Master mention Science politique, parcours Affaires internationales au local, coopération et échanges internationaux

Master mention Science politique, parcours Affaires internationales au local, coopération et échanges internationaux

Ce master a pour objectif l’acquisition de connaissances approfondies et de compétences relatives à l’action extérieure des collectivités et acteurs territoriaux, ainsi qu'aux enjeux et impacts locaux de l’internationalisation des territoires.

En pratique

Libellé réglementaire
Master mention Science politique, parcours Affaires internationales au local. Coopération et échanges internationaux
Type de diplôme
Master
Niveau de sortie
bac+5 et plus
ECTS
120
Langue de la formation
Français
Localisation(s) des enseignements
Rennes

Présentation

Ce parcours vise à former des professionnels capables de décrypter les enjeux internationaux au local, de mener une politique internationale d’une collectivité locale ou d’un établissement, de développer des réseaux et de monter et gérer des projets internationaux.

La dimension pluridisciplinaire (Science politique et Droit), les thématiques abordées et les modalités de contrôle de connaissances (notes de synthèse, note de cadrage, oraux, jeux de rôle) offrent une préparation de qualité pour une entrée dans la vie active au sortir du master ou pour les concours de la fonction publique territoriale.

La réflexion poussée sur les enjeux que suscitent les échanges internationaux au local, et la mutualisation avec le parcours théorie politique d’enseignements portant sur la méthodologie de la recherche, donnent la possibilité de poursuivre ensuite en doctorat.

Publics

Ce parcours s’adresse en priorité à des étudiants ayant suivi un master 1 de science politique ou de droit, mais il peut également accueillir des étudiants venant d’autres formations (histoire, sociologie, AES, économie, etc.).

Compétences développées

L'acquisition des compétences transversales vise à :

  • développer un esprit critique par rapport à certaines idées proches du sens commun et à leurs propres représentations, pour les déconstruire et tenter d'analyser des situations ou des relations de façon objective et méthodique, en les recontextualisant,
  • mener à bien des missions nécessitant de se documenter, de consulter certains interlocuteurs, de réaliser des observations in situ débouchant sur des synthèses et des analyses en termes de bilans et de perspectives,
  • analyser une demande d’information, de conseil, de recherche, en cerner les enjeux et les finalités,
  • apprécier les enjeux et risques lors de prises de décision,
  • travailler en équipe (parfois multiculturelle), en s'adaptant à des interlocuteurs et des milieux avec lesquels ils ne sont pas nécessairement familiers,
  • prendre la parole en public (en français et en langue étrangère) pour présenter et défendre une position.

Les plus de la formation

  • Les trois cas pratiques (Dispositifs de soutiens aux projets internationaux, Montage de projets, Gestion de projets) sont autant de mises en œuvre de situations d’apprentissage contextualisées. Prenant la forme de projets tutorés, ces cas pratiques sont axés sur la découverte, la résolution de problèmes et l’autorégulation de l’apprenant. La réalisation de ces cas pratiques en anglais vise à ce qu’au-delà de son enseignement sous la forme de cours, la langue soit utilisée en pratique.
    D’autres cours (Approche internationale des territoires ou Séminaire sur les échanges culturels internationaux) insistent sur des mises en situation professionnelle concrètes.
  • Un séminaire professionnel est spécifiquement destiné à l’accompagnement des étudiants dans la formalisation et le suivi de leur projet professionnel. L’intervention de professionnels issus de divers domaines est un moyen pour les étudiants de prendre conscience des possibilités qui s’offrent à eux et d’affiner leur projet.

Et après ?

Devenir des diplômés

Tout au long du cycle master, les étudiant.e.s bénéficient d’un accompagnement individuel et/ou collectif à l’insertion professionnelle, proposé par le SOIE et les équipes pédagogiques.
Lors d’une semaine dédiée à l’insertion professionnelle et à l’entrepreneuriat, ils.elles construisent leur parcours individualisé dans une large offre d’ateliers, de conférences, de speed-meetings, de forums d’entreprises. Les équipes pédagogiques, avec le soutien de la Fondation Rennes 1, mettent en place des parrainages, des rencontres avec des professionnels, des visites d’entreprises, des conférences spécifiques à chaque formation.

En savoir plus sur le devenir des diplômés de Rennes 1.

Poursuite d'études

La réflexion poussée sur les enjeux que suscitent les échanges internationaux au local, et la mutualisation (avec le parcours théorie politique) d’enseignements portant sur la méthodologie de la recherche, donnent la possibilité de poursuivre ensuite en doctorat.

