Master mention Santé publique parcours Méthodes et outils d’évaluation des risques sanitaires liés à l’environnement (METEORES)

Master mention Santé publique parcours Méthodes et outils d’évaluation des risques sanitaires liés à l’environnement (METEORES)

Accroche

Ce parcours forme des méthodologistes en réponse aux besoins des décideurs en santé environnementale. L’évaluation des risques sanitaires, les méthodes de diagnostic, de surveillance, l’évaluation des impacts et des actions sont les disciplines enseignées.

En pratique

Libellé réglementaire
Master mention Santé publique parcours Méthodes et outils d’évaluation des risques sanitaires liés à l’environnement (METEORES)
Type de diplôme
Master
Niveau de sortie
bac+5 et plus
ECTS
120
Langue de la formation
Français
Localisation(s) des enseignements
Rennes

Présentation

La mention Santé Publique, co-accréditée par l’Université de Rennes 1, l’École des Hautes Études en Santé Publique (EHESP) et l’Université Rennes 2, propose 12 parcours complémentaires. Quatre parcours sont orientés vers les sciences quantitatives :

  • Modélisation en pharmacologie clinique et épidémiologie (MPCE)
  • Science des données en santé (SDS) (ancienne dénomination MTIBH)
  • Évaluation et prévention des risques professionnels (EPPRO)
  • Méthodes et outils d’évaluation des risques sanitaires liés à l'environnement (METEORES).

Huit parcours sont orientés vers les sciences sociales et le management :

  • Criminologie
  • Méthodes d’évaluation de la qualité et de la sécurité des soins (MEQS)
  • Droit et gouvernance du secteur sanitaire et social (DG3S)
  • Management des organisations de santé (AMOS)
  • Pilotage des politiques et actions en santé publique (PPASP)
  • Promotion de la santé et prévention (PSP)
  • Enfance, jeunesse : politiques et accompagnement (ENJEU) (ancienne dénomination JPP)
  • Situation de handicap et participation sociale (SHPS).

La première année du Master mention santé publique a pour objectif d’apporter des connaissances de base en santé publique communes à tous les parcours (socle commun) de la mention et des connaissances plus spécialisées (spécialisation progressive) orientées vers le parcours de master 2 choisi.

Publics

Cette formation s’adresse à des étudiants de formation variée :

  • Etudiants de santé (Médecine, Pharmacie, Odontologie, Maïeutique)
  • Etudiants ayant un cursus en sciences pour la santé, sciences de la vie, informatique, mathématiques, sciences et technologies, sciences pour l’ingénieur
  • Etudiants ayant un cursus en sociologie, science politique, droit, sciences économiques, AES, philosophie ou lettres.

Compétences développées

À l’issue de la formation, l’étudiant connaît et comprend :

  • Les enjeux en santé environnementale, le rôle des acteurs principaux du domaine, ainsi que la place des différentes méthodes et outils d’évaluation et de surveillance dans le dispositif de sécurité sanitaire
  • Les principes et méthodes de l’épidémiologie environnementale, de la toxicologie, de l’évaluation des expositions des populations et de l’évaluation des risques sanitaires

L’étudiant est également capable :

  • de contribuer à une évaluation des risques sanitaires ou surveillance en santé environnementale
  • de définir la portée, les limites et l’objectif d’une évaluation ou surveillance en santé environnementale en vue d’une prise de décision
  • d’entreprendre des recherches documentaires exhaustives et d’interroger les bases de données pertinentes pour identifier et obtenir les informations nécessaires à une évaluation en santé environnementale
  • d’évaluer de manière critique la qualité des données
  • de procéder à une analyse critique d’une évaluation ou d’une surveillance et d’évaluer la pertinence de ses conclusions dans un contexte de santé publique ou réglementaire

Partenaires de la formation

L'École des hautes études en santé publique (EHESP).

Et après ?

Poursuite d'études

Les étudiant.e.s qui le souhaitent ont la possibilité de poursuivre leurs études supérieures en doctorat.

Types de métiers

Les diplômés occupent les postes de :

Évaluateur de risque ou chargé d’études sur des territoires, des pathologies ou des menaces en agence sanitaire ou en observatoire de santé au niveau local, national ou européen.

Recherche & international

Lien avec la recherche

Cette formation est rattachée à l’Institut de recherche en santé, environnement et travail IRSET UMR INSERM 1085 (Université Rennes 1) et à l’École doctorale Biologie Santé - EA 4685 (Université de Bretagne Occidentale)  

Echanges internationaux

Les stages à l’étranger sont fortement encouragés en M2.

Organisation pédagogique

Les étudiant.e.s suivent le master 1 Sciences quantitatives. Au programme : Introduction à la santé publique, Méthodes et métiers en santé publique, Introduction à la biostatistique, Introduction à la méthodologie des études épidémiologiques. En master 2, année dédiée à la spécialisation du parcours, les enseignements s’articulent autour de de trois grands axes :  

  • Bases méthodologiques en Santé environnement (4 UE parmi 5 à 3 ECTS) : Comportement et mesure des polluants, Épidémiologie, Toxicologie, Expologie, Introduction à l’évaluation des risques sanitaires (ERS).
  • Outils de l’évaluation des risques sanitaires (3 UE de 3 ECTS): Méthodes d’identification des dangers et de modélisation de la réponse de l’organisme, Modélisation de l’exposition, Méthodes avancées en EQRS
  • Pratique de l’évaluation des risques sanitaires (9 ECTS): Contexte règlementaire et économique de l’évaluation des risques chimiques (3 ECTS), projet d’évaluation des risques sanitaires (6 ECTS).
  • Stage en entreprise, agence sanitaire ou laboratoire (30 ECTS).

Modalités d'évaluation

Modalités de contrôle des connaissances et des compétences (MCCC)

Les aptitudes et l’acquisition des connaissances et des compétences des Unités d'Enseignement (UE) sont appréciées soit par un contrôle continu régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes d’évaluation combinés.

Validation de l’année et du diplôme

La maîtrise est obtenue par validation du master 1re année (M1) soit 60 crédits (ECTS).
Le diplôme de master est obtenu par validation des années M1 et M2 et s’accompagne de l’obtention de 120 crédits (ECTS).

Pour en savoir plus

L'ensemble des dispositions générales de MCCC est téléchargeable :
Dispositions générales des MCCC pour les masters - 2020-2021 - (1.1 Mo)
Les MCCC détaillées par diplôme sont votées chaque année en CFVU. Elles sont consultables sur l'ENT des étudiants et stagiaires inscrits en formation.

Liens avec le monde professionnel

Le master 2 comporte un stage et un projet d’évaluation sur le thème des risques sanitaires.  

Formation initiale

Responsable(s) pédagogique(s)

Philippe GLORENNEC
Nathalie BONVALLOT

Contact(s)

Ecole des hautes études en santé publique (EHESP)
15 avenue du Professeur Léon-Bernard
35043 RENNES
Tel
0299022200

Pré-requis

L’accès au Master 1 Santé Publique se fait sur dossier avec des conditions qui varient selon le profil de l’étudiant :

  • les étudiants de Santé (Médecine, Pharmacie, Odontologie, Maïeutique) doivent, au minimum, être inscrits en 2ème année de leur diplôme de formation générale,
  • les autres étudiants doivent être titulaires d’une licence.

Profils attendus

Des bases en statistiques et en chimie sont recommandées.

Modalités de candidature

Inscription auprès de l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique http://www.ehesp.fr/formation/formations-diplomantes/

Dernière modification : mar, 11/05/2021 - 16:18