est possible d'accéder à cette formation sans être titulaire des titres requis via une validation de vos acquis personnels et professionnels (VAPP).
    En savoir plus sur ce dispositif facilitant votre entrée en formation.

    Modalités de candidature et constitution du dossier

    Examen des dossiers et entretiens téléphoniques ou par visioconférence si besoin de clarifier certains points.

    Coût de la formation

    Les frais de formation sont pris en charge par l'entreprise d'accueil.
    Seule la CVEC (Contribution de Vie Étudiante et de Campus) est à charge de l'étudiant en contrat d'apprentissage.
    Pour les contrats d'apprentissage, le tarif de la formation sera celui du Référentiel unique des niveaux de prise en charge des contrats d’apprentissage de France Compétences en vigueur, ou à défaut celui du décret du N° 2019- 956 du 13 septembre 2019.

    Code formation apprentissage : 13511824

    Responsable(s) pédagogique(s)

    Gwennola ERMEL

    Contact(s)

    Florence MORFOISSE
    Chargée de mission
    florence.morfoisse [at] univ-rennes1.fr
    Catherine COLAS
    Assistante de formation - UFR SVE, OSUR
    catherine.colas [at] univ-rennes1.fr

    Pré-requis

    Licence de Sciences de la vie de Rennes 1 ou de l’UBO avec validation des modules de biologie cellulaire et moléculaire et de microbiologie.
    La deuxième année du Master de Microbiologie (parcours Microbiologie fondamentale et appliquée) est accessible aux personnes ayant validé le master 1 Microbiologie de l'Université de Rennes1, de l'UBO ou d'un autre master 1 comportant de solides bases en microbiologie, d'une autre université française ou étrangère.

    Il est possible d'accéder à cette formation sans être titulaire des titres requis via une validation de vos acquis personnels et professionnels (VAPP).
    En savoir plus sur ce dispositif facilitant votre entrée en formation.

    Modalités de candidature et constitution du dossier

    Examen des dossiers et entretiens téléphoniques ou par visioconférence si besoin de clarifier certains points.

    Coût de la formation

    Pour l'année universitaire 2022-2023 :
    Master 1 : 4 300 €
    Master 2 : 5 500 €

    Des modalités de financement adaptées sont possibles en fonction de situations individuelles. Notre équipe pourra vous accompagner en ce sens.
    En savoir plus sur les modalités de financement de votre formation.

    Last updated: lun, 21/11/2022 - 15:14