Master mention Santé publique parcours Enfance, jeunesse : politiques et accompagnement (ENJEU)

Master mention Santé publique parcours Enfance, jeunesse : politiques et accompagnement (ENJEU)

Le parcours ENJEU a pour ambition de proposer une offre de formation permettant à des professionnels en exercice ou à de futurs professionnels de promouvoir une amélioration des processus d’intégration et d’accompagnement des enfants et des jeunes dans notre pays et de former de futurs chercheurs désireux de travailler sur les questions touchant à l’enfance et à la jeunesse. À partir d’une formation pluridisciplinaire en sciences sociales, le master offre des outils analytiques pour penser et comprendre l’action en direction de l’enfance et de la jeunesse.

En pratique

Libellé réglementaire
Master mention Santé publique parcours Enfance, jeunesse : politiques et accompagnement (ENJEU)
Type de diplôme
Master
Niveau de sortie
bac+5 et plus
ECTS
120
Langue de la formation
Français
Localisation(s) des enseignements
Rennes

Présentation

Publics

Étudiants, élèves fonctionnaires et professionnels de l’enfance et de la jeunesse.

Compétences développées

  • Coordonner la coopération dans le domaine des politiques et de l’accompagnement de l’enfance et de la jeunesse
  • Définir et contribuer à la définition d’une politique enfance ou jeunesse
  • Concevoir et piloter des dispositifs opérationnels et des programmes d’accompagnement appropriés aux enfants et aux jeunes
  • Réaliser des évaluations, études, diagnostics dans les domaines des politiques et de l’accompagnement de l’enfance et de la jeunesse
  • Communiquer et organiser des événements
  • Assurer une veille professionnelle dans les domaines des politiques et de l’accompagnement de l’enfance et de la jeunesse
  • Être en capacité de se distancier par rapport à sa pratique professionnelle pour pouvoir améliorer ses diagnostics et ses méthodes d’intervention

Et après ?

Devenir des diplômés

Tout au long du cycle master, les étudiant.e.s bénéficient d’un accompagnement individuel et/ou collectif à l’insertion professionnelle, proposé par le SOIE et les équipes pédagogiques.
Lors d’une semaine dédiée à l’insertion professionnelle et à l’entrepreneuriat, ils.elles construisent leur parcours individualisé dans une large offre d’ateliers, de conférences, de speed-meetings, de forums d’entreprises. Les équipes pédagogiques, avec le soutien de la Fondation Rennes 1, mettent en place des parrainages, des rencontres avec des professionnels, des visites d’entreprises, des conférences spécifiques à chaque formation.
Enquêtes d’insertion de l’OSIPE (Observatoire du suivi de l’insertion professionnelle des étudiants).

Poursuite d'études

Les étudiant.e.s peuvent poursuivre leurs études supérieures dans le cadre d’un doctorat en Sciences sociales.

Types de métiers

Les demandes de compétences en matière d’enfance et de jeunesse sont en progression du fait de la croissance des interrogations sur les inégalités et les modalités d’intégration sociale de ces publics. Les diplômé.e.s accèdent à des postes de cadres dans les associations :

  • Chargés de mission, chargés de projets
  • Coordinateurs
  • Responsables de services/cadres

Dans les secteurs : Associations du champ éducatif et de l’éducation populaire, Associations du champ social et de la santé, Services territoriaux des collectivités locales, Services de l’État, Doctorat de sciences sociales.

Recherche & international

Lien avec la recherche

Ce parcours s’appuie sur trois Unités Mixtes de Recherche (UMR 6051) rennaises : le Centre de recherches sur l'action politique en Europe (CRAPE), l’UMR 6590 Espaces et Sociétés (ESO) et le EA 2241 Centre Interdisciplinaire d'Analyse des Processus Humains et Sociaux (CIAPHS).

Ecole doctorale de rattachement
Ecole doctorale Biologie Santé

Organisation pédagogique

Le parcours s’organise en alternance, avec un regroupement de 15 jours ou une semaine par mois pendant 9 mois. Entre les regroupements, les étudiants inscrits dans un parcours recherche se consacrent au travail d’enquête et d’écriture relatif à leur mémoire de fin d’année et les étudiants inscrits dans un parcours professionnel sont en recherche de stage puis en stage.

Tronc commun :

  • Politiques et dispositifs de l'enfance et de la jeunesse,
  • Sociologie et droits de l’enfance et de la jeunesse,
  • Promotion de la santé des enfants et des jeunes,
  • Politiques et pratiques d'accompagnement de la "souffrance psychique",
  • Les professionnels et institutions de l’enfance et de la jeunesse en France,
  • La jeunesse plurielle : représentations sociales, usages sociaux, et concepts,
  • Enquêter sur des objets sensibles : sexe, classe, race, religion, âge, territoire,
  • Les politiques de la jeunesse en Europe,
  • Méthodologie de la recherche et outils de professionnalisation (dont stage et mémoire).

UE de spécialisation au choix (1 parmi les 3 proposées) :

  • Protection des mineurs et jeunes majeurs en (risque de) danger,
  • Enfance, jeunesse, politiques publiques et territoires,
  • Évolution des problématiques de santé psychique des jeunes.

Liens avec le monde professionnel

Les étudiant.e.s réalisent un stage de 21 semaines ainsi que des projets tutorés.

Formation initiale

Responsable(s) pédagogique(s)

Virginie MUNIGLIA
Céline LEFEBVRE

Contact(s)

Ecole des hautes études en santé publique (EHESP)
15 avenue du Professeur Léon-Bernard
35043 RENNES
Tel
0299022200

Pré-requis

Le master est ouvert aux :

  • Étudiants ayant suivi un parcours de Master 1 proposé dans le cadre de la mention santé publique de l’Université de Rennes 1 et de l’EHESP
  • Titulaires d’un Master 1 en sciences humaines et sociales (sociologie, santé publique, science politique, sciences de l’éducation, AES, géographie, psychologie…)
  • Étudiants en médecine ayant validé un Master 1 de leur domaine ou en DCEM3
    • Étudiants en formation continue ayant validé un diplôme d’accès à une des professions suscitées et pouvant faire valoir une validation des acquis leur ouvrant droit à l’entrée dans un Master 2, sous réserve d’acceptation du dossier par la commission d’équivalence
Dernière modification : lun, 04/06/2020 - 11:21