Types de métiers

Parmi les types d’emploi accessibles :

  • Administrateur et attaché de la fonction publique territoriale ou d'Etat,
  • Chargé d’affaires européennes ou internationales au sein des administrations, des collectivités locales, des organismes chargés d’informer sur ou d’accompagner les politiques européennes et/ou d’internationalisation,
  • Responsable de gestion de projets internationaux dans des établissements publics ou des organisations privées,
  • Aide au montage de projets européens et internationaux dans des organismes publics (comme les universités),
  • Consultant dans des sociétés de conseil (montage de projets européens et internationaux, attractivité territoriale),
  • Chargé de mission ou de développement dans des ONG,
  • Conseiller politique, assistant parlementaire,
  • Responsable information et communication ou service de presse d’organismes internationaux,
  • Fonctionnaire ou contractuel dans les institutions, les organismes internationaux et européens, les ambassades et consulats.

Recherche & international

Lien avec la recherche

Les enseignements s’adossent sur les recherches effectuées par des enseignants-chercheurs spécialistes des domaines enseignés. Aucun cours n’est laissé à la seule charge de professionnels praticiens, afin de garantir à chaque enseignement une véritable ossature scientifique et une transmission de connaissances pas uniquement pratiques, mais également théoriques.

Par ailleurs, suite à leur stage, les étudiants doivent soumettre un mémoire de stage. Ainsi que l’indique son nom, le mémoire n’est pas un simple rapport de stage mais entend associer l’expérience professionnelle à une démarche scientifique (construction d’une problématique, recherche bibliographique, mise en perspective de l’expérience vécue à partir de littérature théorique, rendu reposant sur une démonstration argumentée et documentée).

Ecole doctorale de rattachement
École doctorale Droit et Science politique

Echanges internationaux

Ce master accueille chaque année des étudiants étrangers. Quelques étudiants inscrits dans le master effectuent leur année à l’étranger dans le cadre du programme ERASMUS +

Des contacts ont été établis pour inscrire le diplôme dans l’Université Européenne, Alliance Educ, de laquelle Rennes 1 est partenaire.

Préparation à l’international : le parcours comprend non seulement des cours de langues (anglais et espagnol), mais également des mises en situation en anglais. Celles-ci visent à préparer les étudiants à une insertion dans un monde professionnel multinational ou international. Les cours d’anglais comportent une préparation à la conception de CV et de lettre de motivations en anglais, de même qu’à des entretiens professionnels en anglais.

Organisation pédagogique

En master 1, les étudiant.e.s suivent des UE fondamentales : pensée politique contemporaine, approches théoriques et politiques de l’Union européenne, théorie politique, théorie du développement et/ou action collective nationale et transnationale et/ou théorie politique et des UE complémentaires : méthodes des sciences sociales et politiques, pouvoir local, questions administratives contemporaines, culture, identité et territoire.

Le master 2 se concentre sur des enseignements obligatoires : coopération décentralisée et réseaux transnationaux, grands sujets d'actualité internationale et locale, droit international et européen des collectivités territoriales, et des cours de spécialisation comme échanges économiques internationaux, relations culturelles et écologie politique et développement durable. S'y ajoutent trois cas pratiques en anglais portant sur la recherche de financement, le montage et la gestion de projet.

La moitié du volume horaire de l’année est consacrée à la professionnalisation tandis que les trois cas pratiques (15 ECTS) sont autant de mises en situation professionnelle.

Liens avec le monde professionnel

Interventions de professionnels dans chacun des cours, en lien avec l’enseignant titulaire du cours.

Accompagnement des trois cas pratiques (projets tutorés) par un binôme formé d’un enseignant et d’un professionnel.

Un stage obligatoire d’une durée de 3 mois minimum pouvant s’étaler sur 6 mois.  

Formation initiale

Responsable(s) pédagogique(s)

Sandrine TURGIS
Claire VISIER

Contact(s)

Scolarité droit et science politique
9 rue Jean Macé
35000 RENNES
droit-scol [at] listes.univ-rennes1.fr
Eleonora SPINOSA
Secrétaire pédagogique
eleonora.spinosa [at] univ-rennes1.fr
Service orientation insertion entrepreneuriat (SOIE)
1 rue de la Borderie
35000 RENNES
Tel
0223233979
soie [at] univ-rennes1.fr

Profils attendus

Une bonne maîtrise de l’anglais ainsi qu’un intérêt pour la gestion de projets à l’échelle locale et/ou internationale.

Modalités de candidature

Candidature en ligne : https://candidatures.univ-rennes1.fr

Dernière modification : ven, 05/06/2020 - 09:18