En pratique :

ECTS : 120
Langue de la formation : français

Présentation

Présentation du parcours

Les étudiant.e.s de ce parcours type sont à même d’appréhender de façon critique une construction mécanique et de mettre en place un plan de travail et de développement.

Ils.elles apprennent à analyser et à présenter leurs travaux, et bénéficient d’un savoir-faire en conception numérique. Les futurs diplômé.e.s maîtrisent également l’anglais scientifique.


Organisation

Programme de la formation

Au programme du M1, un tronc commun pour tous les étudiant.e.s du master Mécanique : Méthodes énergétiques et éléments finis, Mise en forme des matériaux, Thermodynamique des machines, Conception et management industriel…

En M2, les étudiant.e.s se spécialisent avec des cours de Robotique, d’Acquisition et de traitement de l’information, de Micromécatronique, de Simulation mécanique et réalité virtuelle ou encore de Propriété industrielle.

Les universitaires intervenant dans ce parcours type sont tous des enseignants et des enseignants-chercheurs travaillant au sein de laboratoires liés à la spécialité.


Stage et projet tutoré

M1 : stage de 2 mois minimum et projet tutoré de 8 mois avec différents types d’acteurs (industriels, artistes, inventeurs du concours Lépine, laboratoire de recherche).
M2 : projet de conception et de réalisation, et stage d’une durée de 19 semaines.


Enseignements délocalisés

Les cours ont lieu sur le campus de Beaulieu de l’Université de Rennes 1 et à l’ENS (École Normale Supérieure) de Rennes, sur le campus de Kerlann.


Contenu de la formation

Master 1 mécanique [14]
Master 2 mécatronique [15]

À Rennes, ce parcours type s’appuie sur les laboratoires de recherche suivant : le Département “Mécanique et Verre” de l’Institut de Physique de Rennes, le laboratoire de Mécatronique et Réalité virtuelle et le laboratoire de recherche en sciences appliquées SATIE.

La formation bénéficie également des équipements et des compétences du Pôle Mécanique et Technologique de l’Université de Rennes 1.

Le parcours type Mécatronique est rattaché aux Écoles doctorales Science de la matière (SDLM), Mathématiques, Télécommunications, Informatique, et Signal et Systèmes Électroniques (Matisse).


Et après ?

À l’issue de leur formation, les diplômé.e.s occupent des postes d’ingénieur en recherche et développement, d’ingénieur en bureau d’études, d’ingénieur commercial ou de chef de projet.

Ils.Elles peuvent poursuivre leurs études par une thèse réalisée avec un laboratoire ou une entreprise proposant des activités de recherche en mécatronique.

C’est notamment le cas du laboratoire IrCCyn (Institut de Recherche en Communications et Cybernétique de Nantes) rattaché à l’École doctorale SPIGA (Sciences Pour l'Ingénieur, Géosciences, Architecture), du laboratoire SYMME (SYstèmes et Matériaux pour la MEcatronique) à Annecy (École doctorale I-MEP2) ou du département “Mécanique et Verre” de l’Institut de Physique de Rennes (École doctorale Sciences de la matière).
En savoir plus sur le devenir des diplômés de Rennes 1 [16].


Conditions d’accès

Modalités de candidature et d'inscription

Candidature en ligne : https://candidatures.univ-rennes1.fr [17]