En pratique :

Volume horaire de cours : 24
Volume horaire global de TD : 13
Volume horaire global de TP : 14
Volume horaire pour d'autres type d'enseignement : 4
Langue principale : français
Nombre de crédits européens : 6

Description du contenu de l'enseignement

Programme des enseignements :
·Cours : 24h

• Introduction à la Biosystématique des Plantes à Fleurs
• Origine et position phylogénétique des plantes modèles et cultivées ; présentation des familles d’intérêt.
• Développement floral (morphogenèse et gènes homéotiques). Diversité et évolution des systèmes de reproduction : auto/allogamie, auto-incompatibilités gamétophytique et sporophytique, reproduction asexuée (cas de l'apomixie).
• Les interactions biotiques des plantes : parasitisme plantes/plantes; mutualisme : symbiose racine-champignons (Mycorhizes), racine-bactéries fixatrices d’azotes (cyanobactéries, actinobactéries, rhizobiacées).
• Polyploïdie : mécanisme générateur de biodiversité.

Travaux dirigés (17h) et pratiques (14h)
• Trois séances de TD-TP sur les interactions plantes-organismes: Plantes parasites; Micorhizes; Actinorhizes et Nodules à rhyzobia. Trois autres séances portent sur les processus biologiques fondamentaux intervenant au cours de la phase allant du développement de la fleur à la formation des graines, comprenant : la méîose ; l’ontogénèse des grains de pollen et des sacs embryonnaires ; la structure, le fonctionnement et la diversité des grains de pollen ; la fécondation et la formation de l’embryon et des réserves de la graine.
• Rédaction d’un rapport bibliographique, et sa présentation orale avec support (diaporama).


Compétences à acquérir

Objectifs :
Acquérir les connaissances nécessaires à la compréhension :
• Des aspects fondamentaux de la biologie des plantes à fleurs : développement morphogénétique (gènes homéotiques) et biologie florale ; diversité des systèmes de reproduction (sexuée/asexuée ; auto-/allogamie, incompatibilité; apomixie) ; multiplication végétative ; stratégies de dispersion des propagules.
• De différents types d’interactions biotiques des plantes (patterns et mécanismes) : parasitisme (ex. des plantes parasites) ; mutualisme plant- microorganismes (Mycorhizes; Actinorhizes ; Nodules) ; et de leur rôle fondamentale dans dans le fonctionnement et la productivité des écosystèmes.
• De l’importance de la polyploïdie dans les processus de diversification des plantes.
Dans ce cours, les exemples s’appuieront principalement sur les plantes modèles et d’intérêt agronomique : Les familles d’intérêt seront présentées.
Compétences à acquérir :
• Connaissance des processus fondamentaux se déroulant dans les structures reproductrices et leur fonctionnement chez les plantes à fleurs pour une bonne compréhension de la diversité des systèmes de reproduction et leur impact sur la biologie et la dynamique des populations.
• Reconnaissance et identification des différents types de plantes parasites (hémi- et holoparasites) et d’associations symbiotiques mutualistes pantes-microorganismes (mycorhizes, actinorhizes, nodules à Rhyzobium), à l’aide d’observations morphologiques, anatomiques et cytologiques.
• Réalisation d’un rapport bibliographique ciblé sur une question d’intérêt en relation avec et en complément des thèmes du cours (analyse d’articles)


Modalités pédagogiques

  • en présence
  • hybride

Pré-requis

Pré-requis obligatoires

Pré-requis
• Connaissance générales de bases de la biologie végétale (voir programme de L1 (VIV) et L2 (BVG).